Aller en bas
Hayley R'izzan
Hayley R'izzan
Grand Spécialiste
Nombre de messages : 410
Age : 28
Date d'inscription : 14/08/2011

"A path that leads through the penumbra of the dark side." Empty "A path that leads through the penumbra of the dark side."

le Ven 5 Oct 2012 - 18:57
[Tatooine]


    Terrée dans son trou, la proie fuyait désespérément le prédateur. Ses yeux dont la lueur était habituellement saupoudrée de détermination, se faisait plus fuyant, comme s'ils cédaient à l'affolement. La patte griffue défonça les rochers qui lui bloquaient le passage, la proie se saisit de son arme qu'elle activa et se tint prête.




    Pour Bendel Dreven, la journée avait commencée simplement, il avait, comme à son habitude, été récolter les champignons à humidité qui longeait la plupart de ses vaporateurs, après quoi il avait prit son speeder pour rejoindre la cantina de Mos Eisley. C'était une longue routine comme il en vivait tout les jours, mais c'était aussi tout ce qu'il attendait de la vie, il n'avait jamais recherché rien d'autre qu'une vie normale sur Tatooine. Oh, bien sûr il aurait pût rejoindre ses copains à la recherche d'un monde plus propice à la vie, mais dans ses propres conceptions de l'existence cela sonnait comme une trahison à ses principes, ici c'était dur de vivre, c'était dur de se tailler une place et l'existence était précaire mais en comparaison avec d'autres planètes où la vie était plus facile, ici la vie avait bien plus de saveurs, quels qu'en fût les goûts...
    Dans la cantina, assit devant sa bière corellienne, il se disait qu'encore une fois la vie n'avait pas été trop mal avec lui, s'il vivait au jour le jour c'était la conséquence principale de son existence ici.

    Pourtant la journée n'avait pas été comme les autres, à l'instant ou cette forme encapuchonnée dans une robe de bure déchirée avait fait son entrée dans la cantina, si la plupart des clients et des personnes travaillant ici ne la remarquèrent pas, lui ne pouvait s'empêcher d'en détourner le regard, comme si il savait que, forcément, la forme s'avancerait vers lui. Et il ne se trompa pas, pourquoi lui, il l'ignorait, mais la raison ne tarderait pas à venir, il n'en doutait pas.

      « Quelqu'un m'a dit que vous sauriez me mener dans les bons canyons. Là où les sensations fortes sont garanties.
      -Vous voulez dire, ceux avec les... ?
      -Oui, 200 crédits pour m'y mener et m'en ramener.
      -Si vous en revenez vivante...
      -L'affaire est entendue. Je vous suis. »


    Bendel Dreven, s'il avait été habitué à rencontrer la folie dans les moments où il venait ici, ne s'était pas préparé à quelque chose de la sorte, à dire vrai il voyait mal qui aurait pût être préparé à une chose pareille de toute façon. Il termina son verre, paya sa consommation et après un regard à la forme, prit le chemin de la sortie. Pas besoin de s'assurer si l'étrangère était toujours là, elle était devenue son ombre apparemment. Si Bendel aurait refusé ce genre de boulot hors de ses habitudes et trop risqué, il ne pouvait s'empêcher de penser que la perspective de gagner 200 crédits en faisant le taxi c'était une aubaine en or sur Tatooine. Le speeder démarra, en direction des canyons. Et Bendel s'interrogeait sur le bien-fondé de sa cupidité.




    Les hurlements stridents résonnaient contre la paroi des canyons, les yeux verts passaient d'un pan de roche à un autre rapidement. Au bout du sillon se dressait, fière et millénaire le désert de sable, elle s'avança à sa rencontre, déterminée et le vent faisait tourbillonner la traîne de sa robe de bure déchiquetée. Sabre en main, elle s'accroupit pour toucher le sable, la chaleur était intense, mais plus encore que cela c'était la présence de l'animal qu'elle décelait par les ondes sonores qui se répercutait. La bête était non loin, elle la guettait, probablement. Hayley activa son sabre laser, une seule lame, plissa les yeux alors que le tonnerre s'abattit. En face d'elle, près de 10 m de haut d'arrogance la toisait, sûr de sa supériorité comme de la facilité qu'il aurait de la croquer, ses yeux étaient des brasiers ardents de colère tandis que sa gueule était hérissée de crocs assez longs pour la démembrer en une demi-minute, enfin des cornes et des griffes ne semblaient pas en reste pour faire regretter à la jeune femme d'être venue ici, pour le déranger. La femme se redressa, le vent soufflait, le Dragon Krayt des canyons hurlait toute sa fureur à travers un grognement qui devait faire frémir le diable lui-même... Hayley inspira, et...

    Plug In Baby by Muse on Grooveshark

    "A path that leads through the penumbra of the dark side." Combatkrayt

    ...esquiva d'un bond un premier coup de griffe porté par la bête, si la scène se passa très vite, elle pût quand même remarquer les écailles qui composaient la carapace de la bête, même si elle pensait que le sabre n'aurait aucune difficulté à passer cette armure, elle n'entendait pas causer de souffrance inutile à la bête, l'objectif était les perles que renfermaient (probablement) ses gésiers. Et rien d'autre.

    La créature gronda à nouveau, puis s'élança sur elle, ses crocs sorties dans une manœuvre qui laissait deviner que la bête voulait terminer cette lutte vite, espérant broyer les os puis avaler la Jedi. Hayley fit un bond en arrière grâce à la Force, puis enchaîna sur un autre bond qui la mena sur un pan de roche incliné du canyon, de là elle sauta sur le Dragon, son intention était de planter son sabre dans le crâne du monstre afin de terminer ça au plus vite, mais c'était sans compter la queue de l'animal qui l'envoya voler contre la roche à quelque mètres du Dragon. Elle devait reconnaître qu'elle n'avait pas prévu ce coup, trop focalisée sur l'avenir, elle en avait négligé qu'il était changeant et que les réflexes étaient aussi dépendant du présent. Elle tenta de se relever, mais une douleur fulgurante la prit, elle devrait probablement avoir une côté cassée, si ce n'est plus, avisant une caverne non loin, elle s'y traîna alors que le monstre s'avançait à sa rencontre. La douleur était horrible, brûlante, comme si de l'acier chauffé à blanc la poignardait de l'intérieur.

    Ici, elle serait à l'abri, elle pourrait trouver un peu de repos. Si les raisons de sa présence lui semblait autant obscur qu'à présent, elle était venue quand même. Avait-elle fait confiance en un mirage ? En un sens oui, ce mirage, c'était son père, Ian, qui l'avait contacté, par delà l'endroit où il se trouvait. Si elle n'avait vu l'apparition de manière définie, elle avait put en contempler le contour des formes, et la voix rocailleuse usée par le temps et les clopes, elle l'avait reconnue, inimitable. Elle cala sa tête sur un rocher, tentant, tant bien que mal, de se trouver une place assez confortable, ce qui était peine perdue dans cette caverne qui se révélait être, en faite, un boyau : pas d'autres sorties que l'endroit par où elle était entrée. Piégée.
    Elle trouva une position où elle ne sentait pas une arête rocheuse dans son dos, puis se remémora les paroles de son père, les battements de son cœur qu'elle manquait en l'écoutant parler, le trouble qu'elle en ressentait. Le voir ici, devant elle, conscient et comme en vie ne donnait aucun sens à la volonté de vengeance, il n'y avait que la Force, au bout du compte. Son père, il lui avait demandé de venir ici, pour trouver une perle de Dragon Krayt, si elle n'avait pas comprit le but de tout ceci, elle était venue, même s'il était resté discret sur la nature de cet acte, il avait dit que ce combat lui permettrait à elle de se libérer d'une gêne. Ces mots restaient un mystère...

    Et cette mission un suicide.

    Elle sentait le tremblement de la roche causé par les coups de pattes, de la queue et du crâne de la bête, et ces vibrations étaient un rappel à la réalité qui l'attendait. Elle avisa l'ouverture du boyau et détermina qu'elle n'avait que quelques minutes dans le meilleur des cas pour se ressaisir et devoir affronter à nouveau la créature. Elle tenta de se relever, mais s'effondra à nouveau par terre lamentablement, faute étant à la douleur qui la parcourait. Elle serra les dents, inspira et tenta une nouvelle fois de se relever, faire tomber la douleur, et sa détermination semblait efficace. Un autre coup envoya voler des pierres et il semblait que le reptile trouverait un moyen de glisser sa patte à l'intérieur du boyau, Hayley n'avait pas vraiment le choix. Il fallait agir vite et bien, et l'adrénaline qui prenait à présent le contrôle de son corps allait, en même temps que sa détermination, lui permettre de terrasser la bête. Elle plongea au fond d'elle-même pour réunir toute la puissance du Vaapad, équilibre l'émotion et le détachement, ne pas trop se laisser aller, ni à l'un, ni à l'autre, son aura d'un bleu azur se propagea en bordure d'un rouge mordoré qui apparaissait en petite touche ici et là, elle le sentait, en elle, cette soif de combat inextinguible qui composait les caractéristiques de la technique. Elle sentit à travers la Force la prochaine action de la bête et elle frappa : lorsque la patte griffue du reptile s'enfonça pour la déchiqueter, elle frappa de son double sabre, sectionnant une des griffes et plantant la lame dans ce qui pouvait être la paume du Dragon Krayt, celui-ci hurla de rage et de douleur et retira sa main, par réflexe. Mais elle n'en resta pas là, utilisant la Force pour la propulser, elle remonta le bras de la créature, puis bondit pour atterrir près des cornes de la bête.

    Le reptile s'ébroua, voulant absolument dégager la proie de sur son dos, Hayley, elle, se retenait par sécurité à une des cornes de la bête. Le moment allait venir, elle le sentait. Elle se laissa guider par la Force, elle aperçut alors le moment et s'élança. Bondissant grâce à la Force elle fondit plus avant sur le crâne de la bête et y plongea l'une de ses lames, traversant instantanément le cerveau de l'animal, qui, gravement touché, s'effondra en un grondement sourd et envoyant valser la Jedi par terre qui se rattrapa comme elle pût. Déjà les effets de l'adrénaline s'atténuaient aussi elle s'approcha du ventre de la bête et y planta sa lame, découpant une ouverture. Elle devait trouver les gésiers de l'animal, après avoir fourragé pendant quelques minutes elle trouva enfin ce qu'elle était venue chercher.

    Elle prit dans ses mains la pierre dont la couleur pulsait entre le rouge cramoisi et le blanc nacré d'une perle. Elle l'admira, puis, toujours accroupie près de la dépouille du Dragon Krayt, elle posa sa main sur les écailles de la bête et ferma les yeux, comme pour la remercier de ce cadeau.

      « Puisse-tu trouver autre chose dans la Force. »


    Elle se releva, lança un dernier regard dans sa direction, puis retrouva Bendel, qui, médusé, se tenait hagard. Probablement l'inquiétude de ne pas être payé... Elle lui lança une bourse de 400 crédits et lâcha ces mots :

      « Emmène-moi à un hôpital, j'ai morflée. »

    "A path that leads through the penumbra of the dark side." Perlekrayt

    Hayley R'izzan :
    • Obtenu : Perle de Dragon Krayt.
    • Obtenu : Dent de Dragon Krayt.
    • Obtenu : Soins d'un Hôpital → Coût : 600 crédits.


    "A path that leads through the penumbra of the dark side." 92781026

"A path that leads through the penumbra of the dark side." Book313
Swor Award du meilleur Rôliste
Spoiler:
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum