Aller en bas
Aëlingen Hellwind
Aëlingen Hellwind
Immortel du Forum
Nombre de messages : 1959
Date d'inscription : 04/10/2008
http://swng.forumactif.com/fiches-validees-f63/aeling

Guilde du Maelström [en cours] Empty Guilde du Maelström [en cours]

le Jeu 10 Juin 2010 - 12:25
Guilde du Maelström [en cours] 736429Sans_titre

Station Daemon en orbite de Malastare, en ce jour désormais lointain mais qui restera graver dans les annales secrètes du crime. Une invitation, succinct message invitant de nombreuses personnes à s’y rendre, bien que la prudence soit de mise la trahison de Jabba le Hutt lors de semblable réunion restant présente dans toute les mémoires. Ils arrivèrent les un après les autre, de manière plus ou moins discrète. Déjà présent, se tenant au centre de la salle de réception un extragalactiens du nom de Uueren le Cerbère et Nym le Feeorin accueillant ceux qui arrivaient. Freelance et chef d’organisation, représentant et même ancien ennemi, permettant à tous en cette zone à la neutralité certes discutable de se faire face alors que leur était proposé un projet d’unification des criminel pour faire face à leur ennemi commun : l’Empire dont la puissance et les vaisseaux ‘avait de cesse de menacer les activités de chacun, s’attaquant de manière lente mais sûr au délicat équilibre des forces dans la galaxie.

Le but avoué de cette union était de faire pencher la balance des force en la faveur de ceux de l’ombre, fil du chaos qui profitant des conflits naissant dans la galaxie ne pouvait voir sa puissance qu’augmenter. L’idée fut débattu de multiple fois, chaque point étant réexaminer encore et encre alors que de plus en plus de personne quittait la salle désintéressé par le projet. Aucun ne quitta la station vivante. Puis, alors même que consensus fut trouvé quand à la manière dont l’entité à naître procèderait et ses règles écrites comme implicites étaient formulés, il fut décidés de choisir par le vote ceux qui en seraient les dirigeants : les Consul. Etre à l’existence obscur dont l’identité serait connut de ses seuls pair pour éviter toute trahison mais à qui chacun devrait se soumettre sans velléités de rébellion. En ce jour, par le vote de chacun il fut choisit les douze Consul du Maelström : Uueren le Cerbère, Tanak Leonik, Nym le Feeorin , Tyber Zann, Wedother le Fourbe, Maréchal Feers, Jorj Car’das, Arnor Drake, Aëlingen Hellwind, Le Tribunal [3 PNJ] . Chacun d’entre eux, pour préserver son anonymat, répond à un nom de code bien précis qui est utilisé pour transmettre des ordre mais aussi des messages cryptés aux autres Consul.

Ce fut après le départ de chacun, que fut choisit le nom de cette nouvelle faction : la Guilde du Maelström, symbolisant par son nom le chaos destructeur qui suit ses pas, ne sachant être profitable qu’à ceux qui pourront et sauront choisir le bon chemin. Ce fut également à ce moment là que furent prise les premières décisions en leurs noms commun, la plus significative et proposé par ceux qui avait le plus de rancune à leur égard : l’extermination sans condition des Hutt, cette nuit là le premier d’enter eux périt sous la lame d’un Consul. Puis ils se séparèrent, suivant les objectifs qu’ils s’étaient auparavant fixé : recherche de financement, élimination d’ennemi, récupération divers voir d’autres plus personnel…

Ce fut au cours de ses quête, qu’eut lieu le schisme entre ce qui est aujourd’hui la Guilde du Maelström et ce qui devint les rebelles du Maelström mené par Uueren le Cerbère et Nym le Feeorin, rapidement suivit par plusieurs organisations qui s’était joint au Maelström. Mais dans leur malheur, ceux qui furent trahis eurent de la joie, car peu après la trahison il fut découvert dans l’Espace Sauvage une planète qui pourrait servir de forteresse à la Guilde mais aussi de Quartier Général : Shiva IV. Mais il est maintenant tant de présenter les organisations faisant partie du Maelström :

Bha’lir Noir
Guilde du Maelström [en cours] 193520Bha__lir
Dans le monde criminel, le Bha’lir Noir reste une exception à la puissance pourtant éprouvé, son apport au monde de l’illégalité pouvant être comparé à celui de leur éternel rival Hutt. En effet, si ces derniers ont apportés une multiplication des échanges, le Bha’lir Noir a apporté un code de conduite et d’honneur strict dont les racines se perdent sur leur planète principale : Socorro. La naissance du Bha’lir Noir reste encore aujourd’hui entouré d’une aura de mystère, l’histoire s’étant perdu à travers les âges mais il demeure à se jour deux hypothèses parmi les plus probable : un groupe de mercenaire et contrebandier corréliens ou les échappés d’un des nombreux monde prison de la République.

Si le mouvement naquit sur Socorro, son influence actuelle s’étend bien au-delà des frontières de ce système, allant finalement jusqu’à Nar Shaada en imposant son code à l’éthique rigide qui leur fit gagner la confiance de chacun mais aussi qui garde l’organisation particulièrement soudée entre eux et sauvegarde leur mémoire pour le bien comme pour le mal qui leur fut fait. Le Bha’lir Noir s’est d’ailleurs illustré jadis par l’extermination complète d’un clan Hutt, le clan Ramesh, évènement connut aujourd’hui sous le nom « Le Conte d’un Tigre et d’un Vers ». Il suit les quatres points du codes de conduite du Bha’lir Noir :
  • Ne profite jamais de la faiblesse des autres On leur fournit ce qu'ils veulent et on doit le leur faire payer au juste prix. Les contrebandiers travaillent pour le bénéfice et tout travail risqué mérite une récompense appropriée. Mais on ne "gonfle" pas les prix en inventant des complications inexistantes ou en faisant exprès de s'attirer des problèmes. On conclut un accord et on s'y tient.

  • Honore le vyvya : Il s'agit d'honorer ses pairs en faisant un retour sur investissements. Tout ce qui est donné doit pouvoir être rendu. Celui qui offre son aide doit pouvoir réclamer de l'aide en retour. Ainsi, les membres du Bha'lir s'entraident et veillent les uns sur les autres. De même, ils n'oublient jamais leurs amis (et leurs ennemis) en dehors de l'organisation.

  • Prépare la voie de la Rétribution : Celui qui trompe un membre du Bha'lir doit être puni. Tout membre du Bha'lir qui trahit un des quatre points du code doit également être puni. Le Bha'lir Noir n'oublie jamais ses ennemis et ceux qui ont cessé d'être ses amis. Les maîtres de l'organisation décident du châtiment approprié et c'est une preuve d'honneur et de respect envers l'organisation que de se porter volontaire pour exécuter la sentence.
  • Respecte le droit de l'aakua : La violence est inutile quand la menace suffit, la menace inutile quand le dialogue suffit et le dialogue inutile quand l'autre a compris tout seul ce qu'il devait faire. Il faut toujours respecter l'autre en fonction du respect qu'il vous accorde. Il s'agit de respecter l'espace dans lequel opère un camarade du Bha'lir Noir et de ne pas lui voler, ni ses profits, ni ses clients et encore moins ses "outils" de travail (vaisseau(x), associé(s)). Cette règle s'applique également aux membres de l'organisation envers les personnes qui n'en sont pas membres. La seule exception réellement reconnut étant les organisation esclavagistes avec lesquels les affrontements peuvent être particulièrement sanglant…

  • Mouvement du Renouveau Séparatiste

    Mustafar, planète à l’étouffante chaleur qui verrait pourtant la naissance de cette organisation sur les cendres sanglantes de leur prédécesseur. Le fondateur et principal instigateur du mouvement n’est autre que l’ancien Exo du Secteur Corporatif et Prince Impérial Edran Enigma qui avait basé de nombreuses structure sur la planète volcanique. Pour se faire il contacta ce qu’il savait être un ancien tenants des valeurs séparatistes, le Maréchal Feers, mais aussi quelques mercenaire pour pallier au manque de contact crucial de l’organisation naissante avec les seuls milieux à même de l’aider désormais : les criminels.

    Parmi ses contacts, l’un en particulier se détacha du lot, un indépendant qui pourtant deviendrait le 3ème Amiral des forces du MRS, proposant même de lancer dans l’ombre un vaste chantier pour créer de nouveaux vaisseaux qui pourrait de par leurs caractéristiques surprendre, voir même surclasser les vaisseaux impériaux, ainsi naquit la série Yggdrasill des mains et cerveaux des ingénieurs du Secteur Corporatif pour ce qui était officiellement un projet secret de défense de l’espace Corporatif ayant reçu l’aval de l’Impératrice en personne. Malheureusement, le décalage entre la réalité et les paroles devait rapidement se faire sentir, lorsque pour pallier au temps de conception de ses vaisseaux l’Exo ne pouvant plus se retenir lança la construction massive de vaisseaux séparatistes qui ne passa malheureusement pas inaperçue aux yeux de l’Empire.

    Fort heureusement, peu de temps avant l’arrivé en masse des autorités impériales sur la planète, la flotte respectable du MRS avait déjà pris le large en direction de la planète Hoth, alors même que les plans inachevés était transmis à Aëlingen Hellwind pour en permettre la pérennité mais aussi dans une optique de sécurisation des donnés. Sur Hoth, le Maréchal Feers fut rejoint par Celly Organa, member officieuse de l’organisation à laquelle appartenait auparavent le Maréchal, éventant ainsi le secret entourant son armée. Il refusa de rejoindre à nouveau les Rebelles, préférant mener campagne seule, ce qui attisa la colère et le ressentiment de plusieurs de ses anciens supérieur bien décidé à obtenir sa tête avant qu’il ne dévoile ce qu’il savait de leurs agissement…

    Malheureusement pour eux, peu de temps après son arrivé sur Hoth, il fut contacté par un êter étrange qui l’invitait à se rendre à une réunion, après tout n’était il pas un criminel aux yeux de la galaxie ? Cette réunion eut lieu sur la Station Daemon, et ce fut ni plus ni moins que la création du Maelström avec lequel il partagea ses informations concernant les rebelles et leurs forces, mais aussi leurs méthodes et lieux d’implantation. Ses forces en majorités obsolète furent envoyé sur Shiva IV après un long temps d’errance dans l’espace inconnue afin de brouiller les pistes des nombreux chasseurs de primes qui ne manqueraient pas de vouloir sa tête. On préféra laissé les choses se tasser tout en assignant le Maréchal à la formation d’officier de terrain consciencieux et efficace grâce à son expérience de soldat de guérilla, qui bien que minime n’en restait pas moins la plus importante de toute mais aussi par les connaissances qu’il avait en son temps acquise pour servir la Confédération. D’un autre côté, on s’assure bien sûr que son influence sur les cadets reste toute relative afin de ne pas prendre de risque avec celui qui déjà a trahit, après tout prudence est mère de sûreté…

    L’organisation ne dispose au final qu’une importante puissance militaire et de peu de relation dans les milieux criminels ou politique depuis que Edran Enigma a été incarcéré, enfin de manière officielle bien sûr…


    L'argent est le pouvoir. Mes blasters sont là pour le gagner.

    Guilde du Maelström [en cours] Rangsconsul
    Guilde du Maelström [en cours] Rpilot11
    Aëlingen Hellwind
    Aëlingen Hellwind
    Immortel du Forum
    Nombre de messages : 1959
    Date d'inscription : 04/10/2008
    http://swng.forumactif.com/fiches-validees-f63/aeling

    Guilde du Maelström [en cours] Empty Re: Guilde du Maelström [en cours]

    le Ven 4 Mar 2011 - 17:15
    Guilde du Maelström [en cours] Banluxien

    La Force a toujours été tiraillée entre ses deux principales facettes : les côtés lumineux et obscur. Toutefois, il existe quelques facettes différentes situées entre les deux précitées. La Force Luxienne en est une parmi d'autres. Apportée puis développée par la famille Phéonatix dans notre Galaxie. Mais qui sont exactement les Phéonatix ?

    Ce sont les pères de cette forme d'utilisation de la Force. Anciens Jedis, ils ont choisi un autre code que celui des Jedis. Les Phéonatix sont les héritiers d'une famille qui dirigea Corellia, ils héritèrent donc d'une certaine éducation. Phénix Phéonatix fut amené à l'Ordre Jedi dès son plus jeune âge et en sortit donc des années plus tard. Il était assoiffé de connaissance. Nombreux étaient ceux qui le définissaient tel un Jedi Noir, mais ce n'était pas le cas. Phénix s'imposait un terrible entrainement incessant pour ne pas succomber aux appels de la facette la plus sombre de ce que les gens appellent communément la "Force". Ainsi, peu à peu, il apprit à maîtriser certains pouvoirs obscurs et à les développer à Force d'entrainement. Plus tard, il partit sur Lehon dans le but de mettre à l'abris certaines technologies qui seraient nommées plus tardivement "technologies Luxienne" ou encore "Ultima", en effet, cette technologie constituerait bien des années plus tard le fer de lance des armées Luxienne...

    Bien des années plus tard, Lehon avait changé de visage et abritait un immense réseau souterrain qui protégeait des yeux impériaux le développement de ce nouvel ordre. Des armées de droïdes étaient créées ainsi qu'une petite flottille. De plus, les agents des Phéonatix opéraient dans la galaxie afin de recruter de nouveaux membres, ceux qui constitueraient plus tard le fleuron de l'ordre, les futurs maîtres de la Force Luxienne. Comme preuve de l'efficacité de la Force Luxienne et symbole des sacrifices à consentir pour pouvoir l'utiliser : Phénix Phéonatix dû se sacrifier pour vaincre le célèbre et défunt Empereur de l'Empire : Palpatine. Toutefois, le rêve prit fin quand le successeur de Palpatine, l'Impératrice et ancienne courtisane Gwa-Cir Delàviel retrouva les héritiers de Phénix Phéonatix sur Lehon. Il y eut alors de terribles combats sur Lehon. La guerre fut courte mais sanglante... L'Ordre fuit alors vers une planète inconnue avec ses scientifiques de la Luxia Corp. Toutefois, sur cette planète inconnue, les Luxiens jouèrent de malchance et firent face à de nouvelles difficultés qui poussèrent plus des trois-quarts de l'ordre à fuir cette galaxie : on ne sait pas ce que ces individus sont devenus depuis cette fuite. L'Empire, comme tous les autres, perdirent les traces de l'Ordre. Celui-ci subsista tout de même et quelques-uns des derniers Luxiens fuirent avec la Luxia Corp qui fut renommée pour l'occasion (afin de ne pas attirer l'attention bien entendu) D.Corp. Le D. étant en fait l'initial d'un ancien scientifique parmi les plus compétents de Lehon qui devint un chevalier de la Force Luxienne : Nar'seth Deraï. Celà symbolise le lien entre ces deux entités. Aujourd'hui l'Ordre est reconnus comme dissout mais ses membres restent en lien et sont en activité...



    La philosophie Luxienne est une philosophie particulière. Ainsi, la vie d’un Luxien doit être menée dans le seul désir de satisfaction de sa curiosité, la connaissance est le fondement de la philosophie Luxienne. En fait, la connaissance est la seule finalité, les moyens mis en œuvre pour l’acquérir importent peu. De cette manière, la puissance, qui peut être amenée par la connaissance, est un moyen d’atteindre la connaissance mais elle ne doit pas constituer une finalité, la recherche de la puissance pour la puissance est une grave erreur capable de pervertir l’âme. Pourquoi la quête de la connaissance est-elle si importante ? Car l'ignorance d'une partie de la Force est une aberration, que ce soit volontairement ou non. De plus, en se concentrant sur la connaissance, les Luxiens évitent des visées capables de les corrompre.

    Ensuite, il faut bien voir que les Luxiens considèrent la Force comme un tout à traiter dans son ensemble, il serait donc idiot de ne s’intéresser qu’à ses applications les plus « claires » ou « obscures ». De ce point de vue, la vision Luxienne tente de dépasser des visions Siths comme Jedis jugées trop étriquées. De la même manière, la vision Luxienne s’affranchit de tout manichéisme déterminé par les visions Jedis ou Siths : la Force n’est que ce que son utilisateur en fait, c'est-à-dire que la Force n’est ni bonne ni mauvaise, seule son utilisation l’est.

    Pour cette raison, il faut relier la philosophie Luxienne à la notion de « perfectibilité». Les Luxiens cherchent un équilibre dans la Force. Chacun doit en effet trouver le point d’équilibre en soi où la Force est à la foi libérée au maximum pour donner accès à sa puissance à son utilisateur et suffisamment encadrée pour ne pas le corrompre. La Force, si certains la considèrent comme un outil, n’est pas un outil comme les autres du fait de son influence sur son utilisateur. L’utilisation de la Force est donc un compromis entre puissance et contrôle.

    Les Luxiens ayant compris que la Force ne peut être réellement asservie à leur volonté et que toute tentative d’asservissement de cette formidable source de pouvoir est idiote car vouée à l’échec et à mener à la folie celui qui s’y essayera, son utilisations nécessite une discipline importante et un entrainement intensif de tous les instants qui permet de ne pas se laisser corrompre par l’utilisation de la Force, ou tout du moins de retarder le plus possible cette échéance jugée par le courant majoritaire Luxien comme inévitable. En outre, la méditation occupe une place majeure dans l’entraînement du Luxien car elle lui permet de prendre un recul nécessaire à son équilibre mental, à distinguer ce qu’il peut faire de ce qui lui est interdit.

    Pour conclure, il est important de noter les différences fondamentales entre dogmes luxiens et siths ou jedis. Ainsi, contrairement au Siths, les Luxiens prônent une philosophie du contrôle, un manipulateur de la Force sans contrôle n’est rien d’autre qu’un corps sans âme, il court à sa perte. Et la quête de pouvoir des siths n’occupe pas cette place si centrale dans la pensée luxienne. Pour ce qui est des Jedis, les Luxiens les jugent trop peureux, en effet, il ne faut pas avoir peur de l’obscur mais de l’obscurantisme, l’ignorance volontaire de l’autre facette de la Force est une absurdité qui pourrait mener les Jedis à la fin. De plus, contrairement aux Jedis, les Luxiens ne considèrent pas la défense de la galaxie et des autres de manière générale comme un objectif. Si le choix est laissé libre, jamais la défense de l’autre ne doit s’interposer entre un Luxien et la connaissance ou la venue en aide à un coreligionnaire Luxien.


    L'argent est le pouvoir. Mes blasters sont là pour le gagner.

    Guilde du Maelström [en cours] Rangsconsul
    Guilde du Maelström [en cours] Rpilot11
    Revenir en haut
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum