Partagez
Aller en bas
avatar
Meenona
Nouvel Arrivant
Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 11/03/2013

Meenona Mysti Malika [v]

le Jeu 14 Mar 2013 - 2:42

  • Nom complet: Meenona Mysti Malika
  • Autre Comptes : Aucun




  • Race : Ewok
  • Sexe : Féminin
  • Âge : 16 années standars galactiques
  • Planète d'origine : Endor
  • Métier : Animal de compagnie / Esclave mécanicienne
  • Groupe : Neutre

  • Apparence : De loin Meenona ressemble à une peluche, légèrement petite pour une Ewok ce qui l'est donc d'avantage pour la plupart des créatures intelligentes ou non. Elle à un pelage blanc sans réel reflet. On peut aussi observer à divers endroits des symboles teins en rouge sur sa fourrure, principalement sur ses cuisses et un cercle autour de son œil droit. Pour une boule de poil elle est jolie, elle à un petit museau menu, une fourrure courte et aussi bien entretenue qu'elle le peut. L'ewok blanche porte divers bijoux tribaux, dont deux paires de boucles d'oreille en os, des bracelets de bois et de tissus, ainsi qu'un talisman représentant le lien entre Frère-Ciel et Mère-Terre, qui a pour but de repousser l'effrayant esprit de la Nuit. Depuis qu'elle est en contact avec les autres espèces et plus principalement les humains, elle a laissait pousser sa fourrure sur le sommet de son crâne et la coiffe de sorte à faire ressembler le tout à une chevelure pour mieux s’intégrer aux autres, enfin ça et le fait qu'elle trouve ça amusant en réalité. Elle a donc une "chevelure" courte et ornée de deux babioles en bois, mise à par une grande queue de cheval tressée qu'elle installe par souci de confort sur une épaule, en général elle aussi boucler par un bijou en bois.

    On peut la voir souvent avec une démarche légère et presque sautillante, montrant qu'elle est pleine de joie, de vie, mais également qu'elle n'a pas encore totalement dépassée le stade de l'adolescence. Son regard orné par deux iris bleu ciel exprime une grande curiosité en se posant sur à peu près tout ce qui passe à sa portée. Pour une membre de son espèce, la "demoiselle" est asses fine, cela se voie particulièrement à son visage et à ses mains, bien que l'une d'elles à un de ses trois doigts en moins suite à un accident avec un petit tube gris rigolo. D'ailleurs au sujet de ses blessures, certaines cicatrices sont encore visibles. Tout d'abord comme déjà citée, sa main gauche a perdu un doigt, elle a également comme séquelle due à sa curiosité de la fourrure en moins, montrant une longue blessure au niveau de son flanc. Les diverses autres entailles et autres brûlures sont de nouveau cachées par la fourrure de Meenona.

    La jeune Ewok ayant une fourrure elle n'a pas réellement besoin de vêtements, néanmoins par principe puisque la plupart des êtres qu'elle a côtoyés en porte, peut-être aussi par coquetterie elle à sa tenue en cuir. Elle ne porte plus sa capuche obtenue à la cérémonie du même nom qui est restée au village, quand elle est allée voir l'oiseau gris tombé du ciel la seconde fois. Elle à une tenue qui couvre sa tête, ayant tout de même des ouvertures au niveau des oreilles, à l’avant celle-ci s’arrête au-dessus de son nombril par souci de commodité puisque son habit à une coupe tout de même rude, pour ne pas dire mal faite, car par ses propres mains. À l’arrière, la tenue tombe jusqu'au pied sans toucher le sol. Le tout est blanc gris ainsi que bleu par respect au frère-ciel son esprit gardien tutélaire. Mise à par ses bijoux, sa fourrure teinte en forme de tatouages tribaux ronds le tout déjà décris, ainsi qu'une gemme sans valeur violette ornant sa capuche elle n'a pas de réels détails importants supplémentaires à signaler.

    Lorsqu'elle travaille, elle porte une sorte de poncho sombre pour que les taches d'huile ne soient pas trop visibles, attachées au niveau du ventre par une ceinture à outils grise, une paire de sandales pour éviter de glisser surtout avec des objets lourds ou dangereux voir sensible. Ainsi qu'une paire de lunettes sombres pour les travaux de soudures, les étincelles dans les yeux ce n'est pas ce qu'il y a de mieux.





  • Histoire :Meenona Mysti Malika est une jeune pousse du village du Ciel profond, un village sur la montagne la plus haute, très proche des hautes forêts pour s'approcher de Grand-frère ciel. Déjà menue toute petite elle fut plongée dans une grande famille gorgée d'amour et dans une sécurité bienveillante comme dans toutes les familles Ewok. Elle a reçu un second prénom en l'honneur de Mysti Malika qui biens des générations avant à sauvée le village lors d'un hiver, elle avait aussi un pelage blanc comme le sien et des yeux évoquant le ciel le plus clair et le plus pur. Quand elle fut en âge d'être plus active au sein de la société Ewok, de son village, elle reçue lors de la cérémonie des capuches, la sienne. Elle commença alors un apprentissage chez la chamane du village pour devenir une guérisseuse et ainsi commença sa formation pour apprendre les effets bénéfiques ou au contraire funestes. Mais plus encore, elle commença à apprendre et à être présente aux diverses cérémonies de la tribu pour agrandir toujours plus ses connaissances sur tout ceci ainsi que les incantations pour honorer et appeler à l'aide les grands esprits. La jeune apprentie Chamane parti également en expédition avec sa matrone pour apprendre comment prodiguer des soins aux pauvres malheureux qui se blesser à la chasse, ou dans toutes sortes de maladresses qui font que la vie est ce qu'elle est.

    De nombreuses festivités on cour au village du Ciel profond, certaines plus importantes que d'autre comme la fête des moissons ou le soir des rites à frère-ciel. Sa première participation active à celle-ci fut des plus magiques alors qu'elle eu le droit à rester éveiller bien plus tard que les autres jeunes Ewok de son âge ce qui engendra une mince jalousie de leurs par qui s'estompa bien vite par la suite. Mais surtout en cette nuit la plus noire elle fut certaine d'avoir vu de la lumière dans le ciel, une rouge et une autre jaune qui filaient et clignotaient comme deux lucioles jumelles ne se séparant jamais l'une de l'autre. Quand elle évoqua ce fait avec la grande Chaman Rikka, celle-ci lui dit que si ce n'était pas son imagination, alors il devait s’agir sans doute de deux esprits errants.

    Très jeunes encore et pendant l'une des expéditions pour chasser un féroce et dangereux prédateur qui avait élu domicile dans la forêt la plus proche est empêcher donc la cueillette de baie du soleil vital pour la tribu, comme pour le peuple Ewok en général. La surprise fut grande, quand à la place de celui-ci ils finirent par tomber sur d'étranges humanoïdes aux carapaces blanche et noire qui sortaient d'un grand oiseau gris. Bien que pris d’incompréhension face à ce spectacle peu banal, ce fut le courage de la troupe qui à pris le dessus et après avoir cachés la petite et la vieille Chamane au cas où, pointèrent de leurs lances les étranges êtres en leurs sommant de jeter leur lance noire... D'ailleurs, l'un d'eux émit à voix haute une question que le groupe se posaient, pourquoi porter des armes aussi petites et peu pratique pour la chasse ? Suite à un début de négociation stérile avec l'envahisseur blanc celui-ci les pointa avec leurs lances sombres et de celle-ci en sortit une lumière aux teintes du sang qui tua net sur le coup le pauvre Keeny ! Le reste fut un massacre horrible émergeant d'un quiproquo engendrer par la méconnaissance de la langue d’autrui et qui ne finit que par une paire d'envahisseur blanc légèrement blesser et un grand nombre de guerriers Ewok tombés au combat.

    Pleurant la perte de ses chers proches malgré le fait que la sage Chamane essaya de la calmer pour fuir quand les envahisseurs auraient le dos tourné, il ne fallu pas longtemps pour qu'elles soient débusquées, alors qu'elles fut pointées par la lance maudite qui avant avait crachée avec ses semblable la mort sur leurs compagnons. Prise par la peur, la colère et tout un tas de sentiment tous plus intenses et mauvais les uns que les autres, dans un dernier cri de paniques des éclairs sont sorties des mains de la pauvre chose pour frapper son futur agresseur. Profitant du chaos créer par cette surprise désagréable pour les deux parties, elles se sont enfuies et ont trouvées refuge dans un village voisin pour la nuit.

    Le lendemain, une immense et funeste colonne de fumée se dégagea du village du Ciel profond et quand les éclaireurs sont arrivés sur place, ils ne purent que constater l’horrible vérité, tout n'était plus que ruine et désolation. Pour ne pas traumatiser Meenona, en attendant qu'elle grandisse et puisse apprendre la vérité, il lui fut dit que sa tribu a déménagée pour éviter toute nouvelle rencontre avec les "prédateurs blancs". Cela ne fut pas réellement utile, elle était déjà dans un état catatonique. Une saison plus tard, la petite intégrée à une famille était redevenue elle-même, mais n'avais plus aucun souvenir de la journée funeste du passage des prédateurs blancs.

    Plusieurs lunes sont passées et finalement un autre oiseau gris est tombé. Pressentant qu'elle avait un lien particulier avec cet événement et malgré le désaccord des autres membres de la tribu, elle est partie chercher cette chose. Une fois arrivé après de longues recherches, tout ce qu'elle à trouvé c'est l'oiseau en pleins de morceaux et le corps d'une sorte de grand être imberbe dans une longue tenue de chaman brune à capuche. Une fois le corps brûler suivant les rites funéraires Ewok ce qui a pris une bonne poignée d'heures puisque celui-ci pèse pour elle un Gaupa mort. Heureusement qu'elle avait bien pris le soin de cacher ses traces, ça lui laisserait au mieux jusqu’à la nuit pour fouiller l'engin. Puis elle entreprit de fouiller l'oiseau gris dont les entrailles sont... Étranges ? Jusqu’à trouver divers bibelots rigolos, de la nourriture asses mauvaises. Avant de finalement récupérer une étrange et rigolote babiole cylindrique. Elle commença à jouer avec avant que le drame n'arrive, la chose émie une vive lumière verte avant que la peluche ne perde un doigt et n'ai une vilaine et profonde cicatrice sur le flanc. Elle aurait pu mourir de cette blessure, pourtant cela n'a jamais entamé sa curiosité pour autant.

    Quand elle s’est réveillée, elle était dans une sorte de hutte étrange et froide, tout était si gris, sombre, terne et bruyant aussi. Mais surtout elle était en cage avec un bandage plus ou moins improvisé sur elle. Rouspétant et hurlant pour qu'on la sorte de cette prison, elle n’eut pas la moindre réponse et du finir par se rendre à l'évidence. Elle commença à méditer comme le lui a appris la Chamane pour passer le temps qui fut long, temps ou ses seules interactions sociales furent d'essayer d'engager la discutions avec un être gris et brillant qui venait lui donner sa pitance. Suite à diverses séances d'éducations violentes, au bâton électrique entre autres pour démolir sa volonté, comprenant vite que tant qu'elle serait trop vivace elle y aurait le droit, elle fit vite semblant de se résigner pour ne plus avoir le droit à de nouvelles séances.

    Ainsi le temps passa et finalement la petite Ewok se retrouva dans un grand espace gris avec plein d'objets intéressants et potentiellement amusants à observer. Elle venait d'être offerte à un cadre pour le féliciter de sa promotion, dans une entreprise de construction de vaisseau spatial comme animal de compagnie. Il lui a fallu beaucoup de temps pour commencer à assimiler quelques mots en basique et montrer à son propriétaire qu'elle pouvait être utiles à autre chose que sa condition actuelle de pot de fleurs et ce malgré une curiosité bien trop active tout comme sa langue.

    Faisant contre mauvaise fortune, bon cœur et souhaitant ne pas subir à nouveau des séances d'éducations, petit à petit en observant et en aidant d'autre "travailleurs bénévoles" dans leurs tâches et en passant beaucoup de temps avec le droid de protocole du "maître" elle su se montrer utiles et en primes elle commença même à faire le café et s'occuper des plantes, mais que demander de plus ? L'apprentissage du basique fut tout de même laborieux à ne pas en douter et encore elle conserve de grandes lacunes dans la langue commune de la galaxie puisqu'elle n'a jamais réellement eu de cour à ce sujet, mais il faut avouer que son professeur mécanique lui a donné un grand coup de pouce dans sa vie. Par contre avec le temps elle commença non seulement à pouvoir lire les plans des vaisseaux sur lesquelles ils travaillaient, mais même parfois à corriger quelques données erronées sur ceux-ci ce qui éveilla lentement l’engouement de monsieur qui bien évidement s’attribua le mérite de toutes ces trouvailles pour mieux monter dans les échelons. Dans son avancée, elle eut finalement le droit de passer du statut de bête en cage, à celui de "travailleurs bénévoles" et donc, à avoir de très rares espaces de temps libre où ne sachant pas réellement quoi faire, se trouva une passion dans la création de miniature, de maquettes de divers vaisseaux spatiaux quand bien sûr elle ne priait pas les esprits ou méditée. D'ailleurs bizarrement elle préfère le design impérial aux autres, question de goût certainement.

    Peut-être que l'avancer de cet entrepreneur fut trop rapide à moins que ce soit sa dispute de la veille qui lui fut fatale. Cela ne change rien au fait qu'il fut retrouvé mort, faisant une tête de moins au sol le lendemain. Perdant le peux d'affaires qu'elle avait, elle retrouva la solitude d'une cage qui finalement l'ennuyait plus que cela pouvait l’énerver, elle put voir que par chance ses bijoux venant de chez elle comme tout le matériel qu'elle utilisée fut confiné dans une caisse qui devait être transporté avec elle. Peut-être qu'elle devrait trouver cela étrange ? Non elle fut simplement ravi de savoir son barda avec elle et qu'elle le récupérerait sûrement à destination. Elle retourna donc dans sa méditation une fois de plus alors que le chaman à la tenue a capuche noire de la veille est venue s'assurer que son colis été bien empaqueté. Et c'est ainsi que Meenona est de nouveau dans l'attente, qui a bien pu l'acheter ? Est-ce cette personne, ce Chaman à la bure noir ? Elle n'en a pas la moindre idée, une chose est sûre, le voyage va être long et elle aimerait bien voir plus de verdure... Une petite plante verte s’est trop demandée ? Dans sa condition certainement.

  • Inventaire : Une tenue en cuir blanche et bleue à capuche mal rapiécée, ainsi qu'une caisse contenant: Sa tenue de travail, ses outils, une petite panoplie de bijoux fait d'os et de bois et peut-être un reste de maquette.

  • Psychologie :Meenona est un être qui dévore la vie à pleines dents, laissant allègrement sa curiosité vagabonder au grès du vent et ses yeux se fixer sur tout ce qui peux les captiver. Très amicale, elle a un sourire pour tous et toutes et naturellement elle considère comme un ami potentiel toutes personnes qu'elle côtoie, jusqu'au qu'ils prouvent qu'ils sont méchants bien évidement. Il y a toujours quelque chose à apprendre des autres et c'est d'autant plus vrai pour elle qui viens tout droit d'une tribu que certains pourraient dire primitive, elle préfère penser que c'est juste un autre mode de vie et une autre idéologie et respecte celles des autres. Suivant les personnes elle peut être adorable comme une grosse peluche, une petite ingénue laissant transparaître sans la moindre honte sa joie de vivre et ses bons sentiments voir un chouïa naïve. Pour d'autre c'est une horripilante boule de poil bien trop bavarde, voir une chose facilement manipulable ce qui pour le moment n'est pas forcement faux. Depuis qu'elle à appris le basique, elle adore lire et laisser son oreille traîner pour apprendre toujours plus de choses sur ce monde si vaste et mystérieux. Bien qu'elle soit pleine d'énergie et aime bien faire tout un tas de choses, elle à aussi la patience des chasseurs et peux donc rester des heures à étudier en silence des écrits ce qui parfois est un soulagement pour son entourage direct qui a enfin le droit à un calme éphémère. Bien que de temps en temps le sang coule et doit couler, elle n'est pas d'une nature violente et abhorre tout excès de force non nécessaire, elle pense qu'il y a bien plus à gagner d'une négociation voir dans le pire des cas par la ruse si cela peux éviter des blesser inutiles voir pires.

    Meenona est d'un naturel pacifique, elle n'est pas naïve au point de penser que tous est beau dans le meilleur des monde, néanmoins elle garde une par d'espoir dans son petit cœur. Elle a plusieurs objectifs à plus ou moins long terme. Elle souhaiterait pouvoir devenir suffisamment indépendante pour étancher sa soif de connaissances et visiter un maximum de cultures différentes à travers la galaxie. Elle aimerait aussi pouvoir être une meilleure mécanicienne pour pouvoir bidouiller ou créer tous ces merveilleux outils et droids, ou vaisseaux qui permettent de faire tant de choses différentes et sont si fascinants ! Bien qu'elle a une forte affinité avec la technologie qui lui en apprend toujours plus et la passionne, elle n'en reste pas moins fidèle à ses croyances. Ainsi elle prie régulièrement les esprits de la nature et de la forêt via un petit talisman qu'elle porte au cou. Elle n’hésite pas d'ailleurs à essayer d'entrer en communication avec la faune et la flore qu'elle rencontre. Elle a peu de passions créer par sa découverte de nouvelles choses, mais celles-ci sont plutôt tenace. Elle aime la technologie donc, mais principalement les Droids et les vaisseaux. D'ailleurs elle passe une bonne partie de son temps libre à faire des maquettes diverses, bien qu'elles ai rarement le temps d'en finir une seule.

    Elle est consciente du fait que le monde autour d'elle est bien différent de la forêt de son enfance et essaye de s’intégrer le plus possible à celui-ci. Ainsi elle porte des vêtements pour essayer de ressemble aux citoyens lambda et fait toujours plus d'effort pour parler un basique le plus correct possible bien qu'elle a encore du mal à ne pas parler un mélange un peu barbare de celui-ci avec l'Ewokess qu'elle connait. Elle intègre à son rythme les use et coutumes des lieux qu'elle visite, toujours avec sa curiosité caractéristique. Au fil du temps elle à essayée de ressembler aux espèces courantes dans sa manière de faire, sans pour autant en oublier sa propre nature ce qui est un exercice difficile auquel elle s'y prend asses mal dans un ordre général ce qui peux la faire passer pour une vilaine bouffonne.

  • Affection : Meenona à un lien aigu avec la nature et tout représentant végétal ou animal, ce qui semble a priori classique au vu de son historique, néanmoins elle semble également éprouver une curiosité singulière pour toute forme de technologie, ainsi que pour toute matière et expression qui lui es inconnue, voir d'art. Dans un ordre général tous ceux qui n'ont pas prouvés le contrèrent sont gentils à ses yeux et donc une source de distraction potentielle. Elle aime également la joie, les rires et les chants (Ne vous avisez jamais de lui demander de pousser une sérénade, cela serait certainement un moment des plus horrible pour vos tympans. )

  • Aversion : La violence gratuite pour commencer, si le fait d'en venir en arme est une nécessiter que l'on ne peut parfois plus éviter, dans l'ordre du possible elle préférera toute action non blessante. Elle n'aime pas bien sûr que l'on détruise inutilement la vie sous toutes ses formes, on peut chasser pour se nourrir ou abattre un arbre pour créer des outils, mais le faire par plaisir est une tout autre paire de manches !




  • Fuseau Horaire : France (Gmt +1)
  • Disponibilité : Voir "Indisponibilité"
  • Indisponibilité : A peux près tout le temps sauf le soir suivants: le lundi, mardi, jeudi et vendredi. (JdR)


Dernière édition par Meenona le Jeu 14 Mar 2013 - 16:23, édité 2 fois


avatar
Démence
Maître du Jeu ▪
Nombre de messages : 203
Age : 6
Date d'inscription : 26/01/2013

Re: Meenona Mysti Malika [v]

le Jeu 14 Mar 2013 - 3:38
Ewok Gunda ! Ewok

Bonjour... ou plutôt Bonsoir, et bienvenue sur SWOR ! Alors, je dirais surtout... Waôw ! Une EWOK chez nous ? Le changement, c'est maintenant !

Bon, à part quelques incohérences VRAIMENT minimes ( les tirs de lasers impériaux de la couleur de la forêt, mais non ! C'est rouge, ceux-là Wink ), et des fautes par-ci par-là ( au niveau des -ez, des -é et des -er surtout ), la fiche est très bien, bien ficelée, d'un point de vue interne à la 3ème personne bien maîtrisé, c'est niquel Smile !

Mais, avant que je ne te valide, une question, enfin, deux questions :
- Un, as-tu contacté des "chaman à bure noire" pour savoir si l'un d'eux voulait t'acheter ?
- Et deux, comment vois-tu ton avenir en tant que perso, certes originale, mais... Justement, un animal de compagnie, ce genre finissent par mal s'intégrer INRP, et j'en sais quelque chose...

Sur ce, à plus ! Wink

Dem'


- On va tuer le président des Etat-Unis.
- Démentiel !
- C'est très con surtout.

- Phrase inventée sans rapport avec le nom.

Préférence RP:
Tout, sauf éco, mais je peux faire des efforts. Préférence personnelle : RP d'investigations, d'enquêtes, d'espionnage et d'énigmes.


Attention, je suis un joueur qui va droit au but. Ne crie pas après mes post courts.

Arthas Menias ( Arkhaus Thraka ) / Cailloux
avatar
Meenona
Nouvel Arrivant
Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 11/03/2013

Re: Meenona Mysti Malika [v]

le Jeu 14 Mar 2013 - 15:50
Démence a écrit:- Un, as-tu contacté des "chaman à bure noire" pour savoir si l'un d'eux voulait t'acheter ?
Pour être honnête, je n'étais même pas sûr que mon personnage soit valable. (Une boule de poil qui sent la force ce n'est pas forcement accepté partout) En principe j'ai deux amis qui vont faire leurs fiches d'ici peu. Une contrebandière qui aura à charge mon transport et une Sith qui va détourner le tout.

Si pour une raison quelconque il y a un souci avec tout cela. (Personnage non valide ou autre) je contacterai nos chers Chamans à bure noirs ou toutes personnes susceptibles de vouloir détourner cette marchandise pour arranger cela.


Démence a écrit:- Et deux, comment vois-tu ton avenir en tant que perso, certes originale, mais... Justement, un animal de compagnie, ce genre finissent par mal s'intégrer INRP, et j'en sais quelque chose...
En tant que suivant qui se permettra de plus en plus de libertés derrière le dos de son "maître". Si vraiment je suis trop limité, j’organiserai mon évasion. (Avec l’accord en privé du maître)



avatar
Démence
Maître du Jeu ▪
Nombre de messages : 203
Age : 6
Date d'inscription : 26/01/2013

Re: Meenona Mysti Malika [v]

le Jeu 14 Mar 2013 - 16:49
Et bien, oui, pour ce qui est de ressentir la force, disons que cela reste possible qu'un Ewok soit imprégné, c'est un être pensant après tout. Seulement, si ton ambition à long terme c'est d'être Jedi ( parce que Sith, une Ewok, j'ai du mal à me le représenter ), il va falloir RP beaucoup Smile

Et sinon, bah si en plus tu as des amis qui viennent, tu auras une belle occasion de faire des RP Smile Mais essaye de voir si d'autres joueurs peuvent y participer, histoire de faire un beau truc entre les anciens et les nouveaux Smile

Sinon, et bien, fiche validée !

Un admin te placera dans le groupe "Neutre" d'ici peu. Et n'oublie pas, pour le moment, tu ne peux que ressentir les ondes de la force, rien de plus !

Et si tu as des questions, je serais à ta disposition ! A plus Wink


- On va tuer le président des Etat-Unis.
- Démentiel !
- C'est très con surtout.

- Phrase inventée sans rapport avec le nom.

Préférence RP:
Tout, sauf éco, mais je peux faire des efforts. Préférence personnelle : RP d'investigations, d'enquêtes, d'espionnage et d'énigmes.


Attention, je suis un joueur qui va droit au but. Ne crie pas après mes post courts.

Arthas Menias ( Arkhaus Thraka ) / Cailloux
Contenu sponsorisé

Re: Meenona Mysti Malika [v]

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum