Partagez
Aller en bas
avatar
Jaheiro
Initié au Jeu
Nombre de messages : 184
Date d'inscription : 12/08/2012

PNJ de Jaheiro [4/5]

le Dim 30 Sep 2012 - 7:56


Nom : Uliss Ometh

Race : Arkanien

Sexe : Mâle

Age : 32 ans(20 en réalité)

Planète d'origine : Arkania

Histoire :
L’ingénierie.

Ses créateurs sont Khalos Quel-Drik, un brillantissime bio-ingénieur et de Priscia Ometh, femme d’affaires redoutable et unique héritière de MicroTechnologies. Ce couple chez qui aucun amour ne se partageaient préféra ce mariage de raison qui leur fût rentable. Leur plus grand projet fût la conception des Clones Cluis dont six fûrent livrés à l’Empire mais l’on ordonna sa fermeture. L’Usine sur Centax-2, l’une des lunes de Coruscant, pendant son démantèlement produisit néanmoins un dernier clone, celui du fœtus mort-né, véritable enfant des géniteurs d’Uliss. Qualifiant aux plus hauts standards et évitant la croissance accélérée, les limitateurs de personnalités propre ainsi que les limitateurs cognitifs, laissant la limitation émotionelle bien ancrée et les processus d’implantation de mémoires pour y introduire le large savoir paternel et les capacités sociales maternelles. Le dernier né Ometh avait été créé, avec la plus haute connaissance possible en génétique des millénaires de recherches Arkaniennes. Ce secret est bien caché et nul employé ayant servi et aidé au projet n’est encore en vie, ou ne devrais l’être. L’on raconta qu’il avait été préparé durant toutes ces années, mais en réalité, il était né, un an avant l’avènement de l’Empire.

L’enfance.
Professeurs privés, leçons toutes la journée, soirée d’examen sur toute la matière de la journée et de la dernière semaine. Voilà à quoi ressemblaient les premières années d’existence d’Uliss. Un amour absent, l’absence totale d’attention aurait normalement privé un tel enfant de plusieurs avantages émotionnel, mais l’enfant ne ressentait rien. Aussi était-il une éponge insatiable à savoir, ne cherchant qu’à atteindre les buts qu’on lui fixait, n’en tirant aucune fierté mais le fait de se savoir au maximum et supérieur était les seules mentions capable de lui tirer un sourire. À six ans, les cellules restantes des précédents projets à la base du plus jeune Ometh s’activèrent et il commença à pouvoir utiliser la Force avec parcimonie. L’on empêcha rapidement au jeune d’utiliser ces ressources non-prévues, mais ce dernier, bien débrouillard se limita à ne pas l’utiliser en présence de d’autres personnes.

La Force.
Vers l’âge de 18 ans, de par ses contacts et de son influence, Uliss obtint des copies de tout ce qui se trouvait dans le Temple Jedi fondé par Jeth sur Arkania. Il s’entraina donc secrètement dès qu’il en avait le temps aux Arts de la Force. Cependant, sans réel professeur, il ne pût réellement s’engager dans cette voie. Ses connaissances des rudiments l’en fît cependant quelqu’un qui ferait attention et pèserait le pour et le contre de ces utilisateurs d’une force qui ne pouvait être contrôlé par la science … à ce jour.

Les Affaires.
Durant ces dernières années, et grâce à quelques crédits bien investit en slicer, Uliss confirma sa théorie, il était bien un produit cloné. Cela ne le dérangea pas, mais il profita du momentum pour s’en prendre à ses parents et à les manipuler pour qu’ils se sentent coupable et triste pour leur réel fils qu’ils avaient lamentablement perdu. Grâce à cet avantage, il réussit à se placer à la tête de la compagnie en attendant que les sentiments de sa mère ne cessent d’affecter son travail en tant que présidente du groupe. Il avait été formé pour cela. L’Ometh comprenait l’importance des affaires de la négociation de la diplomatie et était capable de parler le même language que ses scientifiques tout travaillant avec son père dans les laboratoires de Microtechnologie.

La politique.
De par sa position dans MicroTechnologie, l’Arkanien obtint aussi son poste parmi les dix plus grandes compagnies d’Arkania. Elles formaient à eux dix, ce qu’on appellait le Dominion. Ces dix personnes n’utilisaient pas le lobbyisme, ils étaient le gouvernement officieux de cette planète glaciale. De sa position, il gérait donc les finances de la plus rentable compagnie d’Arkania mais possédait tout autant de poids politique sur l’avenir de la planète, ainsi que de sa représentation au Sénat, le Sénateur étant toujours désigné par ces dix personnes.


Caractère: L’Arrogance est le mot qui le décrit le mieux. De par sa conception, il se sait supérieur aux autres races et mêmes à la plupart des êtres de sa propre race. C’est un homme froid qui utilise sans cesse des masques sociaux et qui semble très à l’aise en société mais c’est une activité qu’il abhorre. Il ne ressent rien et quand il voit les autres profiter de la vie oisivement, il se questionne sur la rentabilité à long terme de cette carence. Il pratique fortement pour être capable de ressentir les plaisirs de la vie tels les femmes, les banquets somptueux ect. Cependant, l’absence d’émotion le rend encore moins moralement conscient que sa nature ne le lui aurait permis. Il reste Arkanien certes mais il se considère comme un vrai aristocrate « sang bleu » dans sa plus pure expression.


Apparence:Trentaine commencée, svelte et athlétique, beau gosse mais sombre et mystérieux personnage. Ses longs cheveux longs sont impeccablement entrenu mais il a horreur de toute forme de restriction. Il les laissent donc aller au gré des vents. Il porte toujours des lentilles de couleur par pure extravagance. S'il porte principalement du bleu, ses pupilles seront d'un bleu fluorescent. Ses vêtements sont toujours conçut sur mesure pour lui et dénote ce fait en exhibant fièrement les coup de coutures les plus élevés. Le tout est arrangé savamment pour démontrer tant richesse qu'en même temps indépendance et innovation sur son temps. Sa cape, car il en porte toujours une, permet d'un côté de dissimuler plusieurs objets électronique pour sa sécurité tout en lui permettant de rendre discret ses tuniques extravagantes, l'autre côté permettant d’exhiber fièrement ladite exubérance.

Métier : Homme d’affaires spécialisé dans l’ingénierie génétique.

Grade : Président de Microtechnologie.

Groupe : Dominion Arkanien/Empire

Aime : La nouveauté, l’innovation, lui-même et le pouvoir.

N'aime pas : Les pertes monétaires, les limites imposées par autrui, l’inefficacité, ceux qui réussissent mieux.

Inventaire & Armes : Uniforme sur mesure, témoignant de sa richesse et de son imprévisibilité. Gants assommants produisant des décharges de la couleur principale de son uniforme.


Dernière édition par Jaheiro le Sam 6 Oct 2012 - 7:42, édité 1 fois
avatar
Jaheiro
Initié au Jeu
Nombre de messages : 184
Date d'inscription : 12/08/2012

Re: PNJ de Jaheiro [4/5]

le Sam 6 Oct 2012 - 7:12
IMAGE

Nom : Zippsy

Race : Drall

Sexe : Mâle

Age : 21 ans

Planète d'origine : Drall

Histoire : L'histoire de ce pauvre Zppsy est somme toute simple. Lors d'une famine sur sa planète Drall, le petit fourru proposa ses services comme slicer. Il obtenu un mauvais employeur qui n'envoyait que la moitié de ses crédits convenus à son clan. Zippsy décida donc de se faire justice et détourna une bonne partie des fonds de l'entreprise peu scrupuleuse de son employeur. Qui s'avéra être une bien mauvaise décision. Une fois en prison, il ne se présenta qu'une seule opportunité : un vieil humain cherchait des parias, des rejetons surdoués. Les gardes lui pointèrent directement Zippsy car depuis son arrivée, la porte de sa cage, un barrière cinétique se désactivait toujours mais jamais aucune tentative d'échappatoire. Quelques petits tours comme ça de raconter au vieillard et le tour était joué, il le recrutait.

Dans le détail, notre petit poilu est né d'un clan qui semblait avoir le bonheur d'avoir de très fréquents jumeaux/jumelles. Ce qui en faisait une malchance pour ceux qui naissait seul, ce qui fût donc le cas pour notre ami. Cependant, bien que peu charismatique, l'homme se montra plus que doué pour les zéro et les uns. à ce qu'il racontait, s'il ne pouvait faire un duo avec un frère ou une soeur, il ferait un duo, lui le numéro 1 avec les zéros. Un mauvais jeu de mot mais personne ne trouvait l'intérêt de le lui faire remarquer. L'autre défaut à cette tare génétique c'était que le clan devenait rapidement surpeuplé, plus vite que le temps nécessaire aux plus jeunes de devenir assez mature pour quitter le nid familial.

Bien que ses capacités en électronique et en mécanique soient bonnes mais limité selon les standards de son peuple, Zippy devînt un réel génie de l'univers numérique. Il se fît la main en reprogrammant des R5 pour augmenter leur capacités jusqu'à huit sauts hyperspatiaux avec les quelques morceaux collectés ci et là. Il créait de nouveaux logiciels d'exploitations à partir de son bracelet puis prenait des nouvelles de la Galaxie en les téléchargeant sur les vaisseaux qui passaient par là. Puis à la sécheresse qui causa à son clan la famine, il se proposa pour l'exil un an avant la maturité. Du haut de son petit mètre et un, il contrevînt aux ordres de sa matriarche qui le lui avait interdit.

C'est donc ainsi qu'il décolla de Drall, en promettant ses services gratuitement en échange d'une seule chose : de la nourriture pour lui et son clan. Ainsi il était nourri mais non payé. Zippsy s'en moquait car au fond, s'il avait accès à un quelquonque moyen de communication, il obtiendrait tout divertissement désiré sans trop de problème. Mais il y en eu un, son patron! C'était un raciste fini qui ne cessait de critiquer son équipage aux origines multiples. Alors il maltraitait les plus faibles et volaient ceux qui s'échappait ou était trop fort. Plus tard, ils surent que c'était un officier impérial sous couverture qui essayait d’infiltrer des groupes de contrebandiers. Sa mission se solda dans un échec lorsque tous les crédits en banque pour sa mission mis là par l'Empire furent mystérieusement disparu dans l'achat de tonnes de nourriture non-périssable qui furent transporté dans une véritable de vaisseau qui fini par s'échouer sans raison sur Drall...

Zipssy termina donc en prison sur Coruscant, dans une prison pour dangereux terroristes. La même qui servit autrefois à enfermé Zirro, Cad Bane, Vital et autres grosses têtes séparatistes. Bref, c'est ce qu'il appris en se renseignant sur leurs ordinateurs. Les prisonniers l'évitèrent car ceux qui se montraient trop agressifs restaient enfermés des heures pour des raisons de mal fonctionnement de porte de cellules. Bien que les gardes est essayés de le transférer de chambre, toutes finissaient par mystérieusement tomber en panne mais son occupant était des plus coopératif, il réparait leur radio, obtenait plus de chaînes sur les télévisions des postes de gardes ect. Bref le Drall aurait pu être heureux s'il aurait pu faire cette dernière chose : continuer d'envoyer des crédits à son clan.

Ce que le "Consultant ce qui voulait en fait dire un Sith" vînt lui proposer. Il avait entendu parlé d'un "problème" sur deux pattes pas cher et coopératif mais indisponible pendant qu'il était à la recherche d'un slicer dans les bas fonds de la capitale galactique. Après les racontars des bars, tavernes et maintenant ceux des stormtroopers, ce Jaheiro embaucha Zippsy comme ingénieur en informatique à un faible prix mais qui était suffisant. Il n'y avait que peu de règles dans le vaisseau pour l'équipage : Ne pas s'enquiquiner les un les autres, rester loin de la cabine du capitaine et faire son job.


Caractère: Un soupçon de naïveté mélangé à de l'innocence d'un coeur pur. Peu de compréhension de plusieurs régimes législatifs et pour tout ce qui est doté de codes disciplinaires stricts. Prends à la légère les menaces réelles, d'un optimisme sans faille. Ce petit Drall en est un de bon coeur.

Apparence: 1 mètre et ... un centimètre. Poilu d'un beau brun pâle bien entretenu, de larges yeux noirs sur une tête ressemblant à des canidés inoffensifs. Petites moustaches noires dont un côté est toujours plus court que l'autre. Ces petites griffes sont recouverte d'une petite glu qui lui permet de pianoter sur n'importe quelle surface dure et envoyer par sans-fil ce qu'il écris dans les ordinateurs de bords.

Métier :Ingénieur en informatique/Ex-sclicer

Grade : Libéré sous condition

Groupe : Neutre

Aime : Toutes les connaissances de hautes-technologies, les objets simples mais qui lui rappelle ses origines et sa famille, le Dejarik, les nouveautés, l'imprévu et les défis.

N'aime pas : Malveillance gratuite, cruauté, la sur-discipline, le manque d'innovation.

Inventaire & Armes : Ceinture d'outils pour électronique et un vieux droide-sonde DP-2 remonté et à moitié fonctionnel.
avatar
Jaheiro
Initié au Jeu
Nombre de messages : 184
Date d'inscription : 12/08/2012

Les Ksaint

le Sam 6 Oct 2012 - 7:40
EN COURS



Nom : Specter Ksaint/Miranda Ksaint

Race : Humain/Humaine

Sexe : Mâle/Femelle

Age : 28/28

Planète d'origine : Tatooine

Histoire : Les deux membres du couple Ksaint est né sur Tatooine il y a de cela 28 ans. Deux couples d’amis vivaient depuis longtemps, en voisins de leurs faibles revenus du fermage d’humidité mais fier d’être libre. Les deux mères tombèrent enceintes à un mois d’intervalle et de futures réjouissances furent organisées. Cependant, la vie n’.étant jamais totalement rose, alors que le premier couple était parti accoucher chez une sage-femme, le second couple allait les rejoindre et il y eut un accident. Ils accouchèrent donc tous les deux en même temps, mais le prématuré eut les yeux crevé par la naissance avant terme et l’accident. L’homme du second couple étant mort, la nouvelle mère confia son enfant au premier couple et se vendit comme esclave ainsi que sa ferme pour payer à son fils des implants cybernétique rudimentaire qui lui permettraient de voir et au moins survivre sur cette dure planète.

Specter et Miranda grandirent donc ensemble, dans une pauvre petite ferme d’humidité. Ils reçurent une éducation d’un homme indépendant et foncièrement fier de l’être, ainsi que d’une femme de carrière. Tous deux se considéraient comme des égaux et très tôt, l’amour pur des parents déteint sur les enfants. Ils devinrent très tôt un binôme craint de l’école où ils allèrent. L’ingéniosité et le leadership du premier était parfaitement complété par le charme et l’agilité de sa comparse. Coup sur coup ils fomentaient des plans pour agacer leurs camarades sans se faire prendre. Voler les corrigés des examens des professeurs, le revendre aux autres ect. C’est sans surprise qu’ils réussirent haut la main l’enseignement basique de l’école publique de leur région.

Plus tard, dans leur adolescence, ils développèrent tous deux de bons talents de pilotage, toujours à l’affut de nouvelles sensations. Leur duo semblait invincible à leurs yeux. Très tôt lors de l’éveil de leurs hormones, ils essayèrent d’avoir des partenaires mais tous deux ne trouvaient jamais quelque chose d’aussi intuitif que l’un l’autre. Bien qu’ils trouvèrent cela incongru et qu’ils refusèrent de l’avouer longtemps, le couple Ksaint se décida au début de leurs adolescence. Leur premier coup dur fût lorsque Miranda, piqua l’intérêt d’un petit seigneur du crime local. Il l’enleva et commença par l’obliger à travailler dans ses établissements comme serveuse peu vêtue. Specter la retrouva et gravit les échelons de cette organisation pour organiser avec Miranda la ruine du patron.

Ils réussirent grâce à la somme de tous leurs talents. Conduite, ingéniosité, charme, complicité, charisme et de bons réflexes furent leurs armes. Ils remplacèrent un temps ce petit seigneur du crime en se limitant à la contrebande et en fermant secteurs d’activités empreint de violence. Cependant, une vie de simple contrebandier régional sur Tatooine ne leur suffisait pas. Ils vendirent tous leurs acquis pour se procurer un vaisseau spatial en décrépitude, le piolet, un croiseur gozanti. Ils le requinquèrent en employant un certain Bolcres Ludar et partirent vers les étoiles et vers leur destin. Au début, le transport de marchandise leur semblait absolument top ennuyant. Aussi essayèrent-ils corsaire, contrebandier avant de devenir chasseur de prime pour le compte d’un payeur qui établissait sa loi partout : L’Empire.

Ils n’étaient plus enquiquinés par la justice et ils décidaient des contrats qu’ils accomplissaient. Refusant les meurtres, enlèvement louches, ils s’évertuèrent à ramener les criminels sous les verrous à enlever des personnes déjà enlevée ect… Ils se taillèrent un certain nom dans le milieu, leur statut de chasseur de prime leur permettant souvent de passer du matériel en douce et arrondir leurs fins de mois. Leur vaisseau devînt même une marque de commerce pour le transport d’une quarantaine de mètre. Le couple, devenu officiel dès la prise des airs avec leur vaisseau, ne confiait les entretiens, les réparations et les améliorations qu’au même type qui le remonta. Ce Borcles, véritable génie lorsqu’il s’agissait de transformer des épaves en vaisseau de concours avec le matériel du bord, en vînt presque à souhaiter devenir un membre d’équipage permanent tellement il développa une intimité avec ce vaisseau recouvert de caboches.

Cependant, au fur et à mesure que l’Ordre s’établissait et que le conflit galactique opposa l’Empire et l’Alliance rebelles, ils perdirent nombre de contrats. En faillite, ils se rendirent à l’évidence qu’ils avaient bien vécus et à 28 ans chacun, ils décidèrent de vendre leur bijou commun et de se trouver un emploi respectable sur Coruscant. Cependant, le mystérieux acheteur, un homme qui se parlait seul acheta non seulement l’appareil mais fourni un salaire au couple ainsi qu’au Sluissi : Borcles ladar.



Caractère d'elle:Une femme génétiquement modifié pour être parfaite? Produisant plus de phéromone que la moyenne, courbes capable d'attirer tous les regards, une intelligence à toute épreuve et une agilité quasi surnaturelle? Non, de la discipline, de l'amour, aimer son métier et être comblée. Tels sont les secrets de Miranda Ksaint. Elle aime son mari par dessus tout, ensuite la liberté et des défis mais elle n'aspire pas autant que Specter. Au fond d'elle-même, Miranda était heureuse de vendre le Piolet et de s'établir sur coruscant. Elle rêve d'une petite portée de petits Specter. Mais le voir au volant du croiseur à nouveau, comblé, lui suffit à elle. Aimable, gentille et capable d'être farouche tout autant, elle incarne la femme accomplie, indépendante et ne souscrit à aucune politique d'inégalité des sexes.

Caractère de lui: Le mot suffisant ou intrépide ne donne pas toute sa saveur comparé à l'adjectif anglais "Cocky", qui est sa personnification pure. Indépendant, souriant, charismatique et doté de leadership, Cet homme saura se démerder de chaque situation possible, avec un seul crédit en poche. Il n'est pas suicidaire ni amateur de sensation forte pour aller au devant de défis impossible mais une situation tentante, comportant son lot de risque et de prime l'intéressera toujours au plus haut point. Il est totalement amoureux de sa femme qui le complète tout autant qu'elle partage son attitude. Il n'a jamais été tenté par d'autres femmes depuis son plus jeune âge, ce qui ne l'empêche pas de flirter. Il fait son possible pour conserver son indépendance et sa réputation. Il n'accepte d'être l'employé de Jaheiro que parce qu'il lui laisse de très larges liberté et parce quant ils s'était résigner à vendre leur vaisseau, il croyait vraiment avoir toucher le fond. Sa chambre de capitaine lui manque, mais il est heureux car Miranda semble l'être.

Apparence d'elle:Chevelure noire de jais en parfaite santé, bien volumineuse, un corps bien entretenu par de bonnes habitudes et un soupçon de chance génétique lui donnant quelques fois le surnom de féminité incarnée. Bien proportionnée, agile et féline, elle dégage une attitude revancharde un peu gamine mais tellement sensuelle. Ses yeux bruns clair, ses lèvres pulpeuses mais pas surfaites, un visage délicat et des manières à la fois douce et sèches font d'elle une femme désirable. Toujours le bon goût pour se vêtir, elle sait s'orner autant d'une tenue se soirée luxueuse qu'une tenue lambda que s'une tenue de mercenaire soulignant ses charmes comme d'une arme.

Apparence de lui: Toujours bien peigné, rasé et au maximum de sa forme, Specter ressemble à un athlète d’arrogance joueuse. L'implant oculaire rudimentaire de son enfance a été remplacée par de vrais globes en prothèse discrète doté d'aide à la visée et de vision dans le noir. Toujours bien vêtu, dissimulant au maximum son potentiel physique impressionnant, il tente d'avoir l'air d'un aristocrate inoffensif. bien des gens ses laisse prendre au jeu. Adroit, excellent conducteur et tireur, il transpire la suffisante et le tempérament idéal pour motiver les personnes autour de lui.


Métier :Espion Impérial, Ex-Chasseur de primes/Espionne, Ex-chasseuse de prime

Groupe : Empire

Ce qu'il aime : Sa femme, son indépendance, les défis, son vaisseau, les voyages et les métiers risqués. (La drague étant son hobby le plus dangereux, sa femme sachant se montrer sévère et revancharde.)
Ce qu'il n'aime pas :La violence gratuite, la barbarie, les terroristes, les tueurs, ceux qui s'en prennent aux gens qu'il aime.

Ce qu'elle aime :Son mari, rester au top, son indépendance, une possible famille, contourner les lois, danser, voyager et séduire.
Ce qu'elle n'aime pas :Lorsque les hommes vont trop loin avec elle. Jouer à séduire ok, mais pas plus loin. La violence gratuire, la barbarie, ceux qui s'en prennent aux enfants.
Inventaire & Armes : Petite garde robe carabine blaster 9118 chacun.
Contenu sponsorisé

Re: PNJ de Jaheiro [4/5]

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum