Aller en bas
Justice
Justice
Maître du Jeu ▪
Nombre de messages : 1409
Date d'inscription : 15/11/2010

Le Secteur Corporatif Empty Le Secteur Corporatif

le Dim 15 Juil 2012 - 15:26
    Le Secteur Corporatif est une région galactique située à l'extrémité extérieure de la voie Hydienne. Son monde-capitale est Etti IV, mais son centre économique est Bonadan. Télos, eucumenopolis connue pour sa reconstruction par les Ithoriens, il y a plus de 4.000 ans est le troisième centre d'intérêt majeur du secteur.


    • Brève histoire.

Le Secteur Corporatif fait figure de secteur récent à l'échelle galactique. Il existe officiellement depuis 471 ans avant l'avènement de l'Empire. Il a en réalité établi pour fluidifier les rapports entre un droit Républicain protecteur des individus et les intérêts des grandes corporations, moins regardantes quant au bien être de leurs salariés. A l'origine, les systèmes du secteur Corporatif restaient supervisés par la République, qui s'assurait ainsi d'un avant poste dans la bordure extérieure bien connue pour son fort taux de criminalité. Mais la vague séparatiste qui déclencha la guerre des clones fut une opportunité trop belle de se détacher complètement de la République, pour que les grandes sociétés implantées dans le secteur ne la saisissent pas.
Un pari risqué, qui coûta sa relative indépendance au secteur, à la fin de la guerre des clones. L'Empire était né, et un pouvoir autoritaire fut implanté, dont le représentant le plus célèbre restera sans doute le très influent Lord Brandéi, conseiller Impérial auprès du Direx, fondateur de la puissante Umbrella Corporation. Pourtant, les tendances séparatistes du secteur corporatif n'ont rien perdu de leur vigueur, et très récemment, avec le déclenchement de la guerre par l'Alliance pour Restaurer la République, les grandes sociétés du Direx ont sauté sur l'occasion pour proposer un marché aux rebelles et se départir enfin du joug impérial.
Une fois de plus, cette tentative échoua, car l'Alliance Rebelle se refusa à accepter le financement du secteur qui demandait en échange, le droit d'appliquer sa propre législation de manière totale, sans que la future République ne puisse s'en mêler.
Le Secteur corporatif n'a cependant pas tout perdu. En négociant un traité de coopération avec l'Empire galactique, le Secteur a réussi à reprendre la main sur nombre de ses prérogatives, a obtenu la tête du Conseiller Impérial Brandéi, et a tout de même fait un pas de géant vers l'indépendance qu'il réclame depuis tant d'année.

    • Politique Locale.

Après l'avènement de l'Empire, une Autorité du Secteur Corporatif (couramment appelée ASC) a été fondée. Totalement inféodée à la volonté de Lord Brandéi dans un premier temps, elle est désormais, grâce au traité de coopération ASC-Empire Galactique (aussi connu sous le nom d'Accords du Système Media) le véritable gouvernement du secteur.
Accords du Système Media:

Traité de Coopération ASC / Empire Amendé a écrit:
▬ Accords du Système Média ▬

Préambule.
    Art 1. L'Autorité du Secteur Corporatif* (ASC) est un gouvernement libre et indépendant associé à l'Empire Galactique.
    Art 2. L'ASC considère le droit à la propriété privé, à la libre-entreprise, au libre-échange et à l'enrichissement économique personnel, comme des droits inaliénables et sacrés.
    Art 3. L'Espace sous la juridiction de l'ASC est inviolable.
    Art 3-1: L'ASC autorise l'Empire a prendre les mesures de sécurité qui lui semblent nécessaire à l'intérieur de l'Espace Corporatif.

Titre Premier : De l'ASC.
    Art 4. L'ExO est le chef du gouvernement que constitue l'ASC, il mène la politique de l'ASC.
    Art 4-1. L'ExO est nommé par les membres du Direx parmi les Vice Prex.
    Art 4-2. L'ExO Peut être destitué par le Direx par un vote à la majorité absolue de ses membres.

    Art 5. Le Direx (Conseil Décisionnaire Exécutif) est l'assemblée décisionnaire du Secteur Corporatif.
    Art 5-1. Le Direx est composé de 55 membres maximum, répartis comme suit : 37 Investisseurs et 18 Art Contributeurs.
    Art 5-1-1. Les Investisseurs sont les seuls à disposer du droit de vote lors des prises de décisions concernant le fonctionnement de l'ASC ou son action dans le secteur. Leur droit de cité est définit par la valeur totale de leur investissements financiers dans le Secteur Corporatif.
    Art 5-1-2. Les Contributeurs ne votent pas lors des assemblées. Ils sont autorisés à émettre des avis à valeur consultative lors es assemblées. Leur droit de cité est définit par la valeur totale de leur contribution financière au fonctionnement de l'ASC.
    Art 5-2 Le Direx désigne les Comités Consultatifs Temporaire et pourvoit aux postes de direction de l'OMM par nomination.
    Art 5-3 Le Direx pourvoit aux emplois de Vice Prexes dans les domaines suivants : Communication, Recherche, Justice, Finances, Ressources, Sécurité, Production et Administration du Territoire.
    Art 5-3-1 Chaque Vice Prex pourvoit aux emplois des chefs des secteurs que son département administre.
    Art 5-4 Le Direx élit parmi ses membres le Prex, en charge de diriger l'action des Vice-Prexes.

    Art 6. Le Prex nomme l'Auditeur Général.
    Art 6-1. L'Auditeur Général est en charge de détecter les dysfonctionnement de l'Autorité du Secteur Corporatif

    Art 7. Un Conseiller Impérial nommé par les institutions de l'Empire Galactique assurera la fluidifications des rapports entre l'Empire Galactique et l'ASC.
    Art 7-1. Le Conseiller Impérial dispose d'un droit de regard pour les domaines suivants : Finances, Communications, Recherches.
    Art 7-2. Le Conseiller Impérial gère la Sécurité du Secteur Corporatif. Le Conseiller Impérial commande aux armées et flottes impériales chargées de protéger tout le territoire sous la juridiction de l'Autorité du Secteur Corporatif."

Titre Second : De l'Empire.

    Art 8. L'ASC s'engage a maintenir une coopération économique, financière et commerciale stable durable basée sur les lois de la concurrence pure et parfaite avec l'Empire Galactique.
    Art 9. L'ASC s'engage à mettre ses moyens quels qu'ils soient à la disposition de l'Empire, après vote de l'ASC et Consultation du Conseiller Impérial.
    Art 10. L'ASC s'engage à ne pas interférer dans les décisions politiques de l'Empire.


Clause d'Eternité: Toute modification relative aux principes énoncés dans les articles 1, 3, 3-1, 5-3, 7-1, 7-2, 9 & 10 est interdite."
*Sous entendu : Toutes les composantes de l'ASC.

L'ASC est composée de divers organe dont le plus important est le Direx pour (Conseil de Direction Exécutive) qui est composée par cinquante-cinq sociétés, subdivisées en deux groupes:
    -37 Investisseurs, qui sont les compagnies détenant le plus d'actif au sein même du secteur corporatif, et qui prennent l'immense majorité des décisions relatives à celui-ci.
    -18 Contributeurs, qui sont les sociétés qui participent financièrement au fonctionnement de l'ASC tout entière. Ils sont des membres temporaire n'étant autorisés qu'à émettre des avis consultatifs.

Organigramme Fonctionnel de l'ASC:
Le Secteur Corporatif Asc_di10
Le Direx est en réalité un super-conseil d'administration qui gère les ressources du secteur dans une logique de profit capitaliste. Dans le secteur corporatif, tout s'achète et tout se vend, du Croiseur de combat à l'esclave en passant par l'ensemble des biens et services possibles et imaginables. Son but est de maximiser ses propres profits par tous les moyens possible, et d'acquérir à terme le contrôle total du secteur par sa seule puissance économique commerciale. Les 37 Investisseurs du Direx détiennent d'ailleurs actuellement 40% de l'ensemble des entreprises, légales ou illégales de l'ensemble du Secteur Corporatif.
    • Criminalité.

Comme partout où les lois visant à protéger les individus sont inexistantes ou du moins étouffées, le Secteur Corporatif est un secteur à forte criminalité. Certains diront que les premiers d'entre eux sont les membres du Direx eux même. Moins discutables, les Hutts du secteurs, rassemblée en un seul syndicat criminel nommé : Le Quartel (du fait qu'il est né de l'union de quatre clans Hutt ) sont la principale force criminelle de la région. Leur fortune est colossale, et le Quartel détient 10% des entreprises et société du secteur, dont une bonne partie sert à blanchir l'argent gagné par le biais de trafics non-autorisés, à l'intérieur même du Secteur Corporatif ou vers les secteurs avoisinants.
Pour les ponte du Direx, le Quartel constitue un rival sérieux, d'autant plus sérieux qu'il est désormais à la botte du flamboyant Tyber Zann à qui l'ancien Conseiller Brandei a offert des fonds qui lui permettraient bien de devenir à son tour un acteur majeur de la région.
    • Potentiel

Malgré la présence de ces deux organisations "poids lourd", il ne faudrait pas croire que le Secteur Corporatif est un secteur verrouillé, et encore moins stable politiquement. L'argent n'a ni couleur ni odeur, et celui qui en a le plus y est le plus puissant. Il serait assez aisé de déstabiliser ce partenaire économique majeur de l'Empire, pour peu qu'on y mette le prix, et il est fort probable que de nombreux individus soient déjà entrain de plancher sur la question. Pourquoi pas vous, d'ailleurs ... ?



Le Secteur Corporatif Justsi11
Le Secteur Corporatif Sans_t11
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum