Partagez
Aller en bas
avatar
Kenur
Nouvel Arrivant
Nombre de messages : 8
Age : 28
Date d'inscription : 27/07/2012
http://quentindognon.zzl.org

Kénur Zarfin [v]

le Ven 27 Juil 2012 - 6:30
FICHE d’identité de « Kénur Zrino »



Nom : Zrino

Prénom : Kénur

Âge : 24 ans

Race : Kiffar

Côté de la Force : Obscur


Sabre laser: 
(Nom : The liberty), Kénur a un sabre laser comme un autre, à la différence de son originalité, de son long manche, pour une prise à deux mains et sa lame rouge est quant à elle, légèrement courbé. Il l’as reçoit du Seigneur Dark Urkido comme présent. (Dessin à venir).


Points Forts :
Kénur, est un jeune homme qui sait ce qui l'a à faire, il n'hésite jamais sur l'instant présent à agir sur sur les ordres de sa morale.
Il a une grande combativité et peux chercher une chose pendant des millénaires jusqu'à ce qu'il ne la trouve. Il ne lâchera jamais le morceau pour n'importe quoi. Il a aussi un tempérament très exigeant, car perfectionniste sur la moindre chose.
Il a aussi une logique irréprochable, car il base tout là-dessus. Si une chose n'a pas le moindre sens logique, elle doit être éliminée. Cette dernière l'aide souvent au cours de combats, car il réfléchit avant de porter le coup.

Points Faibles :
Comme bien des Siths, Kénur a évidemment le défaut de l'absolu. Il ne se base que sur son affreuse expérience et ne prends pas en compte le sentiment des autres, il est donc, autant intransigeant avec les dires d'autrui, qu'avec lui-même.
Il est sûrement aussi une des personnes la plus têtue de son espèce. Ce qu'il lui fait souvent choisir la mauvaise solution et se retrouve toujours dans les pires situations.

Caractère :
Avec sa sombre histoire que vous lirez plus bas, Kénur est un Sith. Il a donc un caractère sombre et haineux. Il déteste les gens trop heureux de leurs familles. Il est plutôt réservé et observe beaucoup les gens avant de faire quoi que ce soit.
« Observes et juges » pense t'il assez souvent. Il préfère sans doute la solitude, comme un chasseur solitaire, où il aime s'entraîner pour parfaire ses techniques. C'est un calculateur de premier ordre, qui se délecte de manipuler une personne. Ce qu'il ne l'empêche pas de se lier d'amitié ou d'amour avec certaines personnes durant son voyage.
Il a aussi une très grande fierté. Comme il dit souvent « la fierté et l'honneur ! » aucun de ces deux-là ne doit être bafoué, il n'attaquera jamais son adversaire à terre. Et tiens à ce qu'on lui parle avec respect, que ce soit le fermier de Tatooine ou son Maître Sith.
Pour finir, il a ses propres règles pour lui, qu'il suit avec précision, comme exemple : « Tu ne laisseras jamais la vie à un adversaire, excepté s'il est d'une utilité quelconque ».


Description Physique :
- Kénur Zrino est un Kiffar, il a donc un physique moyen (1m75) avec des cheveux noirs mis longs. Il n'est pas spécialement un poids lourd, mais à une allure dynamique avec des muscles élancés. Ce qu'il lui vaut son dévouement à la forme IV de combat, l'Ataru.
Comme tous les Kiffars, Kénur dispose de tatouages sur le corps et le visage. Il a deux espèces de lignes pointues dans le dos qui se terminent sur les trapèzes et deux marques rectangulaires, sur les yeux. Comme vêtements ; une simple tunique noire assez allongée avec le bandeau rouge de Milya sur le front, des bandages blancs aux poignets, des bottes et gants de couleur bois sombre fait en cuir. Son sabre laser courbé « The liberty » l'accompagne évidement partout.
(Dessin à venir)





«  Kénur Zrino » Histoire

JEUNESSE

- Le jeune Kénur vint au monde comme tous les Kiffars, sur la planète Kiffu. Planète peuplée depuis toujours par les Kiffars, êtres étrangement semblables aux humains à la différence de leurs tatouages.

Ce peuple sur qui nous avons peu d'informations historiquement parlant, on sait qu'ils sont assez développés financièrement et on une technologie qui n'a pas à rougir de celle de Coruscante. Sa mère était une mère aimante, elle aimait profondément son fils et essayait de lui fournir la meilleure éducation possible. Elle n'a jamais vraiment eu de travail, elle aidait parfois une amie à poster des lettres pour une Ambassade Galactique.

Son père lui était tout autrement, assez strict, c'était lui le donneur de leçons. Il travaillait comme génie civil au bâtiment du C.S.O.E. (Chantier Spatial des Orages Électromagnétiques), qui s'occupait de canaliser l'énergie que créer les orages quand les planètes Kiffu et Kiffex se rapprochaient. Un des plus importants bâtiments de la planète. L'enfance de Kénur était à double tranchant, entre une mère poule et un père autoritaire, ce dernier avait un gros problème psychologique, car ce Kiffar était anormalement doué pour l'invention de machines ou théorèmes (un peu trop) révolutionnaire. Il résolvait les problèmes physiques et logiques de n'importe qui. Mais pour ces collègues, ces idées étaient toutes plus farfelues les une que les autres et donnerait plus de catastrophes que de solutions.

Le pauvre père de Kénur, n'était donc pas reconnut en tant que tel, il était un génie et son défaut était de le savoir que trop. Il passait donc pour un vantard et un savant fou auprès de ses collègues. Ce qui lui valait plusieurs surnoms idiots et rabaissant.

Cela atteignait de plus en plus le pauvre père, qui le soir, noyait son chagrin dans l'alcool en traitant de tous les noms ces enfoirés de collègues. Et son fils Kénur en faisait régulièrement les frais, quand il revenait saoul à la maison les scènes comme celle-ci n'était pas anodine :

« Kénur espèce de bon à rien, encore en train de rien foutre hein ? »
« Arrête chéri, tu as encore trop bu, tu... tu devrais arrêter avant que ça ne commence à devenir dangereux ! »
protégea la mère.
« Ha oui ? Tu ne sais pas ce qu'ils m'ont encore fait au bureau aujourd'hui, alors que j'avais inventé un moyen d'utiliser une partie l'électricité pour améliorer les conditions de détention sur Kiffex, ils ont pris mon projet et l'ont envoyé au pire prisonnier qui en a fait des miettes ! Ils se foutent de moi à longueur de journée parce que je suis meilleur qu'eux ! J'en peu plus !... ha... plus... » Dit le père s'écroulant en larmes.
« Papa... »
« Ne me touches pas ! Dégages dans ta chambre, fini ce que je t'ai ordonné hier ! »
Dit il en poussant son fils.
La mère agrippa le bras de son mari et dit : « Montes, Kénur, va te coucher. Je viens t'embrasser dans cinq minutes ».

Et ce n'est qu'un des nombreux moments durs qui composa l'enfance du jeune garçon. Jusqu'à l'âge de 14 ans où il y a eu le drame qui allait faire prendre à sa vie, un tout autre chemin qu'il n'aurait jamais imaginé.
Ça faisait bien maintenant cinq ans que, environ cinq fois par semaines, son père rentré complètement bourré et énervé par son travail. Kénur se prenant souvent des corrections inexpliquées et sa mère qui n'arrivait pas à s'imposer par son manque de caractère. C'était le dernier soir de la semaine, vendredi, cette fois-ci, le père rentrât encore plus saoul que les autres fois et bien décidé de renverser la maison pour se calmer.
Alors que Kénur était en train de prendre la raclée de sa vie dans un coin du salon, sa mère exaspérée de ne savoir quoi faire à chaque fois, essaya de s'interposée entre les deux, elle agrippa la tête de son mari avec ses mains, en le suppliant d'arrêter cette folie. Mais le père complètement sourd en cet instant de violence, frappa même sa femme au ventre, ce qui eu pour effet, qu'elle le poussa de toutes ces forces ! Le père déséquilibré par un objet au sol et son état d'ivresse, tomba en arrière sur la grille en fonte de la cheminée, qu'il lui perforera le buste avec ses pointes.

La mère et le fils restèrent sans un bruit pendant quelques minutes. En entendant seulement le son des pointes qui s'enfonçaient de plus en plus dans sa poitrine et le crépitement des cheveux qui commençaient à brûler par le feu.

Sa mère complètement paniquée, pensant qu'avant que la maison ne prennes complètement feu, elle devait fuir avec son fils.
Elle s'enfuit donc avec Kénur en direction de Kiffex, la planète pénitentiaire, car avec ces temps de discorde sur Kiffu, un crime comme celui-ci ne serait pas pardonné. Arrivé sur Kiffex, la mère ne savait plus où elle en était, pire, elle présumais les images du futur ; la fuite, la cavale avec son fils, l'arrestation puis la mort.
S'en était trop pour cette mère, qui n'arrivait pas à assumer la situation, elle prit la douloureuse décision d'abandonner son fils en plein désert volcanique de Kiffex. Elle stoppa l'appareil et fit descendre Kénur, en ne lui disant que pour derniers mots:
« Je suis désolé mon Kénur... Tu comprendras. » Dit la mère d'une voix sanglotante.
Puis elle partit aussi vite que possible, disparaissant dans les nuages orangés. Ce fut la dernière fois que Kénur vit sa mère.



UN SOMBRE DESTIN



- Kénur laissé à son propre sort dans le désert infini, survécu pendant tant bien que mal pendant trois jours, en se nourrissant de petites bestioles juteuses qui aimaient la chaleur des puits volcaniques. Mais fini par s'effondre de faim et de chagrin après avoir marché ce qui pour lui était la direction de l'espoir.

Il est retrouvé à moitié mort, par des esclavagistes de passage qui récupéraient de temps en temps des prisonniers dans le désert. Les Kiffars gardait le passage entre Kiffex et Kiffu mais n'avaient que faire des déserts chaotique de Kiffex. Après une inspection plus d'ordre du business que médicale, ils pensent qu'il fera une bonne marchandise, ce n'est pas tous les jours qu'on a un Kiffar ! Ils lui donnaient de quoi nourrir un chien par jour et est emmené dans leur vaisseau spatial. Direction une nouvelle planète émergent, Neimoidia.

Avec une gravité importante, pas beaucoup de ressources et ses déserts brûlants, ça n'annonçait rien de bon pour la suite. Après deux, trois marchés, un Neimoidien sera intéressé par le jeune Kiffar.
Peu importe son identité, il n'était que cruauté, fils de riches commerciaux, il faisait ce que bon lui semblait et ce jour-ci c'était d'avoir son propre esclave.

La vie de Kénur, tourné autour de sa personne, que ce soit massage des pieds pendant les courses ou les tâches de nettoyages, Kénur était devenu quelqu'un d'insipide et de vide. Son maître engagea un ancien Jedi pour lui donner des cours du meilleur moyen de défense actuel, le sabre laser. Comme il voulait qu'il soit capable de le défendre si tel en était le cas. Mais cela n'avait rien d'amusant, son maître épéiste était une vraie brute rejeté par le conseil Jedi pour son absurde violence. Et son maître Neimoidien, se foutait de ses erreurs à l'occasion. Mais à ses 20 ans, devenu maintenant plus costaud, son maître en avait assez de lui, il répétait sans cesse d'avoir acheté un esclave mélancolique. Il le vendit aux arènes du désert, où les esclaves comme lui était envoyé dans l'arène pour s'entretuer au grand plaisir du public.

La seule différence avec toutes ces autres grosses brutes de l'arène, c'est qu'il avait reçu une petite éducation des armes. Vînt le jour de son premier vrai combat à mort. Cela se passait dans une arène assez grande mais, construit en bois rudimentaire, où des hauts fonctionnaires Neimoidiens avaient une salle spéciale.
Cette fois, c'était un Chagrien qu'il allait devoir affronter. Armé de deux haches, pour lui, on ne lui donna qu'une lance en fer sans protection. Le Chagrien avait une armure, mais de basse catégorie, Kénur aurait pu voir directement deux possibilités d'ouverture. Mais son état mental était au plus bas, il s'avança sans plus d'énergie au milieu de l'arène. Prêt à recevoir le coup qui le délivrerait de cette vie de souffrance. La trompette retentit !
« Viens ! Amène-toi, pâle copie d'humain ! Je vais te couper les membres un par un ! »
« Qu'est-ce que tu fous imbécile ! Bat toi ! »
Hurlait la foule.

Le Chagrien courra au combat, arma sa première hache pour lui sectionné les jambes et à ce moment-là tout devînt lent, au ralentit dans la tête de Kénur, il vit le coup arriver et sans son autorisation ses membres se sont mis à bouger, ses bras se sont levés avec la lance pour parer le coup ! Le Chagrien, étonné, fronça les sourcils et prépara sa seconde hache. Dans l'esprit de Kénur, les secondes se sont transformé en minutes :

*Mon corps a bouger ? Qu'est-ce que... J'ai paré son coup. C'est sans doute un réflexe de l'entraînement que j'ai reçu. Mais oui... c'est ça... c'est ça que je dois faire maintenant, je sais me battre ! Je peux le battre ! Ce n'est pas fini, ma vie ne finira pas ici ! Je dois me venger de toutes ces personnes... Héhé, ils me croient endormit, mais je ne le suis plus, la galaxie connaîtra ma vengeance de cette vie, je ne laisserais personne me barrer la route, cette haine qui a été ma seule amie... il... il est venu le temps de la PARTAGER, LA PARTAGER AU GRAND JOUR !*
D'un autre coup de lance, il fit s'envoler la seconde hache du Chagrien, d'un coup pied le repoussa et le transperça jusqu'à la moitié de sa lance. Bizarrement cette scène lui transmit un flash blanc. Peu importe, il avait gagné le combat, la foule si déjantée, était devenue muette et venait d'assister à l'avènement d'un nouveau champion, Kénur Zrino.



URKIDO JELY

- Dans les mois qui suivirent, c'était la même merde que les autres jours, mais pas pour Kénur, pour lui chaque combat était un nouveau moyen d'entraînement, il décimait avec plus ou moins de facilité tous ces adversaires. Il était devenu l'ombre noire que craignaient les autres combattants. Quand il ne se battait pas, il pensait à comment allait-il exterminer son prochain adversaire.

Mais dans son ombre, tellement pris dans ses pensées, il ne voyait pas un homme. Un homme qui l'observait bien maintenant depuis trois mois, toutes les semaines, impatient de voir son prochain combat. Et un jour, cet homme s'avança près des barreaux de la salle des gladiateurs :
« Hé ! Ptsss ! Mon garçon, m'entends-tu ? »
Kénur sorti de ses pensées et regarda un homme âgé sur un fauteuil anti gravité. C'était un infirme des jambes et c'était un Devaronien !* Un Devaronien ? Ici ? Ils n'ont généralement pas une bonne réputation ces mecs. *

« Que veux-tu le Devaronien ? Un autographe ? Où peut être tes yeux dans un bocal ? » Lança Kénur.
« Chut ! Ne crie pas Devaronien si fort mon garçon, tu sais bien ce qu'on pense de nous. De plus je voulais te faire part de mon admiration pour toi mon garçon, tes techniques sont au point et tu n'as jamais perdu un seul combat ».
« Hé alors ? Qu'est-ce que j'en ai foutre de ton admiration ? Elle ne m'aidera dans aucun sens ici. Alors, oui pour passer le temps je décime des bon-hommes. Maintenant vas t'en vieillard, vas embêter quelqu'un d'autre. »
« Héhéhé... Une grande agressivité et avec de l'intelligence en plus, quel bon garçon. »
« La ferme vieillard ! Ou je... »
« Ou tu quoi mon garçon ? Tu peux aussi couper de ta seule main ces barreaux en métal ? Quelle force ! Tu es décidément parfait. »
« Toi... Qu'est-ce que tu veux l'ancien ? J'ai l'impression que tu parles par énigmes non ? »
« Héhéhé... Bien, ta naïveté à une limite tout de même. Tu m'intéresses en fait, je pourrais te faire sortir de ce trou perdu. Pourquoi, ça tu le sauras plus tard. Avant, je dois être sûr que tu corresponds à mes attentes. Connais-tu les seigneurs Siths mon garçon ? »
« Jamais entendu parler. »
« Hihi bien, bien. Disons que chez nous, pour faire une promesse, nous avons un petit rituel, où tu dois à genoux, me prêter serment en tant que maître. »

Kénur attrapant le vieillard par le col.
« As-tu perdu l'esprit l'ancien ? Te prêter allégeance ? Et quoi encore ? J'ai déjà eu un foutu maître, ça ne se reproduira pas ! »
Le vieillard, fronçant les sourcils, leva sa main et d'un geste, propulsa Kénur au fond de la salle.
« Je vois que tu viens de comprendre, que je ne suis pas ce même genre de « maître », réfléchit y à deux fois mon garçon, je sais que tu n'es pas stupide. Pense à ce que tu pourrais faire, ici... »

Sur ce, l'homme partit. Kénur, étonné de ce qui venait de ce passé, se releva non sans difficulté. * Que diable a-t-il fait ? J'avais entendu déjà des personnes parler à propos d'une certaine force, que seuls quelques hommes étaient capable d'utiliser. Ça serait ça ? Si cela existe vraiment, il a raison, pour le moment je ne suis qu'un petit garçon avec ma baguette de fer. *
« Je me dois d'acquérir ce nouveau pouvoir ! Je parcourais l'espace en quête de tous les pouvoirs qui puissent exister dans cet univers !!! »
Une semaine plus tard, le vieil homme revînt voir Kénur, qui accepta sans conditions l'enseignement de son nouveau maître.
« Et l'ancien à un nom ? »
« Hihi, bien sûr, j'ai un terrible nom qui est Dark Urkido, mais pour toi ca seras Jely, Jely Urkido. »



L’ENSEIGNEMENT D’UN AMI SITH


- Dès que Kénur accepta de suivre Jely, ce dernier l'acheta deux jours plus tard à l'arène et le délivra de l'esclavage.

Maintenant homme libre, Kénur aurait pu s'enfuit ailleurs, mais il était exactement là où il souhaitait être. C'est-à-dire avec un grand manipulateur de la force et du sabre. Jely lui dit qu'ils n'allaient pas restés sur cette pauvre planète promise à un déclin certain. Ils prirent son vaisseau, un beau X-70B de classe Fantôme, c'était un vaisseau du second empire. L'histoire de ce vaisseau devait sans doute être sanglante.
Ils partirent pour la bordure extérieure, où Jely avait sa demeure personnelle sur la planète très controversé : Mandalore, qui était sous le joue des esclavagistes avec en prime le soutient de l'Empire.

Kénur commence alors l'entraînement de Urkido, il a maintenant 21 ans, sur un terrain pas facile, car la moitié de la planète est recouverte de marécages et de lacs et l'humidité y est à son maximum. Souvent contre son maître Jely qui lui mettait de bonnes corrections et parfois contre des trainings robots avec qui il s'entraîne avec son nouveau sabre laser que lui offrit Jely quand il le sortit de l'arène poussiéreuse de Neimoidia.
Au départ méfiant, Kénur avait été agréablement surpris par Jely, car jamais il n'avait été aussi bien traité avec quelqu'un. On pouvait presque parler là, d'un ami. Ils mangeaient ensemble à la même table, discutaient et le vieux crouton faisait même des blagues de temps en temps ! Si Kénur ne s'entraîner pas, il racontait son histoire terrible à Jely, qui appuyait sur les points sensibles pour mieux endoctriner son disciple. C'est certain que Jely Urkido manipulait le jeune Kénur, mais pour autant il faisait preuve d'une réelle compassion et amour paternel pour son disciple.

Ça n'avait rien d'extraordinaire, Jely avait été père autrefois, d'un jeune fils, quand il n'était pas encore un Sith. Mais un jour encore plus pluvieux que d'habitude, le jeune garçon sortit sans l'autorisation de son père, pour pêcher « son gros poisson » près de l'embarcadère. Mais quand son père sortit et le trouva enfin, il avait glissé du ponton et était tourmenté par un énorme monstre carnivore. Le petit appelait à l'aide, il avait déjà une blessure à la cheville. Le père plongea de toutes ses forces dans l'eau pour sauver son petit, mais il se fit emporter et écrasé contre le ponton, que venait t'il de se passer ?
C'était le monstre sous-marin, qui venait de lui emporter ses deux jambes. Jely hurla de douleur s'accrochant désespérément au ponton, mais il vit l'ombre sous-marine se diriger vers son petit garçon !
Jely s'élança en hurlant tiraillé entre le désespoir et la douleur, il nagea plus vite que jamais, plus que deux mètres et son fils serait sauf ! Mais dans un immense vacarme, le monstre surgit de l'eau et emporta définitivement son fils dans les abysses sous marines. Le père complètement désespéré plongea sous l'eau pour poursuivre le monstre, en hurlant, épuisant tout son oxygène, créant des milliards de bulles.
Soudain la force obscure vînt à lui, un éclair venant des cieux l'atteignit et créa une immense onde de choc électrique dans tout le lac, tuant instantanément toute vie excepté la sienne.

Il retrouva le corps de son fils, complètement dévoré et carbonisé. Qu'il enterra près du lac.
Après cet événement, entièrement rongé par les remords et le côté obscure, Jely partit pour l'espace où il commença à ce forger un nom de terreur.

« Et puis un jour je t'ai vu dans l'arène mon garçon. »
« Alors, vous n'avez pas une vie très lumineuse non plus maître. Pour quelle raison m'avez-vous vraiment pris ? » Questionna Kénur.
« Je ne sais pas, une envie de partager tout se savoir, mais aussi peut être, car j'ai vu en toi l'esprit combattif qu'avait mon fils, tu me rappelles beaucoup son visage. »
Dit le maître en quittant la table.
Le lien des deux hommes venaient de se resserrer plus que Kénur n'avais jamais connu.
A côté de tout ça, Jely apprenait chaque jour de nouvelles règles Sith à Kénur, à propos des Jedis, de la force et de surtout ne jamais faire confiance à ces traitres.


ENTRE AMOUR ET HAINE



- Kénur à maintenant 23 ans, il continue son entraînement Sith, il devient un peu plus fort chaque jour, il avait déjà commencé à rattraper son maître dans bien des domaines. Il va souvent au centre-ville, pour des achats ou essayer des techniques de manipulation d'esprit. Il dissimule bien sûr autant qu'il le peut sa force obscure.

C'était un jour comme un autre, il allait tester une fois de plus une technique mentale, puis il hésita, il vit une femme, c'était une Kiffar ! Des siècles qu'il n'avait plus vu quelqu'un de son espèce. Elle était belle ! La peau blanche, des yeux rieurs verts, une chevelure blonde avec de jolies nattes et son grain de beauté sous l'œil qui s'animait quand ses joues formaient son sourire. Il ne comprenait pas, mais il était en train de tomber amoureux.
Tomber amoureux ? Lui ? Impossible. Comment le pourrait il après ce qu'il a vécut. La femme ne le voyant pas, vînt le bousculer.
« Ho ! Pardon ! Excusez-moi, je ne vous avais pas vu. »
Puis elle aussi s'arrêta. Ils se regardèrent,
Il ne sait pas pourquoi, il n'avait pas envie d'utiliser quelques pouvoirs que ce soit contre elle, pour une fois dans sa vie, il voulait laisser faire les choses naturellement. Il était certes un Sith, mais depuis sa rencontre avec Jely, il était un Sith apaisé. Il se pourrait même que ces deux là reprennent la « bonne voie » en fin de compte.

« Comment vous appelez vous Mademoiselle ? »
« Vous êtes très direct ! »
« Toujours. »
La jeune fille sourit.
« C'est Milya »

Il n'en n'avait pas parlé avec son mentor, mais à chaque fois qu'il était désigné pour aller à la ville, les deux tourtereaux, se retrouvèrent souvent au même point de rendez-vous.

Cela faisait maintenant quatre ans qu'il suivait cet entraînement Sith, mais cette dernière année, il avait été moins intéressé, moins dévoué, Milya en était bien sûr la cause, il n'était presque plus qu'intéressé par elle. Aux dépends de son maître Jely, qui voyait bien ce qui se passait. Il en était même jaloux, que son « fils adoptif » soit ainsi volé par une petite idiote. Et un jour que son disciple revenait de la ville :

« Alors, c'était bien ta partie de jambes en l'air ? »
« Que voulez-vous dire mon maître ? »
« Ne te fout pas de moi en plus mon garçon ! L'entraînement te passe complètement au-dessus de la tête ! Alors, explique moi quelle beauté de l'espace à pu te mettre dans cet état ? »
« ... C'est... C'est une Kiffar maître. Une de chez moi. Je suis avec elle depuis maintenant presque un an. »
« Ha oui... une Kiffar, voilà qui est intéressant. Je pense qu'il serait bon que tu la ramènes quand même une fois chez toi, non ? »
« Comme vous le voudrez maître. Essayez juste de cacher votre force comme moi. Je ne veux pas qu'elle sache la vérité tout de suite... »
« Il en va de soi. »

Après cette discussion, Kénur commença à avoir des doutes sur Jely, était il l'aussi bon ami qu'il pensait ? Il ressemblait de plus en plus à son père.

Mais il s'exécuta et proposa à Milya de venir chez lui, pour voir le parent de sa famille qui l'avait recueillit. Mais vous l'aurez compris, c'était un mécanisme de Jely pour attirer cette jeune fille dans son antre.

Kénur et Milya approchèrent du domaine de Jely.

« Tu vas voir, c'est quelqu'un de très sympathique et qui aime bien rigoler si tu lui fais une bonne blague d'humour noir. » Dit Kénur en souriant.
« Attends Kénur, quelque chose ne vas pas avec cette maison ! »
« Quoi ? Comment ça ? Tu veux dire, tu ne trouves pas ça beau ? »
« Non, je sens... Je sens... »


Milya sortit de la poche intérieure de son blouson un sabre laser à lame verte ! Et l'alluma juste devant les yeux ébahit de Kénur.
« Je sens le côté obscur habiter cette maison ! Viens derrière moi Kénur ! »
« Que... ? Tu es un chevalier Jedi ?! Tu fais partit des Jedis ? »
« Ou... Oui, mais je t'expliquerai plus tard, il faut que j'aille démasquer cette entité monstrueuse, pour en informer le quartier général ! Reste ici.»
« Non ! Attends tu ne peux pas faire ça ! Jely est mon ami ! »

Urkido dans la maison qui avait fait exprès d'augmenter les ondes de sa force. * Hihi... Mes sources se sont avérées exactes, petite garce de Jedi. Tu ne quitteras jamais ce domaine.*
« Comment cela il est ton ami ? Kénur, ce mec pu le côté obscur à plein nez ! »
« Je ne te laisserai pas passer, renonce à tes intentions Milya, je ne veux pas te faire de mal. »
« Me faire du mal ? Toi...tu es son apprenti ? Ho mon dieu non, tu es un SITH ! Comment as-tu pu me cacher cela autant de temps ?! »
« Et toi tu es une Jedi non ? Je pourrai te retourner la question ! »
« Kénur pour l'amour que j'ai eu pour toi, je ne te toucherai pas, mais ton maître va devoir répondre de ses actes par mon sabre ! »

« NAN NE LE TOUCHES PAS ! »

Le bruit du laser rouge de Kénur retentit dans tout le domaine, le temps que Kénur réalise, son sabre était dans la poitrine de sa bien aimé.
« Kénur...... quittes les Siths..... »
« Non, non... Je...je ne voulais pas, Milya, merde... pourquoi il a fallu que tu sois l'une d'entre eux... non... MERDE !.... ce fumier de Jely, tout CELA EST A CAUSE DE LUI !»


Kénur, laissant sa moitié morte sur le sol, fonça à pas décidés vers la maison et Jely. Entrant telle une tempête par la porte.

« JELY URKIDO ! Où est tu ! »
« Oula, hé bien, pourquoi tant d'agitation ? Où est ton amie qui devait venir ? »
« Ne te fout pas moi ! Tu savais très bien qui elle était, même avant moi n'est-ce pas ? Et tu a quand même augmenté ta force, POURQUOI ? » Demanda Kénur sabre à la main.
« Parce qu'elle allait t'écarter du chemin qui est celui des Sith mon ami, elle te faisait oublier qui tu étais, qui j'étais vraiment. »
« Le peu de temps que j'ai passé avec elle, m'a rendu heureux, meilleur. Mais ce n'est pas une histoire de force hein ? Tu me voulais pour toi tout seul, elle était de trop et il a fallu que tu l'élimine, comme l'égoïste que tu as toujours été. C'est ce qu'il l'a tuée. C'est ce qui a tué ton fils ! »


Pour une fois, les mots avaient su touché directement Jely, une attaque directe au cœur. Il venait de perdre encore une fois son fils.
« Tu as trop parlé jeune INCONCSCIENT ! »
Jely d'un coup de force, suivi d'une attaque au sabre laser, blessa seulement le buste de Kénur de long en large grâce à un bon réflexe d'esquive. Mais sont buste était pratiquement ouvert jusqu'aux organes, il n'avait plus qu'a essayé de s'échapper. En concentrant tout ce qu'il lui restait de force, il sortit de la maison et en ne bougeant que certaines pierres clés fît s'écrouler la maison sur son maître.

En piteux état, il savait qu'en restant sur cette planète, Jely le retrouverai, il fallait qu'il s'enfuit, qu'il se refasse une santé, qu'il s'améliore avec toujours plus de pouvoirs ! Il courra comme un estropié jusqu'à la navette de secours entreposé dans l'ancien hangar, en jetant un dernier regard sur le cadavre de sa bien aimée. Il utilisa ces dernières minutes de lucidité pour programmer la machine pour aller le plus loin possible et émettre un signal de détresse.
La petite navette décolla alors que Jely se relevait d'en dessous des pierres, terriblement déçu de cette petite raclure. Regarda la navette disparaître dans les nuages noirs de Mandalore qui annonçaient une violente tempête en approche. La navette de sauvetage pu aller jusqu'au croisement du Secteur Méridien et l'Hégémonie de Tion. Près de la planète Lannia sur laquelle il se mit en orbite.

Une fois là, son vaisseau transmit un message interplanétaire de détresse d'urgence. Non loin, un vaisseau du S.S.R. (Service de Sauvetage et de Récupération) capta le signal et aspira sa navette à bord.
Le corps de Kénur fut transmit d'urgence au bloc opératoire, dans un état de coma avancé, de multiples lésions sur le torse et une hémorragie interne grave. Le pronostic était incertain...

« Il a quel âge ? » Questionne l'infirmière.
« Il n'a que 24 ans, ce jeune homme, comment a-t-il fait pour en arriver là. Ce qui est sûr, c'est que c'est une blessure par arme Jedi... »Réplique le docteur.
« Hé bien, laissons le se reposer, après une lourde opération comme celle-ci. Ha ! Juste, a t'il dit quelque chose ? »
« Humm... pendant l'opération, il a marmonné ; Milya... »


Le personnel quitta la chambre. Pour l'instant c'est une machine qui donne le sang nécessaire à Kénur. Et il est sous oxygène. Mais son corps à de petits tremblements. Puis il répète ; « Milya ! Jely ! »
Il ouvre les yeux.





Question HRP : Comment avez-vous connu le forum ? : Par un top 10 d’un site de RPG.







Dernière édition par Kenur le Lun 30 Juil 2012 - 4:50, édité 6 fois
avatar
Justice
Maître du Jeu ▪
Nombre de messages : 1409
Date d'inscription : 15/11/2010

Re: Kénur Zarfin [v]

le Ven 27 Juil 2012 - 15:45
Dark Vador Un grand pouvoir implique de grandes responsabilité Dark Vador

-
Gandalf - Harry Potter et la Coupe de feu.

Bonjour, et bienvenue sur SWOR. Je me présente, je suis Justice, des équipes de modération et d'administration du forum. Tout d'abord, je te notifie qu'une fiche de personnage ne poste pas dans les présentations des PNJ's, mais bien dans les présentations de personnage. Ayant corrigé cette petite erreur, je passe immédiatement à la suite.

Ta fiche est un copié collé exact de celle-ci : http://youngjedi.keuf.net/t3081-fiche-kenur-zarfin-termine

N'ayant aucun moyen de déterminer s'il s'agit de ton propre travail, ou si tu as "emprunté" ce texte à un autre joueur de ce forum, je vais te demander de changer de personnage et de faire une nouvelle fiche de présentation entièrement originale. La fiche ne sera en aucun cas acceptée si elle reste en l'état. Merci de ta compréhension. Bon édit, bon courage, et de nouveau bienvenue sur SWOR !



avatar
Kenur
Nouvel Arrivant
Nombre de messages : 8
Age : 28
Date d'inscription : 27/07/2012
http://quentindognon.zzl.org

Re: Kénur Zarfin [v]

le Ven 27 Juil 2012 - 16:55
haha tu m'a fait rire Justice,
Bref, sérieusement, bien sûr que je suis la même personne qui à posté ce profil sur "Les enfants de la force", (ca m'étonne que tu l'est vu d'ailleurs, serai-je connu ? :p). Kénur zarfin c'est moi. Mais n'ayant aucune réponse sur cet autre forum, j'ai décidé de changer pour celui-ci qui est mieux foutu aussi.

- Et si tu ne me crois toujours pas, (parce que je vais pas me retaper une histoire entière lol, celle ci m'a prit 3 jours pour sa création) . Bien sûr qu'il y a un moyen de savoir, tu n'as qu'à m'envoyer un MP sur les EDLF et je te répondrai dessus et si ce n'est pas moi, il te dira que je suis un usurpateur.

Bref, si tout est ok, laisse moi savoir si ma fiche est conforme, car il y a quelques petits trucs que je n'est toujours pas saisi sur ce FRP; comme puis je bien être un Sith ? Quel pouvoirs je dispose au départ ? Et puis je commencer dans l'espace ?
Merci
avatar
Justice
Maître du Jeu ▪
Nombre de messages : 1409
Date d'inscription : 15/11/2010

Re: Kénur Zarfin [v]

le Ven 27 Juil 2012 - 18:14
Bon, après vérification, tu es bien toi. Passons donc à l'étude de ta fiche de présentation.
Elle pèche par de nombreux aspects. Premièrement, et c'est important, la grammaire. Les fautes de grammaires sont légion dans ta présentation, fautes d'accord, de participes, de terminaisons. Exemple de phrase prise au hasard :

Kenur a écrit:Ca n’avait rien d’extraordinaire, Jely avait était père autrefois, d’un jeune fils, quant il n’était pas encore un Sith. Mais un jour encore plus pluvieux que d’habitude, le jeune garçon sortit sans l’autorisation de son père, pour pêcher « son gros poisson » près de l’embarcadère.

Ici, le participe passé du verbe être (été) est remplacé par sa conjugaison à l'imparfait (était), et quanD (qui exprime la temporalité) est remplacé par quanT, qui ne s'utilise que dans l'expression "quant à" qui signifie "en ce qui concerne". C'est un exemple parmi tant d'autre, aussi je te conseille de repasser la totalité de tes écrits sur Word ou Open Office, qui t'aideront à éliminer ces déchets de tes écrits.

Un deuxième aspect particulièrement déplaisant dans tes écrits réside dans la grossièreté souvent injustifiée dont tu fais preuve. S'il n'est pas interdit d'employer un vocabulaire cru, de temps à autres, pour exprimer la vulgarité et/ou l'agacement dont fait preuve un personnage particulier, il n'est en revanche pas conseillé d'en abuser comme c'est le cas ici. Il n'est clairement pas nécessaire de qualifier le personnage Jedi de "Salope" ni ton propre personnage de "Branleur", là où des mots tout aussi imagés mais d'un registre plus soutenu feraient parfaitement l'affaire. En l'occurrence, on aurait pu tabler sur "Garce" et "Bon à rien", par exemple. De même, une vie pitoyable, misérable ou déplaisante n'a pas besoin de se voir qualifiée de "vie de merde", uniquement pour la poésie de l'expression, je ne ferai pas de liste exhaustive, tu as compris l'idée.

Vient enfin le troisième point, et non le moindre. La chronologie du forum situe l'action 19 ans après l'avènement de l'Empire (l'année de la bataille de Yavin dans les films). Or, ton histoire se déroule durant l'ancienne république, la rendant de fait totalement incohérente avec l'univers dans lequel nous évoluons. Cette bagatelle de quatre millénaire va te forcer à revoir complètement la biographie du personnage en prenant en compte les données "actuelles" de la galaxie, notamment en ce qui concerne les Siths et les Jedi. Je ne vais pas faire de liste des modifications à effectuer, elle serait trop longue, tu vas devoir reprendre toute ton histoire en profondeur.

Pour finir, j'aimerais attirer ton attention sur la cohérence que tu te dois de maintenir entre ce que tu écris et l'univers Star Wars, de la Saga comme de l'Univers étendu (UE). Pour te donner quelques exemples, Muunilinst est une planète extrêmement riche, extrêmement civilisées et très lourdement défendue, sur la quelle il ne se trouve aucun désert. C'est une planète à climat tempéré, comportant un fort volcanisme et de grandes chaines de montagnes, mais pas de déserts. La perspective que ton personnage soit emporté par des esclavagistes dans un désert sur Muunilinst est donc tout à fait exclue. De même, les Muuns sont des êtres frêles très peu portés sur le combat, du fait de leur potentiel physique limité. Ils n'ont d'ailleurs pas d'armée propre, et font appel à des armées de mercenaires. Les seuls combattants Muuns sont probablement les Jedi et les Siths issus de l'espèce, qui développent de tels talents grâce à leur utilisation de la Force, il est donc surprenant que ton personnage survive à un scorpion géant, puis à une arène etc.
De même, aucun trait de caractère Muun ne ressort chez ton personnage, et cela est bien dommage car les Muuns méritent vraiment qu'on s'attarde sur leur psychologie particulière, ainsi que leurs coutumes. Je te recommande donc de consulter les pages Wookieepedia (Ou Holonet si tu as du mal avec l'anglais) lorsque tu écris sur un sujet, afin de pouvoir en saisir le plus de composantes possibles et de les restituer. Cela favorisera ton immersion dans le jeu, ainsi que celle des joueurs qui jouent avec toi.

Voilà à peu près tout. Ton travail d'édition de cette fiche devra être considérable si tu tiens à jouer ce personnage, qui à mon avis ne te convient peut être pas (mais tu es mieux placé que moi pour le savoir). Je te souhaite donc bon courage dans ton édit !



avatar
Kenur
Nouvel Arrivant
Nombre de messages : 8
Age : 28
Date d'inscription : 27/07/2012
http://quentindognon.zzl.org

Re: Kénur Zarfin [v]

le Sam 28 Juil 2012 - 5:36
Ok Justice, je te remercie pour cette analyse sur mon travail.
Tu as raison sur bien des points, ça je te l'accorde. Le principal reste la grammaire. Je suis pas mauvais en orthographe mais j'ai jamais brillé en grammaire. Surtout entre ces foutus temps de participe passé et imparfait. Mais je le savais et le texte était déjà passé sur le correcteur de Openoffice.

Pourtant tu as trouvé des fautes. Donc c'est qu'il n'est pas très efficace, j'ai donc tout repassé sur Bonpatron.com qui les as trouvé. Ensuite pour les "grossièretés" c'est bien là mon style d'écriture en fait, j'essayes de me rapprocher le plus d'une réalité dure. Je peux changer pour garce, mais je ne pense pas que putain ou merde soit choquant à ce point là. Et tu l'auras compris à mon style d'écriture, que je l'utilise rarement ou dans des dialogues et pas comme de l'insulte gratuite à toutes les phrases.

Pour la chronologie ainsi que les espèces et les planètes. Je suis d'accord, je vais changer de race et reconstruire vite fait l'histoire pour l'an -19.
Je ne suis pas d'accord par contre quand tu dit que les Muuns sont pacifiques et pas violent donc tu peux pas créer ce personnage. Et Darth Plagueis qui fut un des plus grand sith ?

être considérable si tu tiens à jouer ce personnage, qui à mon avis ne te convient peut être pas (mais tu es mieux placé que moi pour le savoir).
Je n'ai pas compris pourquoi tu as dit ça, j'ai créer ce personnage, avec même un peu de moi dedans, pour moi il me convient parfaitement et je sais d'avance comment va se dérouler son histoire.

merci, je repasse donc la fiche en mode (incomplet)
avatar
Justice
Maître du Jeu ▪
Nombre de messages : 1409
Date d'inscription : 15/11/2010

Re: Kénur Zarfin [v]

le Sam 28 Juil 2012 - 7:15
Bien, puisque tu as décidé de reprendre ta fiche du début, je vais répondre à tes questions avant que tu ne refasses les mêmes erreurs.

Premièrement, une réalité dure et crue peut être restituée parfaitement sans utiliser la moindre grossièreté. La vulgarité n'est en aucun cas agréable et ne fait pas en elle même office de "style d'écriture". Veille donc à travailler ton vocabulaire et à choisir ton vocabulaire avec soin, si tu veux atteindre l'effet escompté chez ton lecteur, plutôt que de tomber dans la facilité des jurons.

Deuxièmement, il ne me semble pas avoir mentionné un quelconque pacifisme ni aucune non-violence de la part des Muuns. Ils sont simplement inaptes au combat, du fait de leur conditions physique particulière, et les rares Muuns qui parviennent à devenir de grand combattant malgré le handicap que constitue leur propre corps, sont effectivement ceux qui ont subi un entrainement particulier, en l’occurrence celui des Jedi ou des Siths, comme Darth Plaeguis. Mais un Muun lâché dans la nature éprouverait les plus grandes peines du monde à survivre face à l'immense majorités des dangers qui peuplent la galaxie d'où les incohérences nées du fait que ton personnage survive à tant de brutalité dans sa jeunesse.

Enfin, je ne doute pas de la bonne volonté que tu as mis dans la création de ton personnage, mais parfois une trop grande difficulté à appréhender pleinement ce que l'on a voulu créer (comme c'est le cas ici), nuit par la suite au RP. Ceci dit, je le répète, tu es mieux placé que moi pour savoir ce dont il en retourne pour toi même.

PS : Nous ne sommes pas en -19, mais bien en 19 Après l'avènement de l'Empire ou en 0 BBY (selon le calendrier de la saga). -19 (ou 19 BBY) correspond à la date de l'ordre 66 et à la fin de la guerre des clones.



avatar
Kenur
Nouvel Arrivant
Nombre de messages : 8
Age : 28
Date d'inscription : 27/07/2012
http://quentindognon.zzl.org

Re: Kénur Zarfin [v]

le Sam 28 Juil 2012 - 13:24
Yop et hop !
voilà la nouvelle version et j'espère la dernière.

- J'ai donc ; prit une nouvelle race, Kiffar qui est plus adapté, j'ai arrangé toutes les erreurs du texte. Je l'ai entièrement passé au peigne fin sous Bonpatron, modifié la planète Jabim pour Mandalore. Amélioré le language cru.
Mais actuellement Kénur est toujours à bord du SSR en soins intensifs. Pour le gros de l'histoire, j'ai gardé le même background.

Voilà j'espère que ça ira. Merci

edit: les Admins, si pour nom, vous pouviez le changer pour "Kénur Zrino", ça serait super
avatar
Justice
Maître du Jeu ▪
Nombre de messages : 1409
Date d'inscription : 15/11/2010

Re: Kénur Zarfin [v]

le Dim 29 Juil 2012 - 2:58
Okay, bon, c'est mieux sur de nombreux points, même si la langue souffre toujours un peu. Ta biographie comporte encore cependant un point gênant.

Après avoir quitté le domicile de ses parents, il est recueilli par un ancien Jedi Neimoidien. Ce personnage joue un rôle clé dans la vie de ton personnage mais ce passage de l'histoire est trop flou et peu développé, notamment concernant le début de formation de Kénur. Pourquoi cet ancien Jedi qui a manifestement viré du côté obscur forme t-il Kénur aux arts Jedi, et surtout, pourquoi le vend t-il après alors qu'il en a fait son élève ? Il est peu plausible qu'un Jedi ou un Sith prenne son temps pour former un nouvel apprenti dans le seul but de le vendre à une arène. Trouve une justification à cette pirouette scénaristique, ou fais la disparaître à l'intérieur de ton texte, et je pourrai valider ton personnage.

Par ailleurs, je te rapelle, que je ne peux pas valider ta fiche en l'absence d'un avatar convenable aux normes du forum (150px de large sur 200px de haut).



avatar
Kenur
Nouvel Arrivant
Nombre de messages : 8
Age : 28
Date d'inscription : 27/07/2012
http://quentindognon.zzl.org

Re: Kénur Zarfin [v]

le Dim 29 Juil 2012 - 7:10
Ha non ce n'est pas vraiment ça Justice, tu as compris de travers. Ce n'est pas du tout un Jedi ou ancien, je décrit ce personnage brièvement sur 2 lignes:

Peu importe son identité, il n'était que cruauté, fils de riches commerciaux, il faisait ce que bon lui semblait et ce jour-ci c'était d'avoir son propre esclave.

Ce Neimoidien, est juste un fils à papa quoi. Il n'est ni Jedi ni du côté obscure. Il ne considère pas Kénur comme un élève mais comme un esclave. Il lui a juste donné par un "ancien Jedi" (qui ce dernier et plus un mercenaire maintenant qu'autre chose) quelques leçons de sabre laser.

Dis moi si c'est ok, ou si vraiment c'est le texte qui n'est pas assez clair. Pour la photo, je vais n'importe quel Kiffar, en mode provisoire. (edit: dis moi ce qu'il pêche encore encore grammaire que je puisse le corriger) Wink
avatar
Justice
Maître du Jeu ▪
Nombre de messages : 1409
Date d'inscription : 15/11/2010

Re: Kénur Zarfin [v]

le Dim 29 Juil 2012 - 20:41
Kénur a écrit:son maître épéiste était une vraie brute rejeté par le conseil Jedi pour son absurde violence
.
Si il a été rejeté par le conseil Jedi, c'est bien qu'il était un ancien Jedi. S'il ne l'était pas alors il n'a pas pu former Kénur au sabre laser, le sabre étant une arme réservée aux individus capables de ressentir la force. Je te laisse modifier l'aspect de la biographie que tu veux.



avatar
Kenur
Nouvel Arrivant
Nombre de messages : 8
Age : 28
Date d'inscription : 27/07/2012
http://quentindognon.zzl.org

Re: Kénur Zarfin [v]

le Lun 30 Juil 2012 - 4:53
j'ai modifié un petit peu. Là je vois pas comment être plus clair. Ce que tu ne comprend pas, c'est que le Neimoidien engage une tiers personne pour les cours, pas lui.
Et ce dernier, était un ancien Jedi, sans doute pas très réputé non plus et qui à sûrement plongé un peu du côté obscure.


Son histoire : http://www.swor-jdr.com/t13480-kenur-zarfin-complet

[...] Mais tu sais je suis pauvre,
Et mes rêves sont mes seuls biens,
Sous tes pas, j'ai déroulé mes rêves,
Alors marche doucement,
Car, tu marches sur mes rêves [...]

William Butler Yeats
avatar
Justice
Maître du Jeu ▪
Nombre de messages : 1409
Date d'inscription : 15/11/2010

Re: Kénur Zarfin [v]

le Lun 30 Juil 2012 - 22:26
Je te saurai gré de ne pas présumer de ce que je comprends et ce que je ne comprends pas après avoir lu le même texte une dizaine de fois. Ensuite, ce qui n'est pas écrit dans un texte n'existe pas dans le RP. La justification HRP ne comble pas les vides d'un RP.

Je dois t'avouer que ta fiche me pose toujours problème. Je ne pense pas que le système de jeu de SWOR te convienne pleinement. SWOR est un forum exigeant avec des règles strictes destinées à favoriser l'immersion RP avant la puissance des personnages. Avant donc que je décide ou non de te valider ou non, je te notifie que ta présentation sur "Les Enfants de la Force" (http://youngjedi.keuf.net/t3081-fiche-kenur-zarfin-termine) a reçu une réponse largement plus conciliante que la mienne, et qu'ils semblent plus emballés par ta candidature que je ne le suis. Leur forum étant orienté vers l'action, je pense qu'il te conviendra mieux que SWOR ne le pourra jamais.

Il est très exceptionnel que je fasse cela, mais je t'enjoins à réfléchir quant à savoir lequel des deux forums semble le mieux te convenir. Je ne prendrai aucune décision avant d'avoir reçu une réponse claire de ta part.




avatar
Kenur
Nouvel Arrivant
Nombre de messages : 8
Age : 28
Date d'inscription : 27/07/2012
http://quentindognon.zzl.org

Re: Kénur Zarfin [v]

le Mer 1 Aoû 2012 - 7:33
Alors là, je ne comprend vraiment plus ce que tu veux Justice. J'ai créer pendant 3 jours une histoire qui tient la route, j'ai ensuite passé plusieurs jours à refaire, corriger, adapter ma fiche en suivant tes conseils. Et ça ne vas toujours pas ? Malheureusement je ne vois pas quoi faire de plus pour toi.

Et je suis désolé de me répété là dessus, mais si après avoir lu des dizaines de fois ma fiche et penser qu'elle est orientée action... Là tu me perturbes beaucoup Justice.
Excepté les rares passages de combats, la plupart du texte sont: dialogues, description de lieux, de personnages, du développement psychologique, des sentiments. Et si je veux rester sur celui-ci, car justement je préfère l'immersion à l'action et avec des règles strictes.

Voilà donc ça sera sûrement mon dernier message dans ce topic, car je ne vois l'intérêt de continuer de corriger cette fiche éternellement, qui est d'ailleurs déjà bien au dessus de certaines que j'ai pu lire. Donc je te remercierais infiniment si tu acceptes cette fiche. Sinon, bha tans pis, ça aura pas était faute d'avoir essayé.


Son histoire : http://www.swor-jdr.com/t13480-kenur-zarfin-complet

[...] Mais tu sais je suis pauvre,
Et mes rêves sont mes seuls biens,
Sous tes pas, j'ai déroulé mes rêves,
Alors marche doucement,
Car, tu marches sur mes rêves [...]

William Butler Yeats
avatar
Justice
Maître du Jeu ▪
Nombre de messages : 1409
Date d'inscription : 15/11/2010

Re: Kénur Zarfin [v]

le Mer 1 Aoû 2012 - 20:08
Eh bien tu m'en vois ravi. Nous allons donc cesser de tergiverser, et je vais valider ta fiche. En raison du nombre de corrections demandées, et du parcours assez atypique de ton personnage, je valide ton personnage au grade Padawan, pour te donner l'occasion de t'accoutumer au système de jeu dédié aux forceux. Toutes les règles relatives à l'utilisation de la Force et du Sabre Laser sont présente dans ce topic : http://www.swor-jdr.com/t10969-la-force-dans-swor

Tu devras poster Ta Fiche Force partie "Chroniques" en 1er post, afin qu'elle soit facilement accessible par un MJ.
Si tu as des question, je suis à ta disposition par MP ou sur la Chatbox, de même que l'ensemble de l'équipe de modération du forum.

La Section Support au RP est à ta disposition pour t'aider à faire tes premiers pas sur le forum. Bienvenue sur SWOR !



Contenu sponsorisé

Re: Kénur Zarfin [v]

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum