Partagez
Aller en bas
avatar
Dairiun Asloveta
Developpeur ▪
Nombre de messages : 315
Date d'inscription : 26/10/2012

[Bataille] Chandrilla

le Ven 11 Jan 2013 - 18:58
Bonjour, chers lecteurs et lectrice de mes chronique qui va vous parler de l'attaque de l'Empire sur Chandrila.


L'Empire, suite à une évasion de la personne célèbre du nom de Mon Mothma, a fait blocus contre la planète Chandrila, planète natale de l'évadé. Darth Vador en charge de ces opérations depuis l'Executor lança un compte à rebours d'une heure, pour que la diplomate Mon Mothma se rends aux forces impériales.

Dessin représentant Mon Mothma :
Spoiler:

Le cœur des actions se passaient naturellement sur Chandrila où la population était au paroxysme de la peur, mais aussi sur Coruscant ou des partisans de la cause que soutient Mon Mothma tenter de résoudre le problème diplomatiquement. Malheureusement les transmissions émissent par Maya Tega furent interceptées par l'Empire. Un bombardement se fit suivre.


Les conséquences au niveau des pertes humaines furent impressionnantes. Il me semble normale de vous dévoiler les chiffres horrifiants des actes de l'Empire :
  • La Capitale Hanna-City voit ses morts aux nombres de 1,1 millions. Il ne reste juste qu'une centaine de milliers de survivants, dont le trois quarts est blessé. Cela allant de légères fractures à un état critique.
  • La ville d'Emita a subi la perte de 500 000 individus. Il ne reste plus que 50 000 survivants, des rares indemnes aux nombreux blessés de toute sorte.
  • La ville de Nayli a subi la perte de 400 000 individus. Il ne reste plus que 50 000 survivants, des rares indemnes aux nombreux blessés de toute sorte.

Mais il y avait aussi des conséquences économiques à ce bombardement.
  • Le coût des reconstructions de ces trois villes s'élèvent en milliard de crédit. En effet, il faut reconstruire toutes les institutions, les hôpitaux, les centrales électriques, les fournisseurs d'eau, les logements et bien d'autres encore.
  • De plus, Chandrilla a perdu toutes ses entreprises localisées dans les villes bombardées, ce qui creuse encore plus le gouffre dans lequel vient d'être plongé la planète et qui se répercute également dans les relations commerciales qu'entretenaient Chandrilla avec l'extérieur.

Il ne faut pas oublier que cet acte d'agression à des influences aussi sur la mentalité de la planète.

La population avait une forte haine contre l'Empire, que ce soit des anciens partisans du régime, des rebelles ou des "sans" avis. 190 000 Chandrillans son prêt à mener la lutte. Déjà de nombreuses cellules rebelles pour la défense des Chandrillans ont été crées. D'autres sont des solitaires qui, en attente d'une grande organisation rebelle, essaient d'oeuvrer seul, mais ils sont relativement rares. Les grandes Organisations Rebelles, l'Alliance en tête puis la CNL, peuvent trouver dans ces survivants un bon nombre de recrues potentielles. Il ne tient qu'à eux d'agir en conséquence. 10 000 Chandrillans, enfin, sont, soit des fanatiques du régime Impérial, soit des citoyens lambdas qui considèrent que tout est de la faute de Mothma. Leur haine à tous sont entièrement dirigés vers l'ancienne Sénatrice rebelle.

******


Les dommages furent conséquent ! Est-ce que l'Empire avait droit de détruire un peuple à cause d'une personne ? L'Empire vient de perdre sans doute une planète par cette acte de guerre.

Voilà la chronique de Tox Rohan ! Je vous laisse maintenant à votre vie.


Citation de Boba Fett : [...] le Sarlacc m'a trouvé quelque peu indigestible." - à Han solo
Chroniques Non Officiels
Spoiler:

Chroniques Officiels
Spoiler:
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum