Partagez
Aller en bas
avatar
Doman Thanyon
Nouvel Arrivant
Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 04/08/2012

Doman Thanyon [v]

le Sam 4 Aoû 2012 - 14:18
    Identité
  • Nom : Doman Tharyon
  • Autre Comptes : Karr Féril

    Profil
  • Race : Humain
  • Sexe : Masculin
  • Âge : 26 ans
  • Planète d'origine : né sur un croiseur Acclamator
  • Apparence : Doman est un homme au physique robuste, forgé par des années d'entrainement impérial. Il en garde peu de séquelles physiques. Il porte d'épais et longs cheveux bruns, qui retombent derrière sa tête. Ses yeux, initialement verts, sont à présent remplacés par des implants cybernétiques, qui lui confèrent un aspect assez menaçant. Il a une carrure athlétique, mais conserve une taille dans la norme statistique humaine. Mis à part ses implants, il peut passer inaperçu dans n'importe quel lieu. Aucun autre attribut n'est susceptible de le distinguer d'autres humains.
  • Métier : Agent Impérial, à la section Investigation du BSI.
  • Groupe : Empire

    Informations
  • Histoire :
    Doman Thanyon est né durant la chute de l’Ancienne République et est le fruit d’une famille de militaires. En effet, durant la Guerre des Clones, ses parents servaient dans l’armée : le père en tant que lieutenant dans la Flotte de la République, la mère comme artilleuse. Servant, par le hasard des affectations, sur le même croiseur Acclamator « Républica », les deux soldats se sont énamourés. Sachant que leurs supérieurs verraient d’un assez mauvais œil ce genre de relation, qui pourrait nuire à leur concentration au cœur de la bataille, les deux amants résolurent de ne se voir qu’en cachette, et d’éviter le moindre signe suspect durant leur service. Leurs retrouvailles avaient lieu les rares fois où le vaisseau faisait relâche pour maintenance ou pour se réapprovisionner. Malgré cela, leur amour ne faiblissait pas. Ils n’attendaient qu’une chose : la fin de la guerre et le retour à une République irréprochable et absente de toute corruption, afin de pouvoir vivre leur amour au grand jour et avoir un enfant, dans un monde en paix. Palpatine, alors Chancelier Suprème représentait, de leur point de vue, la personne idéale pour parvenir à cet idéal. Après tout, l’homme maintenait à bout de bras la République à flot, prenant les décisions difficiles qui s’imposent en tant de guerre et devant également faire affaire avec les Jedi. Les rumeurs disaient que les deux partis étaient en désaccord, le plus souvent.

    Aussi, lorsque le Chancelier fut enlevé lors de la Bataille de Coruscant, les deux soldats faisant parti de la flotte protégeant la capitale galactique, leur rage contre les Séparatistes fut violente ! Chacun à sa façon, ils permirent à leur croiseur non seulement de survivre, mais ce furent également eux qui attaquèrent le vaisseau amiral de Grievous. Sans savoir, évidemment, que leur idole était à bord. Le mari, sur la passerelle, vécut en direct la fin du comte Dooku, lorsque, dans son arrogance, Grievous afficha sur l’écran du croiseur « le chancelier prisonnier » et révéla en fait le corps du Sith décapité. Le fameux duo Kenobi-Skywalker était passé par là.
    Lorsqu’enfin, le chancelier fut annoncé comme sain et sauf, et que la flotte séparatiste battit en retraite, le couple hurla sa joie et profita de la maintenance de leur croiseur, qui avait pris de sérieux coups durant la bataille pour s’accorder quelques jours en tête à tête sur Coruscant. Ce fut lors d’une de leurs nuits d’amour qu’apparut la première cellule de Doman.
    Quelques jours plus tard, l’Ordre 66 fut lancé et la trahison des Jedi annoncée par un Palpatine défiguré. Les deux amoureux furent outragés, indignés, révoltés par l’ignominie des Jedi. Et lorsque Palpatine proclama son Nouvel Ordre Galactique Impérial, ils signèrent des deux mains leur affectation dans la toute nouvelle Flotte Impériale. Si leurs idéaux de paix devaient passer par l’extermination de tous ceux qui voudraient résister au nouveau régime, alors il en serait ainsi.

    La guerre étant achevée et la galaxie entrant dans ce qui pouvait être considéré comme une ère de paix, la femme fut autorisée, ce qui aurait été impossible en tant de guerre, à conserver son enfant, tout en effectuant son service. Quelques mois plus tard, elle accouchait au sein du bâtiment de guerre, avec l’aide d’un droïd médical perplexe, qui avait bien plus l’habitude de soigner des soldats mutilés que de superviser une naissance. Néanmoins, Doman vint au monde et la mère décidé de quitter l’armée, pendant les premières années de l’enfant, tandis que le père continuerait à faire son devoir.

    Pour son père et sa mère, leur fils se devait de suivre le même chemin qu’eux et de devenir membre de l’armée impériale. Il fut donc logique que l’enfant soit rapidement confié à l’Académie Impériale. A l’âge de 6 ans, Doman entamait le cursus militaire de l'Empire. Excellent élément, il passa de classes en classes avant d’intégrer finalement un des nombreux régiments de recrues, destinés à remplacer les anciens clones. Durant sa formation, la mère reprit du service et pris du galon, devenant 1er officier artilleur. Le père, quand à lui, se vit confier le commandement d’un croiseur de classe Acclamator II. Doman dépassa toutes les espérances que ses parents avaient pu avoir en lui, lorsque ses excellents résultats, son sens tactique et son aptitude à s’adapter efficacement à toutes les situations le firent remarquer par la hiérarchie, qui lui proposa la formation d’Agent Impérial. Ses parents, qui suivaient ses progrès, furent tout d’abord réticents, car cela impliquerait une absence totale de communication avec leur enfant, qui n’avait partagé avec eux que quelques années. Puis, quand il leur fut rappelé l’immense honneur que constituait cette promotion et l’importance que prendrait la vie de leur fils aux yeux de l’Impératrice (de la propagande pure), ils cédèrent et l’enfant, devenu adolescent, rejoignit le centre de formation des Agents Impériaux.

    Ces agents sont les yeux, les oreilles et les mains de l’Empire dans toute la galaxie. Ce sont des agents de terrain entrainés pour toutes les opérations : sabotage, espionnage, subversion, intimidation…
    Doman subit alors un entrainement rude, similaire en beaucoup de point à celui que subissaient les Commandos Clones de la République, sur Kamino. La moindre erreur était impitoyablement sanctionnée et de nombreux candidats moururent lors de l’entrainement. Au final, Doman se démarqua des autres et finit en tête du classement, parmi les 15 survivants de la promotion de 200 soldats d’élite qu’il avait rejoint. A 22 ans, il fut nommé Agent Impérial et rejoignit la section Surveillance du Bureau de Sécurité Impérial.

    Malgré son endoctrinement, Doman avait toujours conservé dans son cœur, des souvenirs de ses parents, et son premier souhait fut de les avertir de sa réussite. Ne parvenant pas à les joindre, il contacta les ressources humaines de la Flotte Impériale. Il apprit ainsi que le croiseur de son père avait disparu durant une patrouille de routine dans la Bordure Extérieure, 3 ans auparavant et que sa mère, avait par la suite disparu du service actif. Si le premier faisait parti des « officiers disparus durant l’accomplissement de leur mission », un qualificatif honorable, la seconde était aux yeux de tous une traître à l’Empire et un déserteur.
    Un enfant, élevé normalement dans l’amour de sa famille aurait alors décidé de partir à la recherche de sa mère. Mais, pour le jeune homme, le mot « traitre » sonnait comme la pire des bassesses. Dans sa tête, sa mère était aussi morte que son père. Il se jura de servir l’Empire, mieux que n’avaient jamais pu le faire ses parents : il n’échouerait pas, il ne trahirait pas. Pour racheter l’honneur de sa famille, il serait l’Agent Impérial le plus efficace et le plus loyal de la galaxie.

    Durant quelques années, il accomplit de nombreuses tâches pour les Services Secrets de l’Empire. Ses opérations d’espionnage permirent de mettre à jour des cellules de résistance avant qu’elles n’éclosent, de révéler les fraudes fiscales de gouvernements planétaires, d’éliminer la pègre de certains systèmes… Ses diverses missions, toutes accomplies avec succès furent vite remarquées et un beau jour, Doman reçut une promotion. Il rejoindrait le département Investigations du BSI. Au lieu de se contenter de révéler des intrigues, sans les résoudre de ses mains, et de les faire parvenir à sa hiérarchie, il aurait à présent la possibilité d’achever sa tache lui-même.
    La décision était assez difficile, car Doman faisait partie de l’élite de la section Surveillance du BSI. En changent de département, il redeviendrait un anonyme. C’est alors qu’intervinrent deux évènements qui allaient définitivement sceller son destin. Le premier fut l’odieuse déclaration de Rébellion, fomentée par des séparatistes d’un nouveau genre. Le second fut la totale destruction de l’Académie de Carida, lieu qui lui avait servi de foyer durant des années. Doman accepta alors la promotion. Il fallait tuer cette Rebellion avant qu’elle ne prenne davantage d’ampleur. Et s’il pouvait contribuer à cette défaite, il le ferait avec fierté. Quand au Consortium de Zann, qui avait revendiqué l’attentat de Carida, il prendrait un plaisir tout particulier à le démanteler.


  • Inventaire : Pistolet Blaster DH-17 ; 2000 crédits ; Veste Blast ; Implants cybernétiques oculaires => vision améliorée.
  • Psychologie : Doman a été endoctriné dés son plus jeune âge par l'Empire et il lui voue donc une admiration complète et indéfectible. Rien ne compte de plus que sa mission. Il n'a aucun état d'âme à trahir ceux qui peuvent l'amener à atteindre ses objectifs. Comme tout bon Impérial, c'est un raciste pro-humain. Néanmoins, pour les besoins de ses missions, il s'est entrainé à dissimuler ce trait de caractère. Tout son caractère a été forgé de manière à ce qu'il puisse passer inaperçu aisément. Il a été "formaté" pour cela.
  • Affection : L'Empire, la loyauté.
  • Aversion : Les non-humains, la trahison et par conséquent, la Rebellion. De plus, le Consortium de Zann figure, pour des raisons personnelles, dans sa liste des ennemis à abattre.

    Disposition
  • Fuseau Horaire : Paris
  • Disponibilité : Le soir, le plus souvent.
  • Indisponibilité : La journée, ou je ne fais pas que geeker, voyez vous ^^


Dernière édition par Doman Thanyon le Sam 4 Aoû 2012 - 21:55, édité 2 fois
avatar
Justice
Maître du Jeu ▪
Nombre de messages : 1409
Date d'inscription : 15/11/2010

Re: Doman Thanyon [v]

le Sam 4 Aoû 2012 - 20:41
Jeune. Young Leia Vieille. Princesse Leïa

Bonjour Karr. Je te passe les présentations, je t'informe néanmoins que le compte Karr Féril perd 500 points d'implication.
Tout est en règle au niveau de la biographie, à l'exception du fait que ton personnage rejoigne l'académie de Carida à l'âge de 6 ans. C'est un centre d'entrainement militaire, pas une école militaire, malgré son nom d'académie.
Concernant l'inventaire, tu bénéficie du changements de règles récent concernant les crédits. Ton personnage démarre donc avec 2.000 crédits en poche, et une arme légère, comme tous les autres..



avatar
Doman Thanyon
Nouvel Arrivant
Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 04/08/2012

Re: Doman Thanyon [v]

le Sam 4 Aoû 2012 - 21:57
J'ai édité l'erreur de Carida et j'ai rajouté un minimum de matériel.

Les choses conviennent elles en l'état, mes chers MJ ? ^^

avatar
Justice
Maître du Jeu ▪
Nombre de messages : 1409
Date d'inscription : 15/11/2010

Re: Doman Thanyon [v]

le Sam 4 Aoû 2012 - 22:00
Les implants oculaires n'offriront aucun bonus de perception à ton personnage. Au mieux, considère les comme des "super lentilles de contact". Si tu désires augmenter les capacités de ton personnage, il faudra RP pour. La Fiche est en règle, je valide. Bonne chance dans l'Empire !



Contenu sponsorisé

Re: Doman Thanyon [v]

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum