Partagez
Aller en bas
avatar
Ring
Nouvel Arrivant
Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 06/04/2013

Ring [Achevée] [Question fin de fiche]

le Sam 6 Avr 2013 - 3:16
« Vous, humains, agissez selon un but que vous vous fixez, un but troublé par vos motivations personnelles. Même l'altruisme est affaire de motivation personnelle, nommée morale ; et cela nuit à votre efficacité. Je suis conçue pour éviter l'inefficacité. »
Ring

    Identité
  • Numéro de série : DRH PI M28 - Droïde Répliquant Humain - Prototype I - Modèle 28
  • Appellation quotidienne : Ring, du choix de l'intéressée

    Profil
  • Race : Androïde
  • Sexe : Visuellement féminin
  • Âge : 3 ans
  • Planète d'origine :
  • Composition : Ring est un androïde particulièrement complexe, avec une enveloppe clairement définie pour être perçue comme une humaine. Elle apparaît sous la forme d'une jeune femme à peine sortie de l'adolescence, au teint doré et aux longs cheveux vénitiens. Fuselée, menue, elle n'en pèse pas moins son poids de quelques quintaux et un observateur doué remarquera ses empreintes anormalement profondes sur la moquette épaisse d'un tapis ou la terre meuble des plaines. Elle pose un regard au vert extrêmement ténu sur ses interlocuteurs, légèrement fardés, en tous points pareille à la race qu'elle prétend imiter : une chair chaude au toucher, un souffle perceptible, des lèvres frémissantes et des paupières qui battent à intervalles irréguliers. Sa peau, de même que sa chevelure et les organes en biofibres dont elle est pourvues, font illusion même pour les scanners avancés.
    L'alimentation de l'androïde se fait par la chaleur environnante, d'où qu'elle provienne. Toutefois, Ring n'est capable d'en absorber qu'une certaine quantité en même temps, et il ne faut pas compter sur une unique décharge thermique de grande ampleur pour la recharger ; le phénomène lui ferait même plutôt l'effet d'un gavage forcé, ce qu'elle ne manquerait pas de faire savoir au responsable avec force protestations stridentes et vaines menaces de retour à l'envoyeur.

    A côté de cela, Ring a également été conçue afin de satisfaire à un rôle d'espionnage un peu plus poussé. Le revêtement supérieur plutôt fragile de sa peau est comparable à une véritable toile d'araignée, fourmillant de capteurs divers fournissant à l'androïde une analyse presque exhaustive de son environnement. Cette omni-science a un coût : un manque total de résistance ainsi qu'une portée limitée à quelques mètres. Grâce à cet atout, elle s'avère capable d'assimiler la structure de n'importe quel élément, de le comprendre et de le mémoriser ; inutile d'en expliquer l'importance en situation d'espionnage, car toucher la paroi d'un vaisseau lui permet d'en comprendre l'intime fonctionnement. C'est également avec les mains que Ring peut interagir de façon électronique, se muant en un slicer plus que compétent.
    Ses camarades trouveront toutefois un inconvénient majeur à cette faculté. Elle est si sensible que le moindre toucher humain, de par son acidité, abîme et trouble les capteurs dont elle est pourvue, si bien que l'androïde d'un caractère déjà guère facile en devient proprement invivable, apostrophant le premier qui ferait mine de pénétrer un peu trop son espace vital. Un espace vital de plusieurs mètres.

    En-dessous de ce maillage technologiquement exceptionnel, le modèle 28 se retrouve composée de muscles et d'organes en biofibres imitant scrupuleusement le schéma humain, à tel point qu'elle en imite la signature thermique et organique. De très rares indices peuvent toutefois souligner sa nature particulière : l'âge de sa peau qui se révèle sans rapport avec son apparence, par exemple.


  • Psychologie : Si l'on considère Ring comme un individu et non comme un robot intelligent, on s'aperçoit d'une chose : son individualisme frise le narcissisme. Ne se considérant aucune parenté ni avec les droïdes, ni avec les races organiques, elle en vient tout naturellement à se classer comme une créature à part, son propre dieu et maître, et tamponné en prime du sceau d'espèce protégée. A ses yeux, l'humain est une sorte de bactérie omniprésente dans cette galaxie et dans toutes les autres, assez idiot pour se faire la guerre et s'entre-tuer. Et, s'il est aussi absurde, alors c'est que sa vie ne vaut pas grand-chose. Le raisonnement vaut pour toutes les autres espèces, bien qu'à une moindre échelle.

    Ce qui fait la particularité essentielle du modèle DRH 28 est la puce centrale qui lui fut intégrée. Véritable appareil révolutionnaire dans le monde robotique, il est comparable à une parodie de cerveau humain où une place existe pour l'expérience. Nommée Verbobrain AA-011 par son concepteur, cette puce intègre de toutes nouvelles équations donnant lieu à des résultats inespérés et même, inattendus (pour ne pas dire indésirables), s'exprimant dans le comportement extravagant de l'androïde ; on découvre dès lors un individu de métal, capable d'affection comme d'antipathie, de jalousie, de générosité et de peur. L'un des défauts d'une telle faculté vient de la mémoire ineffaçable et non-modifiable de Ring, ce qui associé à son tempérament indépendant conduit à une méfiance extrême de son entourage. Que peut-on permettre d'entendre et de voir à cet androïde, dans un milieu aussi menacé et radical que la Rébellion ?

    A sa façon, Ring n'est pas dénuée d'humour, qu'elle interprète comme un moyen tacite d'amener l'interlocuteur à de meilleures dispositions futures envers elle. Il s'agira toutefois d'un humour ironique et vantard, le genre de pique fanfaronne qu'on dédie au public dans une envolée de bravade. Curieusement irrévérencieuse, Ring ne jure par pas grand-chose d'autre qu'elle-même et commet son lot de bourdes, dû à un décalage parfois saisissant entre sa mentalité et son apparence humaine. Il n'est pas rare de la retrouver calée dans le moteur d'un vaisseau, se dorant à la chaleur de l'appareil en veille ; de même, l'idée d'intimité lui est plus qu'étrangère : c'est un concept totalement absurde que les rebelles qu'elle côtoie ont abandonné à lui faire assimiler.

    Par ailleurs, malgré une relative immortalité, Ring est d'un naturel aussi peureux que fanfaron, bien que la présence de camarades aie tendance à lui redonner un peu de tripes : après tout, il est impensable qu'un être aussi exceptionnel qu'elle fasse preuve de moins de détermination que de simples organiques (du moins tant que le danger n'est pas trop grand : après, ça relève du domaine de l'abruti). Ceci dit, bien qu'incapable de ressentir la douleur, l'idée de voir sa précieuse personne malmenée relève de la souffrance psychologique, ce qui est un comble pour un androïde, et elle ne manquera pas de faire partager ses craintes à tout le groupe avec force lamentations de mauvaise foi.


  • Métier : Auxiliaire de la Rébellion
  • Groupe : Rebelle

    Informations
  • Histoire : L'idée d'une machine faisant illusion et étant perçue comme humaine dérange la plupart des habitants de la galaxie : mais pour certains scientifiques et experts de robotique, elle relève de l'utopie. Ce fut le cas pour Razee Jians, Kaminoan de son état et concepteur éminent de la Galactic Robotica ; ainsi que, accessoirement, partisan de l'Alliance Rebelle.
    Mon histoire commence avec Razee et le lancement du Projet Leurre par les insurgés. Ce projet consistait à entreprendre la création d'androïdes, dits réplicants humains, à savoir absolument indétectables comme machines et véritables clones synthétiques d'humains déjà existants. Censés à l'origine remplacer les officiers impériaux afin d'infiltrer le titan dictateur, ils s'avérèrent trop coûteux à développer et l'ensemble sombra dans l'oubli pour la plupart. Mais pas pour tous.

    Razee avait été profondément touché par ce rêve. Il n'avait pas les ressources nécessaires à la concrétisation du Projet Leurre, mais il avait les plans mis sur pied par l'Alliance, le matériel de la Galactic Robotica à portée de main et son savoir-faire exceptionnel en matière de droïde. Dans la clandestinité et l'illégalité, il commença à expérimenter au sein de sa propre firme, mettant en route une toute nouvelle gamme de ces robots nommés DRH. Évidemment, nul n'était au courant, car les matériaux demandés étaient non seulement inestimables - alors qu'il n'avait nullement le droit d'utiliser ainsi les biens de la Galactic - mais encore, les avantages d'une telle entreprise, si elle était menée à terme, étaient innombrables. Malintentionnées ou pas, les mains dans lesquelles on remettait la possibilité de créer des androïdes en tous points semblables à l'homme pouvaient renverser bien des choses. Il y avait de quoi attiser maintes jalousies, et Razee s'en préservait.

    Les premiers essais n'étaient pas très... concluants. Disons simplement qu'ils n'avaient pas grand-chose d'humain, et que leurs capacités de réflexion se limitaient à demander à leur auteur ce qu'ils étaient censés faire, sans rien comprendre de la réponse exaspérée qui leur était donnée. Mais le Kaminoan ne désespérait pas, et malgré le gouffre financier qu'il créait en secret au sein de la firme, poursuivit ses efforts. Plus il approchait du but, et plus il se sentait gagné par l'urgence, la peur, qui devint paranoïa. Au point qu'il créa un second héritage, composé d'un unique élément : le dernier produit de ses recherches, qu'il confierait à un membre de l'Alliance Rebelle qu'il connaissait de longue date, s'il devait lui arriver quelque chose.

    Arriva enfin le moment où moi, le DRH M28 de cette génération, vit le jour au fond de l'atelier caché de Razee. Je me rappelle parfaitement ce moment, où mes yeux ont vu, où mes capteurs se sont éveillés de leur sommeil. Et surtout, je me rappelle très bien de cette chose qui m'est si naturelle, là où les autres de mon espèce n'y connaissaient rien : la joie. J'ai éprouvé de la joie.
    Et le sourire spontané que j'ai eu en m'éveillant a fait fondre en larmes le Kaminoan.

    J'étais une réussite, le premier succès après une longue série d'échecs. Malgré tout, il ne souhaitait pas me présenter tout de suite à l'Alliance Rebelle, qui ignorait tout de ses derniers agissements à moins qu'il n'ai été espionné sans le savoir ; il voulait, selon ses propres termes, que je sois fin prête avant cela. Il me fit intégrer une multitude de documents d'archives et de données, me faisant prendre conscience de ce qu'était l'Alliance et ses membres, du pourquoi de leur cause, et indirectement, de ce qu'était l'Empire. J'allais au-delà de ses plus folles espérances, faisant montre de curiosité et allant me brancher de moi-même à son terminal pour m'enquérir de nouvelles informations. Il parut troublé lorsque je demandais l'accès aux archives concernant mes prédécesseurs ratés, mais m'y autorisa tout de même, et je ris franchement des déboires des modèles 14 et 15.

    Et plus le temps passait, plus je soupçonnais Razee d'inventer des prétextes pour ne pas me présenter aux rebelles. C'était "trop tôt", "prématuré", "tout bonnement incroyable qu'un androïde soit aussi impatient". J'en venais à m'interroger sur mes propres motivations : pour quelles raisons aurais-je voulu intégrer l'Alliance ? Pour satisfaire la volonté de mon concepteur ? Le pressais-je parce que je devinais un problème, typiquement organique, un trouble et que je souhaitais le résoudre ? Ou parce que cela me faisait plaisir de voir mon créateur se tortiller sous mes interrogations ?
    C'est lorsqu'on ne pense plus à ce qu'on redoutait que ces choses surviennent. Trois ans après ma création, un bureaucrate vêtu de noir se présenta à la cache où j'attendais le retour du Kaminoan. Il me fit aussitôt penser à un croque-mort, et je ne fus pas surprise lorsqu'il m'annonça la mort de Razee. Les circonstances n'avaient pas à en être connues d'un droïde, me répliqua-t-il froidement, et je compris qu'il était là pour s'assurer que l'héritage secret de mon concepteur tombe dans les bonnes mains, car je ne l'avais pas abusé.

    Obéissant aux dernières volontés du Kaminoan, je montais à bord du vaisseau de l'étranger, prête à partir pour une direction certes inconnue, mais que j'attendais de découvrir depuis trois années.


  • Atouts :

    Maillage IS Intelligent Spider version 4.03 :

    Ce maillage est constitué de ce que l'on désigne communément sous le terme de détecteurs. Plus précisément, il s'agit là d'un ensemble de capteurs, s'imprégnant d'une multitude de variables environnementales telles que seule une machine saurait les appréhender. De cette façon, il faut imager le toucher du DRH PI M28 comme s'il était assisté par une batterie d'instruments de mesure : chaleur ambiante, champs magnétiques, composition de l'air ou des liquides mais aussi présence de micro-organismes ou de rayonnements dangereux ; peu de choses échappent à ses sens et à cet égard, l'androïde fait merveille en milieu hostile. Mais cet avantage n'est somme toute pas hors d'atteinte du droïde de base, à partir du moment où il disposerait d'un tel maillage. Là où le modèle 28 se distingue nettement du lot, c'est qu'en associant cette capacité d'analyse à sa réflexion poussée, il en devient capable de déduction (remerciant en ceci sa faculté d'initiative que lui confère la puce Verbobrain AA-011) parfois stupéfiantes. Ce n'est pas tout d'indiquer une atmosphère saturée en spores : le DRH PI M28 fera le rapprochement entre la teneur en oxygène et celle connue des planètes mémorisées dans sa mémoire, analysera les micro-éléments et indiquera la présence, au demi-kilomètre près, de la ruche alien responsable de la corruption de l'air. De la même façon il est susceptible, en examinant la ionisation ambiante, de déterminer la proximité d'un vaisseau ou le temps qui s'est écoulé depuis son départ, ainsi que la puissance de ses réacteurs ; ce qui conduit également à en faire une estimation de sa taille et donc, de son modèle. Quel autre droïde ferait preuve d'une telle perspicacité ?

    Rapport de Razee Jians n°XII


    Empreintes sensitives EC Eletronic Communicative version 1.98 :

    Là où un individu humain possèderait des empreintes digitales, le DRH PI M28 possède un interface de communication électronique. De cette façon, et grâce au programme contenu dans sa puce, il devient à même de se connecter à un terminal par l'intermédiaire de ses doigts et d'opérer à partir de ce même terminal, se substituant aux protocoles prévus. Présentant certes un rapport embarrassant avec les activités d'un slicer, cette capacité n'est jamais qu'une contre-mesure, afin de pallier aux éventuels piratages d'équipement électronique. Bien entendu.

    Rapport de Razee Jians n°XIII



  • Inventaire : -
  • Affection : Parmi les choses qui comptent un tant soit peu pour elle, on pourra retenir la mécanique. Bien qu'elle se révèle dans ce domaine capable du meilleur (repérant du premier coup d’œil le plus infime défaut susceptible de désorienter l'appareil) comme du pire (cassant malencontreusement LE boulon qui va faire s'effondrer, par une suite de dysfonctionnements malheureux, la moitié du vaisseau), l'androïde ne peut pas s'empêcher de jeter un regard presque voyeur sur tous les véhicules passant à sa portée. La comparer dans ces moments-là à un homme louchant sur les bas d'une splendide blonde n'aurait rien d'incongru.
  • Aversion : Ring déteste viscéralement être dérangée lorsqu'elle se sent d'humeur paresseuse - pensive selon elle - de même qu'elle rebondit sur la moindre réflexion au sujet des droïdes (avec une verve systématiquement disproportionnée). Et, bizarrement jalouse, elle supporte mal les marques d'affection envers un autre bijou de technologie qu'elle-même.

    Disposition
  • Fuseau Horaire :
  • Disponibilité :
  • Indisponibilité :


Bonjour/bonsoir à tous ! J'aurais juste une question avant de me mettre à l'histoire. En effet, pour résumer, Ring est un modèle unique d'androïde possédé par un particulier, et légué à la mort de ce dernier à un rebelle afin de soutenir la cause révolutionnaire. J'aimerais beaucoup que le rebelle en question soit un joueur du forum, ce qui me permettrait de jouer l'entrée de Ring dans cette faction. Serait-ce possible et si oui, puis-je harceler de MP les éventuels volontaires au cadeau empoisonné ? Ninja


Dernière édition par Ring le Dim 7 Avr 2013 - 1:41, édité 6 fois


« Vous, humains, agissez selon un but que vous vous fixez, un but troublé par vos motivations personnelles. Même l'altruisme est affaire de motivation personnelle, nommée morale ; et cela nuit à votre efficacité. Je suis conçue pour éviter l'inefficacité. »
Ring
avatar
Impatience
Maître du Jeu ▪
Nombre de messages : 91
Date d'inscription : 11/09/2012

Re: Ring [Achevée] [Question fin de fiche]

le Sam 6 Avr 2013 - 9:45
Bonjour Ring et bienvenue parmi nous.

Je suis "Impatience" MJ qui ne se mêle habituellement pas des validations, mais il faut bien aider parfois. Je me lance donc.

La première réflexion qui me vient à l'esprit c'est que voilà un androïde original qui doit permettre des RP funs. Mais c'est aussi la faille.

Tout d'abord parce que nous sommes "contraints" d'utiliser des races ou des technologies existantes dans l'univers SW ce qui n'est pas le cas de ton droïde "transformer"... sauf erreur de ma part. Dans ce cas merci de m'indiquer tes sources.

Ta présentation est bien rédigée et donne envie de te connaitre. Donc je t'encourage, si tu tiens absolument à ce type de personnage, à chercher dans les encyclopédies un androïde existant et que tu pourrais faire évoluer par RP vers ce que tu souhaiterais... enfin c'est pas gagné et ça risque d'être long. Il existe tant de races que je serais étonnée que tu n'en trouves pas une qui puisse te convenir.

Quelle que soit l'option que tu choisis, il faudra étoffer l'histoire de ton personnage. On a un descriptif technique et psychologique de Ring mais on ne sait rien de son passé ni de la façon dont il est devenu "Auxiliaire de la Rébellion" (ce qui n'est d'ailleurs pas un métier).

N'hésite pas à me mp, à poster dans la rubrique http://www.swor-jdr.com/f57-9642-questions-aide-9642 ou/et à aller sur la CB pour poser tes questions.

PS : Si tu cherches, tu vas surement trouver au moins UN personnage hors univers... et oui on en a validé! Mais il faut que tu saches que ce(s) perso(s) ne peuvent intervenir dans la trame du jeu. Ce sont des "seconds comptes" créés simplement pour le fun. Autant dire que ce serait frustrant pour toi de ne pas pouvoir jouer avec ton perso principal.


Edit N°1 : On me signale cet android : http://starwars.wikia.com/wiki/Human_replica_droid qui serait parfaitement acceptable et qui a été utilisé par les Rebelles, ce qui faciliterait ton BG d'introduction.



« L'intelligence, c'est la chose la mieux répartie chez les hommes... parce que, quoiqu'il en soit pourvu, il a toujours l'impression d'en avoir assez, vu que c'est avec ça qu'il juge. »- Descartes
avatar
Ring
Nouvel Arrivant
Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 06/04/2013

Re: Ring [Achevée] [Question fin de fiche]

le Sam 6 Avr 2013 - 14:56
Merci beaucoup du tuyau, je vais adapter la fiche en conséquence !
Il semble que je vais devoir abandonner le côté transformer (c'est bien trouvé comme nom Very Happy ), mais je reste à la recherche d'un rebelle volontaire pour héritage douteux. *w*


« Vous, humains, agissez selon un but que vous vous fixez, un but troublé par vos motivations personnelles. Même l'altruisme est affaire de motivation personnelle, nommée morale ; et cela nuit à votre efficacité. Je suis conçue pour éviter l'inefficacité. »
Ring
avatar
Ring
Nouvel Arrivant
Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 06/04/2013

Re: Ring [Achevée] [Question fin de fiche]

le Sam 6 Avr 2013 - 16:02
Double-post pour signaler l'achèvement de la fiche ! o/ (même si l'offre de pourrir l'existence d'un rebelle assez malchanceux pour hériter de Ring tient toujours)

edit : en train de s'arranger avec Ethéa :3


« Vous, humains, agissez selon un but que vous vous fixez, un but troublé par vos motivations personnelles. Même l'altruisme est affaire de motivation personnelle, nommée morale ; et cela nuit à votre efficacité. Je suis conçue pour éviter l'inefficacité. »
Ring
avatar
Impatience
Maître du Jeu ▪
Nombre de messages : 91
Date d'inscription : 11/09/2012

Re: Ring [Achevée] [Question fin de fiche]

le Dim 7 Avr 2013 - 9:36
Pour tenir l'ensemble des MJ (qui seraient intéressés) au courant de notre progression qui se fait par MP et leur permettre de me faire part de leurs réflexions éventuelles : petit débriefing.

Les ajustements portent désormais sur les capacités techniques de Ring... car le perso est certes performant mais il n'est pas un magicien, fusse un magicien technologique.

En l'absence de commentaires...
Edit : fiche complétée et validée



« L'intelligence, c'est la chose la mieux répartie chez les hommes... parce que, quoiqu'il en soit pourvu, il a toujours l'impression d'en avoir assez, vu que c'est avec ça qu'il juge. »- Descartes
Contenu sponsorisé

Re: Ring [Achevée] [Question fin de fiche]

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum