Partagez
Aller en bas
avatar
Kalen Corsh
Nouvel Arrivant
Nombre de messages : 12
Age : 20
Date d'inscription : 09/10/2012

Kalen Corsh [v]

le Sam 26 Jan 2013 - 21:24
    Identité
  • Nom : Kalen Corsh.
  • Autre Comptes : Anciennement Bendak Vorusk.

    Profil
  • Race : Humain.
  • Sexe : Mâle.
  • Âge : 29 ans.
  • Planète d'origine : Mandalore.
  • Apparence : Mesurant 1m85 pour 80kg, Kalen est un peu plus bâti que la moyenne des mâles humains. Ce physique plutôt imposant lui a été fourni par le train de vie très militarisé qu'est celui des Mandaloriens. Malgré une flagrante perte dans la culture guerrière de ce peuple, Kalen a eu la chance, ou la malchance, de naître parmi une famille très axée sur la tradition ancestrale et qui pratiquait encore les rites et les initiations ainsi que le mode de vie militaire qu'avait créé les anciens. Possédant des cheveux bruns aux reflets châtains, il les porte relativement toujours courts. Ses yeux sont petits et de couleur bleus pâles, ce qui lui procure un regard perçant et qui met mal à l'aise. Son visage dans l'ensemble est parsemé de cicatrices diverses qu'il a acquit durant sa vie de chasseur de prime. Finalement, son régime de vie lui laisse peu de temps pour s'occuper de son apparence ce qui justifie son port presque constant d'une légère barbe de quelques jours.
  • Métier : Sniper.
  • Groupe : Alliance Rebelle.

    Informations
  • Histoire : C'était silencieux. Pas ce genre de silence paisible et reposant. Non, c'était l'un de ces silences troublants, lourds de gravité et qui vous laisse cette sensation de malaise vous retourne les tripes. Oui, c'était ce genre de silence là. Entre deux rochers, allongé à plat ventre, Kalen ressentais toute l'intensité du moment. Munis de son vieux fusil digne d'être exposé chez un antiquaire, le contraste était flagrant avec son Beskar'gam qui, mis à part quelques petites égratignures, semblait flambant neuf. Celle du Mando dans son viseur, 700 mètres plus bas, semblait beaucoup plus usée. Celui-ci était assis sur une caisse métallique, son casque sur les genoux, fumant une cigarette. Son armure était noire.

    " Comme la mienne", pensa Kalen.

    Chez les Mandaloriens, chaque couleur a une signification. Le noir est la couleur de la justice. Peut-être l'homme à l'autre bout du canon était-il un justicier ? Le destin qui l'attendait était loin de lui faire honneur, si l'on se fiait à ce principe. En ce qui concernait Kalen, son Beskar'gam était noir car il aimait bien cette couleur.

    - Ad'ika, c'est quand tu veux. Prends ton temps, savoures le moment, lui lança une voix dans la liaison COM intégrée de son casque. C'était celle de son père.

    - Va s'y Kalen, s'exclama une autre. Cette fois-ci, c'était Bendak, son cousin plus vieux de trois ans.

    - On est tous très fier de toi Kal'ika !, en fit une troisième. Cette dernière appartenait à son oncle.

    " Tout va bien se passer ... tout va bien se passer ... ", ne cessait de se répéter Kalen, tenant de se rassurer lui-même, malgré les tremblements et la sudation intense que lui faisait subir la chaleur, le poids de son armure et, par-dessus tout, l'angoisse et le stress.

    - Ça va, finit-il par répondre. J'y vais.

    Puis ce fut le silence radio. Tous attendaient fébrilement que Kalen passe à l'action. Celui-ci détacha son oeil de son viseur et observa nerveusement les environs. Quelque part, dans les montagnes avoisinantes, son père et les autres l'observait, lui et sa cible. Ils devaient tous être impatients. Kalen décida qu'il ne fallait plus les faire attendre. Replongeant le regard dans la lunette de visée de son fusil, il retint son souffle puis ... *clic*. Le bruit de son doigt qui pressait la gâchette lui parut retentir plus fort qu'il ne l'aurait voulu et celui-ci lui sembla résonner en échos dans son crâne meurtri par l'adrénaline et les hormones qui agissaient à pleine vitesse. La décharge mortelle jaillit du canon de l'arme dans une détonation silencieuse et alla droit se ficher dans sa cible. En plein visage. Le coup n'avait pas dévié d'un millimètre et le tir fut fatal, ne laissant que la mort dans son sillage. Une fraction de seconde avant que son triste destin n'eût fauché la victime, Kalen aurait juré qu'elle l'avait regardé droit dans les yeux. Un regard perforant et empreint de surprise et de haine, de colère et d'incompréhension, de peur et de désespoir. Ce dit "regard" laissa place aussitôt après à une masse difforme de chair brûlée qui s'affaisa aussitôt vers l'arrière, faisant suivre un corps raidit par la froideur de la vie qui s'éteint.

    Le jeune Kalen fut rapidement arraché à ces sombres réflexions par une véritable cacophonie provoquée par une explosion de cris de joie, de félicitations virils et tout autre sorte de célébrations diverses, produite par plusieurs liaisons COM qui déversaient leurs flots de décibels ravageurs en mêmem temps, directement dans les oreilles du garçon.

    - Wahoo ! En pleine tête ! Vous avez vu ce tir !?, disait l'un.

    - Très impressionnant ! C'est mieux que la première fois de ton père !, disait l'autre.

    - Bien joué Ad'ika, lui dit son père sur un ton faussement neutre dans lequel on décelait largement une pointe de fierté. Aujourd'hui tu viens de devenir un homme. Un vrai Mando.

    - Oya Manda !, cria son cousin Bendak.

    - Ah et j'oubliais, relança son père. Joyeux anniversaire mon fils.

    Kalen venait d'avoir huit ans.

    ***

    Mandalore, 21 ans plus tard ...

    Sur son lit de mort, agonisant, un vieil homme tout vêtu de soie blanche semblait méditer sur sa vie et, à en croire les nombreuses cicatrices qui recouvraient son corps ridé par le temps, le moins que l'on pouvait dire, c'était que celle-ci l'avait marqué. Une odeure de désinfectant et d'eau de cologne flottait dans l'air, donnant un atmosphère plutôt comme celle d'un hôpital, que comme celle d'une simple chambre dans une maison. Puis, aussi soudainement que cela pouvait paraître, la porte de la petite pièce mortuaire s'ouvrit avec fracas et un homme imposant y pénétra, vêtu d'une effrayante armure noire et le visage caché par un de ces casque à visière en "T". L'étranger casqué se précipita vers le futur défunt, se jeta à genoux auprès de celui-ci et retira son casque.

    - Te voilà, Kalen ..., murmura le vieil homme, semblant faire d'énormes efforts afin de garder son regard posé sur son fils.

    - Oui, je suis là père, répondit le jeune homme, empoignant la main de son paternel et la frottant avec douceur entre ses propres mains durcies par la rudesse des combats et la froideur du champ de bataille.

    Le mourant balaya sa progéniture du regard, un geste qui sembla lui coûter une immense quantité d'énergie. Faible, le vieil homme détourna son regard de son fils et fixa le plafond blanc avec un visage figé dans une expression mitigée entre la déception et la réprimande.

    - Un autre contrat ... ?, parvenu-t-il à dire.

    - Oui père, mais je suis là maintenant, tenta Kalen, désireux à tout prix de changer de sujet.

    Le silence qui s'ensuivit fut lourd de gravité, puis le père le brisa d'une voix cassée par le poids de la maladie.

    - Ne gaspille pas ta vie ainsi, lança-t-il entre deux soupirs rauques. Ne fait pas la même erreur que ton vieux père.

    - Mais ...

    - Non Kalen. Ce n'est pas une vie, mon fils.

    - Mais les traditions, père .... je ...

    - Les traditions consistent-elles en le fait de se battre contre des truands, pour le compte d'autre truands ? Aussi alléchantes que peuvent paraître les de crédits aux premiers abords, il ne faut pas tomber dans le vice. Rien n'égalera jamais le fait de se battre pour un cause noble ...

    - Une cause noble ... ?

    - Tu devrais le savoir, toi qui arbore un Beskar'gam noir. Le noir. La couleur de la justice. Promets-moi, mon fils, que tu seras juste et bon, peut-importe la situation.

    - Père ...

    - Promets-le !

    - Je vous le promet
    , répondit Kalen, les larmes aux yeux.

    Le vieil homme sembla sourire, puis il ferma les yeux. Finalement, la vie quitta son corps, laissant son fils éclater en sanglots tandis que d'autres hommes entrèrent dans la pièce et tentèrent tant bien que mal de consoler celui-ci, l'empoignant par les épaules dans des tentatives de le redresser sur ses jambes, en vain. Ainsi s'éteignit-il donc, dans une dernière volonté qu'il laissait à son fils le soin de remplir. Et comme disait un vieux proverbe Mando : Nu kyr'adyc, shi taab'echaaj'la. Pas parti définitivement, seulement plus loin.

  • Inventaire : - Fusil de précision E-17d.
    - Kit de camouflage.

  • Psychologie : Élevé depuis son plus jeune âge dans les valeurs Madaloriennes, Kalen est un guerrier et un vrai ! Bagarreur, nerveux et plutôt agressif, il est de tempérament plutôt instable, tantôt calme et serein, tantôt agité et colérique. Courageux et loyale, il n'hésite pas à mettre sa vie en danger pour aider les siens, mais sait reconnaître le courage du suicide.. De plus, sa famille lui a inculquer la notion de l'honneur et il se fie beaucoup à cette notion. Plutôt hautain, il a vécu presque toute sa vie dans la réussite et le respect de ses compétences et a tendance à mal digérer la défaite ou encore les insultes.

  • Affection : Les femmes, la guerre, l'argent, l'honneur, sa famille et, par dessus tout, son bon vieux fusil de précision E-17d.

  • Aversion : L'empire, les "forceux", les autres sniper et ... c'est à peu près tout.

    Disposition
  • Fuseau Horaire : Québec.
  • Disponibilité : Week-end.
  • Indisponibilité : La semaine.


Dernière édition par Kalen Corsh le Dim 27 Jan 2013 - 18:09, édité 2 fois
avatar
Impatience
Maître du Jeu ▪
Nombre de messages : 91
Date d'inscription : 11/09/2012

Re: Kalen Corsh [v]

le Dim 27 Jan 2013 - 10:21
Bonjour,

Je ne vais pas nécessairement m'occuper de ta fiche mais je me pose d'emblée une question : que fais tu de ton autre compte ( http://www.swor-jdr.com/t13830-bendak-vorusk-v?highlight=Bendak+Vorusk) qui a été validé et sous lequel tu n'as pas joué ?



« L'intelligence, c'est la chose la mieux répartie chez les hommes... parce que, quoiqu'il en soit pourvu, il a toujours l'impression d'en avoir assez, vu que c'est avec ça qu'il juge. »- Descartes
avatar
Démence
Maître du Jeu ▪
Nombre de messages : 203
Age : 6
Date d'inscription : 26/01/2013

Re: Kalen Corsh [v]

le Dim 27 Jan 2013 - 17:04
Bonjour, et bienvenue sur SWOR, Kalen Corsh ! En espérant que tu te plaira chez nous ! Je suis Démence, et je vais te rendre fou pour ta fiche...

Une question me taraude pour commencer. Ici : http://star-wars-univers.xooit.com/t8465-Kalen-Corsh-EN-COURS.htm

Je vois une fiche de présentation présentant aussi un Kalen Corsh, sniper pour la GAR, dont le paragraphe "Histoire" et "Psychologie" sont deux mêmes paragraphes. Soit tu es les deux, ce que j'aurais tendance à croire, soit tu as copié/collé le contenu d'un autre joueur, dans ce cas, comprend-moi quand je te dis qu'une preuve que tu es bien ce premier Kalen Corsh est nécessaire Wink Mais passons cela pour l'instant.

- Tout d'abord, ton âge. A 29 ans, tu indiques que ni la CSI ni la République ne devraient gouverner, mais nous sommes en 20 Après Avènement de l'Empire, donc, à la fin de la République, tu avais 9 ans, ce qui psychologiquement me semble très précoce pour avoir un avis politique aussi tranché. A noter que c'est secondaire.

- Ton histoire est intéressante, du style "prologue", c'est assez bien écrit, les fautes sont rares. Mais, tu indiques appartenir à l'Alliance Rebelle, et tu n'y fais jamais allusion dans ton histoire, qui se termine quand tu as 8 ans. Où sont passées les 21 autres années de ton existence, qui contiennent la partie la plus importante de ta vie, finalement. Ce passage introductif est bien, mais... c'est introductif justement. Tu comprends ? D'ailleurs, tu indiques être natif de Corellia. Quand les Mando' interviennent-ils ? Tu reçois un des entraînements parmi les plus fermés de la galaxie, on ne prend pas un corellien au hasard pour cela, d'autant plus que ton père l'est aussi. Etre natif de Mandalore arrangerait la chose Wink

- La partie apparence ne contient rien, je ne sais pas à quoi ton personnage ressemble, si ce n'est qu'il possède une armure noire.

- Justement, l'inventaire. Un fusil de précision, une armure, un kit de camouflage. Navré, mais sauf cas exceptionnel, nous n'accordons pas plus d'une arme OU d'une armure. Il te faut donc choisir : soit commencer avec ton fusil, mais avec, pour t'accorder un "kit de camouflage", une simple chemise en treillis, soit tu commences avec ton armure, mais tu seras désarmé.

Voilà, j'ai tâché de faire au plus court^^ et au plus concis. J'espère t'avoir éclairé sur certains points, et si tu as des questions, des recommandations, ou autre chose, ma boîte à MP est toute ouverte Wink

A plus !

PS : Et aussi, si tu pouvais fournir une réponse à Impatience, qui commence à s'impatienter^^


- On va tuer le président des Etat-Unis.
- Démentiel !
- C'est très con surtout.

- Phrase inventée sans rapport avec le nom.

Préférence RP:
Tout, sauf éco, mais je peux faire des efforts. Préférence personnelle : RP d'investigations, d'enquêtes, d'espionnage et d'énigmes.


Attention, je suis un joueur qui va droit au but. Ne crie pas après mes post courts.

Arthas Menias ( Arkhaus Thraka ) / Cailloux
avatar
Kalen Corsh
Nouvel Arrivant
Nombre de messages : 12
Age : 20
Date d'inscription : 09/10/2012

Re: Kalen Corsh [v]

le Dim 27 Jan 2013 - 18:04
Alors bonjour à vous Wink !

Pour répondre à la première question : Bendak n'était plus un personnage qui me semblait intéressant. Je ne voulais pas créer ce compte en DC puisque je savais que de toute façon je ne jouerai pas Bendak. Ensuite, c'est bien moi l'autre Kalen Corsh Razz ! Je m'étais inscrit sur l'autre forum mais, il n'était plus acitf alors je me lance ici et j'ai utilisé la même fiche Wink ! Pour une preuve, il suffirait de faire un compte dans l'autre forum et de m'envoyer un MP, je vous répondrais !

D'ailleurs, c'est le fait que ma fiche provienne de l'autre forum qui fait en sorte des erreurs scénaristiques concernant la CSI et la République. Je corriges ça sur le champ ! Pour l'apparence, je m'en excuse, je n'avais simplement pas vu le champ. D'habitude ils sont en bas de présentation avec la psychologie alors là j'ai cru qu'il n'y en avait simplement pas. Finalement, pour mon histoire je ne comprend pas. Il y a deux parties si tu regardes bien et la dernière se passe au présent Wink !

Merci à vous tous pour vos commentaires, je vais faire en sorte de bien remplir tout comme il se doit.

EDIT : Voilà, je crois avoir changer le nécessaire.
avatar
Démence
Maître du Jeu ▪
Nombre de messages : 203
Age : 6
Date d'inscription : 26/01/2013

Re: Kalen Corsh [v]

le Dim 27 Jan 2013 - 18:59
Eheh, ce n'est pas au vieux singe qu'on apprend à faire les grimaces, et j'ai fouillé sur ta première fiche, sur l'autre forum :

Kalen Corsh a écrit:- Ah et j'oubliais, relança son père. Joyeux anniversaire mon fils.

Kalen venait d'avoir huit ans.

***

Mandalore, 2 ans auparavant ...

Donc, le 2 ans auparavant signifie bien qu'il avait 6 ans^^. Mais bon, tu as édité, c'était peut-être une erreur de ta part, Errare humanum est. Wink Sinon, pour "l'autre" Kalen, pas besoin de preuve, je te fais confiance Wink

Sinon, après édition, les incohérences disparaissent, ton aspect physique me plaît plus que celle de l'homme invisible dernièrement^^, et l'histoire de la noble cause te fait tendre vers l'Alliance Rebelle, cela va de soit, mais pour l'instant, tu n'as rencontré personne, donc, ce que je te propose, et ce qui est tout à ton avantage, c'est de commencer Neutre et de commencer un RP d'intronisation au sein de l'Alliance Rebelle, les avantages sont que tu commencera à RP dès le début, et ça, c'est un plus Wink

Donc, voilà en gros : Soit tu rajoutes une troisième partie qui te fait rencontrer un rebelle, soit tu commences neutre et tu commences à RP avec un rebelle. Mais comprend que je ne peux pas accepter de t'introduire dans l'Alliance Rebelle, alors que ce passage est éclipsé.

Allez, courage, on y est presque ! Et n'oublie pas de prendre la clé ! Wink


- On va tuer le président des Etat-Unis.
- Démentiel !
- C'est très con surtout.

- Phrase inventée sans rapport avec le nom.

Préférence RP:
Tout, sauf éco, mais je peux faire des efforts. Préférence personnelle : RP d'investigations, d'enquêtes, d'espionnage et d'énigmes.


Attention, je suis un joueur qui va droit au but. Ne crie pas après mes post courts.

Arthas Menias ( Arkhaus Thraka ) / Cailloux
avatar
Kalen Corsh
Nouvel Arrivant
Nombre de messages : 12
Age : 20
Date d'inscription : 09/10/2012

Re: Kalen Corsh [v]

le Dim 27 Jan 2013 - 19:19
Oui, je désires commencer neutre et intégrer l'Alliance via un RP Wink ! Sinon, pour simple justification, le "2 ans auparavant" signifiait deux ans avant aujourd'hui, le moment présent mais, l'erreur était qu'au début je n'avais pas marqué "21 ans auparavant" Razz ! Enfin bref ...
avatar
Démence
Maître du Jeu ▪
Nombre de messages : 203
Age : 6
Date d'inscription : 26/01/2013

Re: Kalen Corsh [v]

le Dim 27 Jan 2013 - 20:07
Et bien, c'est réglé, te voilà admis au sein du groupe Neutre ! Je vais envoyer une requête aux rebelles, qu'un d'eux te prenne en charge Wink

Fiche validée !

Bonne chance !


- On va tuer le président des Etat-Unis.
- Démentiel !
- C'est très con surtout.

- Phrase inventée sans rapport avec le nom.

Préférence RP:
Tout, sauf éco, mais je peux faire des efforts. Préférence personnelle : RP d'investigations, d'enquêtes, d'espionnage et d'énigmes.


Attention, je suis un joueur qui va droit au but. Ne crie pas après mes post courts.

Arthas Menias ( Arkhaus Thraka ) / Cailloux
Contenu sponsorisé

Re: Kalen Corsh [v]

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum