Aller en bas
Marak Koress
Marak Koress
Débutant
Nombre de messages : 35
Age : 39
Date d'inscription : 08/12/2012

Chronique de Marak Koress Empty Chronique de Marak Koress

le Ven 4 Jan 2013 - 17:02
Marak Koress

Chronique de Marak Koress Images?q=tbn:ANd9GcSySuGYpDoFsQtUIVBa975wRWKJW5FJgKHEsG8WDp2o9A-lkeX6UQ


  • Nom: Koress
  • Prénom: Marak
  • Âge: 18 ans
  • Origine: Dathomir
  • Orientation: Obscure

    Compétences:
  • Utilisateur de la force du côté obscur
  • Épéiste, Tireur
  • Révolutionnaire, guerrier, conquérant.
  • Criminalité, Pilotage, Mécanique, Sciences du combat

    Equipement
  • Grand Sabre laser

« Who am I ? I am a Champion...»
-- Marak Koress

    Bio:

    Marak est un Zabrak massif, très musclé et plus qu’intimidant au premier coup d'œil, également au second ! Du haut de ses 2,10 mètres, il a une allure non-chalente, marchant presqu'au ralenti, mais couvrant la même distance que ces homologues plus petits. Chez les Zabrak, il est considéré comme un géant, sa génétique faisant de lui l’une des plus grandes stature de sa race.

    Ses yeux, de couleur jaune Ocre, vous regarde d’un naturel perçant, tel un prédateur, comme si vous étiez une proie... et pour lui vous en êtes une, tentant de juger vos forces et faiblesses du regard.

    Tout son corps, en plus d’être imposant, semble avoir été mise à rude épreuve tout au long de sa vie jusqu’à maintenant, comme en témoigne sa musculature extrêmement développée, sa peau marquée également de multiples cicatrices, dont la plupart se font discrètes, cachées par le côté obscur... de ses tatouages un peu partout sur son corps.

    Marak possèdent un fort caractère et une volonté de fer, doublé d'un instinct de survie supérieur à la plupart des autres espèces. Explorateur courageux et guerrier que rien n'effraie, les conditions de vie difficiles rencontrées sur son monde natal a forgé son esprit pionnier. Il possède une grande confiance en ses capacités à s'adapter à tout environnement, et rien ne semble pouvoir lui résister dans ce qu'il entreprend. En apparence, un sentiment de supériorité, ce n'est en fait qu'une fierté bien placée.

    Il est fier de ses origines Zabrakienne, fier d'appartenir à cette race et de leur colonie tout en étant conscients de ses propres limites, pour peu qu'il en trouve. Pour un Zabrak comme Marak Koress, en effet, rien n'est impossible ! Face à un problème, la réflexion prend le devant et une solution est rapidement trouvée.

    Néanmoins, c’est un jeune Zabrak qui vient de quitter sa planète natal, Dathomir, commençant ainsi les dernières étapes pour de devenir un guerrier sith aguerri. Il s’est affilié au Consortium de Zann, périodiquement de passage sur sa planète d’origine pour s’enroler et faire les “try out” et partir à la conquête de la galaxie, en compagnie de ses nouveau frères d’armes !





Marak Koress
Marak Koress
Débutant
Nombre de messages : 35
Age : 39
Date d'inscription : 08/12/2012

Chronique de Marak Koress Empty Re: Chronique de Marak Koress

le Jeu 10 Jan 2013 - 16:28
DATHOMIR



Chronique de Marak Koress 350px-Dathomir_space

    Astrogéographie
  • Région: Bordure extérieur
  • Secteur: Quelii
  • System: Dathomir
  • Soleil: 1
  • Lune: 4 (incluant Koratas)
  • Période de rotation: 24h standard
  • Période d’orbite: 491 jours local

    Planètologie
  • Classe: Terrestre
  • Diamètre: 10,460 km
  • Atmosphère: Mélange d'oxygen type I (respirable)
  • Climat: Tempéré, Frais
  • Gravité: 90% standard
  • Terrains: Forêt, Désertique, Savanne, Océan,
    Montagnes, Canyon et Volcans

    Société
  • Population: 5,200 (96% humain, 4% autres)
  • Language parlé: Basic
  • Principales Villes: Aurillia, Science outpost, Trade outpost
  • Importation majeur: Aventuriers impétueux de l'espace
  • Exportation majeur: Cadavres

    Chronique de Marak Koress 250px-Dathomir_1
    Présentation:

    Dathomir... une planète relativement jeune comparée à d'autres mondes connus depuis des millénaires. Appartenant à la Bordure Extérieure, dans le secteur de Quelii, Dathomir est une planète relativement hostile en raison de la présence de certaines espèces animales particulièrement dangereuses.

    Trois continents, entourés par un océan unique, fortement influencé par les quatre lunes orbitant autour de la planète, la gravité est légèrement plus faible que les standards galactiques. Le paysage de Dathomir est aussi variée que sa faune. Tout en possédant des lacs côtiers, de grandes savanes, des montagnes dont quelques-unes sont si haute, que leur sommet reste toujours couvert d’une calotte glacière où on entend le vent siffler, cependant ce sont les forêts denses et des vallées herbeuses qu’on retrouvent en majorité. Le terrain escarpé par endroit, provoquant des chutes vertigineuses, n’est que l’un des seuls dangers visibles. Pour ceux qui ne sont pas habitué d’y vivre, vous pourrez également vous heurter à d’autres inconvénients en vous déplaçant, tel des sols glissants et boueux en raison de fréquentes pluies torrentielles provenant des nuages sombres presque toujours surchargés.

    Dû à son environnement, la plupart de la planète est riche en teintes de vert et brun, assombrie par le ciel qui ne se défait que trop rarement de ses nuages menaçants. Vu de l’espace, Dathomir apparaît rougeoyante grâce au mélange d’argile rouge sous la surface, qui remonte avec les pluies fréquentes, et le gaz pourpre de la nébuleuse dans le secteur qui provoque cet effet.

    Où des régions sont clairement identifiées comme hostile et inhospitalières, comme des zones parsemées de fosses de goudron, ou de brousse dense, très coupantes pour la chair, les rendant presqu’impénétrable... il ne faut cependant pas s’y méprendre, même les terrains plus praticable ne sont pas moins menaçants. C’est le cas de la majorité de la faune luxuriante qui sera aussi cruelle que les créatures qui y vivent et qui font leur chemin à travers elle. Même les arbres, d’apparence tordus et pliés, semble prêts à vous marteler, ou vous fouetter de leur branches à votre passage.

    Tandis que Dathomir est habitué par des créatures plus dangereuses les unes que les autres, c’est le Rancor qui est au sommet de la chaîne alimentaire. On peut assumer que de tel créatures ne sont que des fléaux de la nature, sans faire de véritable progrès au niveau de l’évolution de leur espèce. Par contre, les étrangers qui prirent le temps, et la chance, d’observer des Rancors, purent en déduire qu’ils ont bel et bien une structure social. Il ne sont cependant pas différent des autres prédateurs, c’est-à-dire qu’ils vivent en horde, menés par les Matriarch. Les Rancors ont démontrés qu’ils peuvent vivre en symbiose avec les humains, il a même été prouvé que les Rancors se sont transmit des connaissances entre-eux, pour aussi loin que notre histoire sur les Rancors puisse nous le faire voir !

    Sur Dathomir ont a pu observer que certains Rancors porte des armures et manient des armes, ils font parfois office de monture. Ceux qui ont créé des liens avec eux, qui en possède, pourront vous dire que ces créatures sont surprenament intelligente !

    Mais dans les pluparts des cas, quand vous rencontrez un Rencor, ce n’est pas vraiment sont côté sociable qui nous intéresse vraiment, mais plutôt son apparence terrifiantes et sa capacité à vous tuer sans avoir la moindre de chance de vous défendre qui est beaucoup plus préoccupant !

    Le Rancor de Dathomir est connu pour être beaucoup plus gros et imposant que ceux qu’on peut retrouver ailleurs, ce phénomène s’expliquant par la gravité de la planète légèrement moins contraignante. D’autres facteurs ont certainement contribués au développement du Rencor, tel des proies de grande taille, offrant une source de nourriture abondante.

    Quelques rares Rancor ont été vu sur Dathomir avec des épines et des cornes, encore plus menaçants et dangereux lorsqu’ils chassent, donnant un avantage non-négligeable. Il est à noter cependant, que ces dits Rencor sont souvent solitaire, soit de par leur nature, ou parce qu’il ont été rejetés de leur horde, ce qui leur donne moins de chance se de reproduire. Plusieurs généticiens et chercheurs ont tentés à travers différentes époques de reproduire cette mutation en laboratoire dû à sa rareté et sa valeur, mais les succès sont jusqu’à maintenant très peu concluants.

    Pour les âmes brave qui viennent passer un certain temps sur Dathomir, peu d’option s’ouvre à eux, pouvant utiliser soit l’avant-poste commercial ou le baraquement des Sciences comme base d’opération. La zone science est composé essentiellement de chercheurs qui étudient la flore et la faune local, tandis que la zone commercial regroupe toutes sortes de voyageurs recherchant l’argent facile et la gloire, grâce aux ressources rares qu’on retrouve sur Dathomir, ainsi que des créature nouveau-nés qui peuvent potentiellement être apprivoisé, non sans risque !

    Un autre endroit qu’on peut retrouver, Aurilia développée au départ comme un village rustique, qu'on croit être la base d'une sorte de culte, aurait été peuplée par un groupe hétéroclite de réfugiés. Le village aurait été assiégé par un groupe connu localement sous le nom des “Shadows of the Sith” et aurait anéanti beaucoup de ses résidents pour des sacrifices ritualistique.

    Le village a été déserté pendant un temps suite à ces évènements, mais il fût reconstruit par la suite de façon plus structuré, qui devint la place où faire du commerce et/ou retrouver l’aventure. Malgré le développement technologique d’Aurilia, il n’est recommandé que seuls ceux ayant une certaine expérience et de bonne compétence à pouvoir rester en vie puisse tenter de faire un voyage jusque là-bas.

    Une prison Impériale à également élu domicile sur Dathomir, dirigé par l’inquisiteur Olof, détenant ainsi certains des prisionniers les plus dangereux envers l’Empire. Patrouille de AT-ST et des stormtroopers en quantité généreuse, la prison est conçue pour garder les visiteurs en dehors de la prison, autant que de garder ses prisonniers incarcérés. Le contingent de l’Empire de la planète est très au courant qu’à tout moment, ils pourraient être laisser à eux-même. En effet, en l’an 0 BBY impliquant Zsinj, qui fit bombarder l’établissement pour éviter que les soeurs de la nuit puissent avoir accès aux ressources qui s’y trouvait, principalement... un moyen de transport pour quitter Dathomir. La prison fut reconstruite l’année suivante (notamment sans Shuttle port ou spaceport) quand l’Empire eut réalisé qu’elle avait un réel besoin d’espace pour entasser tous ses ennemis, méritant de souffrir avec leur convictions, plutôt que de trépasser dans une mort rapide et sans souffrance, le tout sur un monde peu peuplé, encore moins accueillant, aux conditions de vie relativement hostile. Bonne chance en cas d’évasion !




Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum