Partagez
Aller en bas
avatar
Dairiun Asloveta
Developpeur ▪
Nombre de messages : 315
Date d'inscription : 26/10/2012

[Chronique] de la Libre Parole Galactique.

le Jeu 4 Avr 2013 - 18:03
Libre Parole Galactique



La Libre Parole Galactique est un ancien groupe de journalisme basé sur Coruscant avant l'arrivée de l'Empire. Elle avait des capitaux, des fonds, des vaisseaux, des moyens de communication et des intérêts dans pas mal d'endroit dans la Galaxie. Mais l'arrivée de l'Empire fit qu'elle ne pouvait plus exprimer leurs mécontentements contre les dirigeants à cause des extrêmes rigueurs misent en place par l'Impératrice. La LPG décidait alors de passer dans la clandestinité. Tox Rohan n'est pas celui qui créa la LPG, mais il a repris le poste de patron, il n'y a pas longtemps.

Ci-contre le symbole de la Libre Parole Galactique.

Lien vers le RP : Le QG de la Libre Parole Galactique - Création inRP de la LPG.




Dernière édition par Dairiun Asloveta le Ven 5 Avr 2013 - 19:14, édité 2 fois


Citation de Boba Fett : [...] le Sarlacc m'a trouvé quelque peu indigestible." - à Han solo
Chroniques Non Officiels
Spoiler:

Chroniques Officiels
Spoiler:
avatar
Dairiun Asloveta
Developpeur ▪
Nombre de messages : 315
Date d'inscription : 26/10/2012

Re: [Chronique] de la Libre Parole Galactique.

le Jeu 4 Avr 2013 - 18:20
    Présence sur Rodia


    Rodia est la seule planète habitable du système Tyrius. Elle est sous l'obédience de l'Alliance Rebelle. C'est la planète natale du fondateur de la Libre Parole Galactique : Tox Rohan. Tox était un ancien diplomate de la planète Rodia. Il siégea très tôt au Sénat et s'aperçut rapidement que les diplomates ne souhaitaient pas régler les problèmes de la société mais remplir leur poche déjà débordante de crédit. Il décida donc de rejoindre la LPG qu'il reprit, après quelque année de service, lors de la mort du patron à l'époque. longtemps.

    C'était donc un endroit prédestiné pour la première planque de l'organisation de ce Rodian.


    La Libre Parole Galactique avait malheureusement été obligé de sombrer dans la clandestinité. Elle avait créé des planques un peu partout dans la Galaxie. Celle de Rodia, était surtout un centre avancé, une place forte en quelque sorte.

    Rodia, est la seule planète habitable du système Tyrius possède quatre lunes et s'avère être un monde au climat humide et inconfortable, même pour les indigènes. Des millénaires d'industrialisation et d'urbanisation intensives n'ont guère arrangé les choses et près de 20% des zones habitables de Rodia sont désormais recouvertes de complexes industriels, de secteurs résidentiels et d'entrepôts. Le climat de Rodia est souvent marqué par des tempêtes mais n'a fort heureusement pas de grandes variations saisonnières et demeure relativement prévisible. Outre l'ancienne capitale planétaire, Equator City, Rodia compte trois cités principales dont la superficie totale rivalise à peine avec celle d'Equator City : Samana, Matza et Iskaayuma.

    Les premiers Rodiens de la planète étaient principalement des chasseurs, ce qui contribua fortement à développer la nature agressive et belliqueuse du peuple. La planète fut secouée par de nombreux et sanglants conflits tout au long de son histoire jusqu’à l’arrivée au pouvoir d'un Grand Protecteur qui usa de toutes ses ressources pour tenter de rendre son peuple moins violent.

    Quand les explorateurs de l’ancienne République découvrirent la planète, ils se heurtèrent d’abord à une forte hostilité de la part des indigènes locaux qui espéraient s’emparer de leur technologie afin de se lancer à la conquête du reste de la galaxie. Finalement, Harida Kavilo, un Grand Protecteur plus avisé que les autres, se rendit compte de tous les avantages que son peuple pouvait tirer de cette collaboration. Il mit donc fin aux exactions de son peuple et instaura une tradition qui voulait que seul le meilleur chasseur de chaque clan puisse quitter Rodia. Avec le temps, cette tradition devint l’actuelle Goa-Ato. Elle permit, entre autre, au Grand Protecteur en fonction d’asseoir de manière indirecte son autorité en s’arrangeant pour privilégier certaines personnes par rapport à d'autres.

    Malgré la réputation de la LPG, ici à Rodia, elle ne pouvait pas vivre à la "surface". La planque était secrète même au peuple de la planète. Une petite cargaison de vingt miliciens, habillé comme il le faut en habitant de Rodia vivaient pas loin de la cache.





    A part cette présence sur Rodia, il n'y avait pas d'action spéciale de la Libre Parole Galactique sur la planète.


Citation de Boba Fett : [...] le Sarlacc m'a trouvé quelque peu indigestible." - à Han solo
Chroniques Non Officiels
Spoiler:

Chroniques Officiels
Spoiler:
avatar
Dairiun Asloveta
Developpeur ▪
Nombre de messages : 315
Date d'inscription : 26/10/2012

Re: [Chronique] de la Libre Parole Galactique.

le Jeu 4 Avr 2013 - 18:37
    Contact entre la LPG et la Clan Hini


    Extrait du RP - Rencontre avec la LPG

    Tox Rohan avait reçu un message, quelqu'un voulait le recevoir, car il était intéressait par les buts de la LPG. La rencontre se fit dans l'espace sauvage, l'espace entre les planètes.

    « Bonjour et si nous commençons. Il ne m'est pas bon de rester au même endroit longtemps vous comprenez bien. »

    « Enchanté Monsieur Rohan. Mes amis et moi apprécions votre chaine de radio, sauf quelques programmes en particulier. Si je vous disait que dans vos émissions vous faites la part belle à des personnes que nous ne tenons pas dans notre cœur, seriez vous prêt à cesser de médiatiser leur combat? Nous remplacerions alors leur contribution par la notre... »

    « Mmm... je vois et qui sont-ils ? »

    « Et bien...vous savez la ceinture de Tion à des projets industriels, et il s’avère que vous faites la part belle aux écolos de Raxus Prime sur vos ondes. Je dis cela moi même j'adore l'écologie, DAC ma planète natale est un exemple dans ce domaine, la faune et la flore est préservée et les barrières de corail magnifiques. Mais ces écolos là comment dire... c'est des pleurnichards. Ils vivent sur une planète poubelle où la plupart de la population travaille au recyclage, et se plaignent que d'autres déchets arrivent. Mais que diable font ils à vivre dans une décharge si ils apprécient les troupeaux de nerfs broutant dans de vertes prairies? Se plaindre qu'une décharge est polluée c'est comme...reprocher à un blaster de tuer, vide de sens. Surtout qu'ils ne veulent pas voir que contre cette planète polluée de moins d'un million d'habitants c'est des dizaines ou il fera bon vivre car ils y envoient leurs déchets, et des dizaines de milliards d'habitants qui vivront mieux.

    J'aimerais savoir si vous trouvez toujours que leur combat est juste, ou si un "accord" pourrait être trouvé pour que votre chaine soutienne ces projets d'usines à Raxus prime et souligne à quel point ces écolos se plaignent sans vraiment comprendre pourquoi ils sont dans l'erreur. »


    « Je vois bien votre problème. C'est un problème politique important. Je devrais me pencher un peu sur ce problème de la ceinture de Tion. Mais votre offre me laisse perplexe. Je n'ai pas le temps de savoir quel camp à raison avant la fin de notre rencontre. Vous comprenez que j'ai besoin d'argent pour continuer et que la clandestinité ne facilite pas les choses. Ce que j'appelle les écologistes de Raxus Prime, mais ce que vous semblez nommer pleurnichards, me donne 200.000 Cr. par mois. Je ne doute pas de vos fonds financiers mais j'ai besoin de choses concrètes. Vous comprendrez ? »

    « Je vous propose de remplacer les deux cent mille mensuels de ces pleurnichards par 400 000 de notre part provenant d’un « financement bénévole et anonyme », et en contrepartie le droit que nous puissions envoyer un de nos hommes chez vous pour y avoir une émission et des chroniques afin qu’il défende nos intérêts. En gros vous n’avez qu’a ne plus parler des écolos de Raxus prime, et nous laisser une vingtaine de minute d’antenne par jour en intermède à vos pages d’information. »

    « Je suis intéressé par l'offre. Vous me passerez donc vos 400.000 crédits chaque mois. Et je vous laisserais 20 minutes de communication sur notre réseau clandestin de média. Pour l'instant, je casse toute relation avec les écolos de Raxus Prime, mais je ne promet pas que dans l'avenir cela continueras. J'irais enquêter sur ce sujet plus tard. »

    « Fort bien cher Monsieur. Il est toujours préférable de s'associer plutôt que de se faire la guerre n'est ce pas? Notre journaliste vous rejoindra bientôt, sachez qu'il pourra peut être également vous apporter des scoop, ce qui ne pourra qu'augmenter votre audience. »


Citation de Boba Fett : [...] le Sarlacc m'a trouvé quelque peu indigestible." - à Han solo
Chroniques Non Officiels
Spoiler:

Chroniques Officiels
Spoiler:
avatar
Dairiun Asloveta
Developpeur ▪
Nombre de messages : 315
Date d'inscription : 26/10/2012

Re: [Chronique] de la Libre Parole Galactique.

le Jeu 4 Avr 2013 - 18:55


    Undernet & LPG


    Undernet est un média personnel de la rebellion. Pour la Libre Parole Galactique c'était un allié important à mettre de son côté. Tox Rohan est donc parti voir la princesse Leia sur Cato Neimoidia. C'est dans un magnifique restaurant que la discussion se fit.


    Extrait du RP - Undernet & LPG

    « Les activités de la LPG, sont tout à votre honneur, alors que la plupart des anciens grands médias galactique ont préférés "fermer boutique" ou se laisser aspirer par l'holonet impériale, votre entreprise a courageusement décider de poursuivre clandestinement ses honorables activités.

    Evidemment j'imagine à quel point vous pouvez être méfiant vis-à-vis de nous, dans la mesure où nous avons partie pris dans cette guerre, et que nous considérons l'information comme une arme centrale dans notre lutte contre l'Empire.

    Aussi je vous rassure tout de suite, nous ne cherchons pas à vous instrumentaliser ou à faire de la LPG un outils de propagande rebelle. Nous avons déjà nos réseaux et nos services qui assure la contre-propagande rebelle et la riposte au lavage de cerveaux diffuser par l'holovision impériale.

    Premièrement je pense que nous pouvons vous et moi établir une relation de confiance et de coopération mutuelle qui permettra autant à l'Undernet de l'Alliance qu'a la LPG de bénéficier ponctuellement des moyens et réseaux de l'autres. Nous pourrions vous acheter des informations ou des news que vous diffuser en vous citant évidemment comme sources et auteurs. Tout simplement parce que nous considérons que l'information objective doit être à portée de tous, et que les citoyens galactique ont droit à autre chose qu'uniquement les informations et les versions de l'Alliance ou de l'Empire. La liberté d'expression est une valeur fondamentale de la République que nous respectons énormément même en temps de guerre.

    Nous pourrions également vous alerter sur des situation, ou vous demander des coopération pour couvrir médiatiquement des évènements que nos agents et nos services de renseignements ne peuvent suivre, et que l'Empire tente de conserver cacher.

    Evidemment il y aura un danger certains, mais cela je crois que vous n'avez pas besoin qu'on vous "brief sur la question". Je me trompe, Mr Rohan ? »


    « Ce contrat me parait raisonnable. J'insiste sur le point que même si nous avons pris partie, nous la LPG, dans cette guerre, comme malheureusement tout habitant de la Galaxie doit le faire un jour ou un autre. Nous ne sommes ni du côté de l'Empire, ni celui de la rébellion et encore moins des personnes qui profitent de la situation pour abuser du peuple.

    Il me semble important de fixer des prix par rapport au demande d'informations, mais aussi d'un moyen de communiquer. Vous comprenez c'est par soucis de discrétion. »


    « En cas de difficultés les réseaux de l'Undernet seront une bonne alternatives afin de communiquer. Nous pourront nous rencontrer ici sur Cato Neimoidia si besoin ait.
    Au moindres soucis ou si vous avez besoin d'un soutien ou d'une aide particulière de l'Alliance pour quoique ce soit, n'hésitez surtout pas à me contacter. Je ne garantis pas que nous pourrons forcément vous apportez toutes les solutions, mais je crois que c'est en nous entraidant que nous parviendront à nos fins.

    Maintenant dites-moi, monsieur Rohan, comment s'est dérouler ce "passage à la clandestinité" à l'avènement de l'Empire, à cette époque je n'était qu'a peine né, et vous pensez bien que ce n'est pas vraiment des évènements dont on parle, même à l'Université d'Aldera. Mon père m'a expliquer qu'un petit nombre d'entreprise et de médias ont fait ce choix sans m'en donner plus de détails. »


    « La LPG est entrée en clandestinité quand je l'ai rejoint. L'Empire nous empêchait de nous exprimer normalement. Votre père avez raison et tord en même tant. La plupart, je dirais avec les nombres que j'ai en tête ce qui peut être loin d'être exacte, 80% environ à soit plier bagage ou à accepter la présence de l'Empire. Les 20 autres pour-cent, eux aussi, sont passés dans la clandestinité. Mais c'est dur et la plupart des médias ont disparus. »

    « Je veux bien vous croire ! Et je n'imagine même pas la difficulté de passé du jour au lendemain de "journaliste galactique" à "traîtres galactique" pourchassé par la censure.

    Sur Alderaan, depuis que j'ai dix-sept ans l'Empire à décider de prendre le contrôle de tout les médias du noyau, aussi nous sommes obligés de supporter les émissions et les diffusions abrutissante pondue par les cerveaux de l'holovision impériale.

    Heureusement le gouvernement a toujours encourager d'autre type d'informations par les arts et la culture, et une quantité impressionnante de média parallèle à vue le jour à l'abris des lois prises par le Haut Conseil pour les protéger. Mais votre prise de position et votre engagement sont vraiment très important à l'échelle de la galaxie, et je vous encourage de tout coeur à tenir ferme, et courageusement dans votre travail. »



Citation de Boba Fett : [...] le Sarlacc m'a trouvé quelque peu indigestible." - à Han solo
Chroniques Non Officiels
Spoiler:

Chroniques Officiels
Spoiler:
avatar
Dairiun Asloveta
Developpeur ▪
Nombre de messages : 315
Date d'inscription : 26/10/2012

Re: [Chronique] de la Libre Parole Galactique.

le Ven 5 Avr 2013 - 19:13


    La LPG dans le secteur d'Elrood


    Découvert tardivement par la République Galactique, le Secteur Elrood n'a jamais connu de réelle colonisation galactique comme cela avait pu se faire dans de nombreux mondes des secteurs moins éloignés et à su se développer grâce à ses propres moyens. Riche en ressources, organisé de manière efficace, le secteur à su se présenter rapidement comme une zone auto-suffisante de par son commerce relativement efficace.

    Organisé le long de deux voies perpendiculaires, il regroupe la Route Commerciale Elrood-Derilyn, principale voie d'accès à toute les planètes du secteur ainsi que la Route Commerciale Danarc Run et s'étend sur quinze monde.




    Tox Rohan lui-même alla, rendre visite à Dana Rangre : la Sénatrice de Merisee et membre du Conseil de d'Eskyirt. Ce Conseil regroupe plusieurs planètes. Le Rodian invita l'humaine dans son vaisseau QG pour discuter. Tox Rohan avait préféré ce lieu pour plus de discrétion, il n'était certes pas luxueux et peut être pas au goût de la sénatrice, mais il était sûr. Les ennemies de la Libre Parole Galactique était nombreux et partout après tout. L'entrevue après les formules de politesses put commencer. Je vais vous éviter tout la discussion qui s'engagea autour des activités de la Libre Parole Galactique. Cette dernière était intéressée par une planète du nom de Derilyn : planète sous blocus impérial.
    « Vous reconnaissez sans doute cette planète.

    C'est Derilyn. Son commerce est complètement détruit par le blocus et l'hégémonie impériale qui y règne, Derilyn n'a comme seul lieu d'intérêt la Salle des Jeux, qui sert aussi bien à détendre les citoyens, dénué de toute autonomie, qu'à réaliser un puissant bourrage de crâne. Mais je ne vous apprends surement rien car elle clos la Route Commerciale Elrood - Derilyn. Huitième et dernière planète de cette route.

    Et oui, j'ai aussi mes connaissances de votre secteur ! S'informez avant de venir, c'est une règle d'or chez la LPG.

    Cette planète est sous votre secteur et pourtant vous laissez l'Empire agir comme ça, alors que c'est contre votre état d'âme ? Je sais que l'Empire est puissante et dangereuse. Mais je suis ici pour vous aider. Et dans l'intérêt de ce peuple, j'aimerais lui donner un peu plus de liberté. » »


    « Je connais bien ce monde en effet, même si je n'y ai jamais mis les pieds. La présence Impériale y est omniprésente, la loi martiale est en place et très stricte. L'Empire en a fait un exemple des planètes, un exemple de ce qui arrivait pour ceux qui s'oppose au gouvernement en place.
    Derilyn pourrait être un véritable poumon dans ce secteur, mais malgré mes tentatives, l'Empire fait la sourde oreille et je n'arrive pas a obtenir la libération de la planète et, si j'entreprend une action de libération, c'est l'ensemble du Secteur Elrood qui en subira les frais.
    Je veux également la libérée, mais je ne peux rien faire légalement pour ça, pour le moment.
    Je compte bel et bien refaire une demande sous peu, mais rien ne m'assure la réussite de cela.

    Que proposez vous ? »


    « Je n'ai pas l'habitude de demander leur avis aux gens que je dénonce par mes publications.

    Je ne suis pas anti-impérialiste, mais quand je vois des mondes comme Derilyn exploité, je ne peux m'empêcher de réagir. Je ne compte pas prévenir l'Empire de mes intentions sur cette planète. Je ne sais pas encore trop comment agir.

    Mais la Libre Parole Galactique pourrait agir de l'intérieur. Les salles de jeux seraient un magnifique lieu de diffusion pour une mission d'Insurrection. Mais à ce que j'ai compris, c'est pour cela que la planète est sous blocus impérial... Nous devons donc agir avec attention et avec réflexion.

    Mais avez-vous des choses à proposer ? »


    « Votre idée me parait bonne. Très bonne même.
    Les grands Empires sont tous tombés à cause de ce qui les rongeaient de l'intérieur, c'est ce contre quoi je m'efforce de lutter, mais pour une fois, un mal pour certain, l'Empire en l'occurrence, pourrait être un grand bien pour d'autre, la Démocratie.
    Pensez vous que la LPG aurait la capacité de s'introduire sur Derilyn ? La possibilité de faire de la propagande anti-Impériale ? De convaincre les gens qu'il y a autre chose que la loi martiale et la rationnement ? Si c'est le cas, si vous avez un plan, je peux vous fournir une aide, ainsi qu'un Quartier Général au sein du Secteur Elrood, antenne comprise pour diffuser sur des ondes pirates.

    Cependant, pour passer les défenses de l'Empire sur Derilyn, l'espace d'exclusion mis en place par les militaires, comment pensez vous faire ? »


    « Si je suis venu en personne, c'est que je pense qu'il y a moyen de gagner pour le peuple dans ce secteur.

    Le monde de Derilyn est sur le point d'éclater. Il suffi d'allumer la mèche de la bombe de la Liberté.

    Malheureusement, vous avez raison. L'Empire répliquera aussitôt sur tout le secteur ou sur la planète seulement. Il faudra tout préparer avant de faire exploser la poudre.

    Votre proposition pour m'établir dans le Secteur Elrood m'intéresse car ma présence ici risque d'être assez longue. Et pour répondre à votre question sur les défenses de l'Empire sur Derilyn... vous avez déjà la réponse : la porte d'entrée pour mes hommes s'est VOUS. »


    « Je ne suis pas sûre de pouvoir vous obtenir une entrée sur le territoire. C'est difficile, même pour moi d'y entrer. Je peux tenter, mais vous devrez faire plusieurs voyages si vous avez besoin de matériel. Vous aurez également besoin de papiers locaux qui empêcheront vos journalistes de ressortir. Vous aurez besoin d'une raison officielle pour venir, famille ou autre, mais ce sera un allé simple. La vie la bas sera difficile, spoilation, arrestations arbitraire, torture et autre. Vous hommes seront seuls, et le gouvernement d'Eskyirt ne doit pas être impliqué directement. En somme votre action serait officieuse, personne ne doit savoir quel est l'objectif de la mission que nous allons conclure ensemble.
    Une fois entré, ils n'auront aucun soutien de personne et devront véritablement se débrouiller seul dans un monde où tout est contrôlé et où toute action est susceptible d'exécution. Il n'y a pas de médiats là bas, il leur faudra tout créer et réussir à avoir accès aux stations émétrices s'ils veulent diffuser quoi que ce soit au niveau de la planète.

    Ce ne sera pas une maigre affaire, mais si vous pensez pouvoir le faire ... Alors c'est parfait.
    Je peux fournir des papiers officiels de citoyen de la Fédération à vos hommes agissant ici. Ils auront des droits sur toutes les planètes, à l'instar des personnes natives d'ici. Je peux vous proposer de vous installer sur Dega, une planète qui fut détruite par l'exploitation minières. Les conditions de vies y sont très dures à la surface, mais les milliers de galeries creusées pour les mines devraient permettre d'y vivre convenablement. Je vous fournirais de quoi diffuser au niveau du secteur, sur des ondes pirates bien entendu, ainsi que de quoi vivre. Je veux dire par là un toit là bas, de quoi créer véritablement un complexe médiatique.

    En échange vous devez tout faire pour permettre la libération interne de Derilyn et vous devez diffuser la vérité à l'ensemble du secteur.
    Cela vous sied-il ? »


    « Je vous comprends, j'enverrai mes hommes sur Dega. J'y construirai une base si vous me soutenez financièrement j'en serais ravi sinon j'ai de quoi.

    Commençons par mon installation, nous verrons après pour Derilyn. Mais je vous promets de vous aider.

    Pendant que je construis de quoi agir dans le secteur. J'aurai, en effet, besoin de tout pour rentrer sur la planète : papier, autorisation d'y accès, matériel si possible, etc. Tout ce que vous pouvez faire passer. Je vous laisse cette partie du travail et je m'occupe du reste sur la planète. Tout cela, officieusement en effet ! Mes hommes mourront plutôt que parler.

    Je pense que nous avons fini pour aujourd'hui non ? »




    Bodrin

    A venir


Citation de Boba Fett : [...] le Sarlacc m'a trouvé quelque peu indigestible." - à Han solo
Chroniques Non Officiels
Spoiler:

Chroniques Officiels
Spoiler:
Contenu sponsorisé

Re: [Chronique] de la Libre Parole Galactique.

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum