Partagez
Aller en bas
avatar
Iseris Onklane
Nouvel Arrivant
Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 13/06/2012

Iseris Onklane[v]

le Dim 17 Juin 2012 - 23:46






    Identité
  • Nom : Iseris Onklane
  • Autre Comptes : Aucun




    Profil
  • Race : Twi'Lek
  • Sexe : Féminine
  • Âge : 14 ans
  • Planète d'origine : Ryloth
  • Apparence : Je suis une Twi’Lek, j’ai donc tout les traits physiques si rapportant. Soit j’ai deux lekkus qui prennent racine à l’arrière de ma tête et qui descende tout le long de mon dos. Normalement du moins, comme je porte la plupart du temps un chapeau qui les coincent à l’avant pour éviter que quelqu’un me les saisissent par l’arrière. J’ai la peau blanche à l’exception des pointes de mes tentacules qui sont bleutées. Mes yeux sont de couleurs jaunes et je n’ai aucun cheveux. J’ai une dentition qui ressemble beaucoup à celle des humains, sauf que mes dents à moi, sont pointues. Je mesure un mètre cinquante quatre et pèse environ quarante-trois kilos. Pour ce qui est de la garde-robe, je me contente de vêtement confortable de préférence noir. Je sais que c’est assez étrange pour une apprentie jedi, mais bon vous croyez qu’être toute blanche ça aide au camouflage! Pas le choix de trouver d’autre moyen pour disparaitre. J’aime porter des gants, lorsque l’on vient d’un monde comme Ryloth, croyez moi, on évite de toucher directement les mains des gens. J’ai aussi choisit des bottes solide et confortable. Elle son efficace sauf en cas de froid intense.
  • Métier : Jedi
  • Groupe : Évincés Jedi





    Informations
  • Histoire :

Croyez-vous que le gazons soient plus beaux sur les autres planètes? C'est sur que le gazon est plus beau ailleurs! Sur Ryloth il n'y en a pas! Zéro, nada! Que du sable, de la terre, des cailloux et des cavernes! La je vous parle d’où je viens. Sérieusement il y a quelques années je n'aurais même pas pu vous dire qu'il existait d'autre planète dans la galaxie... en faites... je ne savais même pas ce que c'était une galaxie... Sa parait un peu étrange non? Laissé moi vous montré un peu à quoi ressemble ma planète natal.

Alors nous allons faire un petit voyage galactique vers le monde de Ryloth, notez qu'il sera d'une duré d'un millième de seconde et qu'il est interdit de boire ou de manger durant toute la durée du voyage qui commence, maintenant. Bon alors la vous avez le désert qui s'étend sur... Bah... sur toute la planète finalement. Oui mon monde natal est désertique. Attention au vent, il souffle à plus de...500km/h quelques fois. Ça peu décoiffé, je vous préviens. Le plus étrange c'est qu'à l’époque je n’avais jamais vue la surface. Alors, on reste tous groupé parce que l'on va descendre dans les profondeurs vers notre première arrêt soit les niveaux supérieurs des souterrain. Toi reste dans le rang, ce serais dommage de que tu manque le reste de la visite tu sais! Voila, donc ici nous avons les quartiers dit...eh... riche disons. c'est là que la plupart des voyageurs hors-monde viennent passer leur vacance lorsqu'il passe sur Ryloth. C'est agréable et il y a plein de jolie boutique de vêtement et de bijou. Néanmoins je n'y ai jamais vraiment mis les pieds. Maintenant descendrons d'un étage. Prenez garde à la marche d'accord.

Bon nous voilà dans ce que l'on nomme les quartiers citadins. Ici la plupart des habitants de Kala'Uun vive. On est loin du luxe du premier étage hein! Ah vous voyez la! Et oui, la vie est rude ici, les gens son pour la plupart pauvre et doivent ce résoudre à ce vendre comme esclave pour survive. C'est un truc commun ici. Une de mes amis c'est même faite dire par ses parents qu'elle était née que pour ça! Vous imaginez le choc... Mais bon on est encore trop haut, moi c'est plus bas que j'habitais.

Bon alors les enfants restez éloigner des gens qui ce tienne sur les trottoirs, si vous voyez quelqu’un qui marche bizarrement c'est sans doute qu'il est drogué au Ryll... c'est parfaitement normal. S'il vous parle on ne panique pas et on s'éloigne tranquillement sans le quitter des yeux d'accord?

Ah! c'est toujours bon de rentrer chez soit n'est-ce pas? Non pas vraiment... Quant le chez toi en question est un nid de bandit, de marchand d'esclave et de meurtrier... c'est, comment dire... j'irais pour un sentiment qui ce rapproche du dégout. Voyez-vous, je n'y suis plus revenu depuis mon départ... à l'époque ou je passais toutes mes journées ici... tout ça me paraissait parfaitement normal. Maintenant... je vois bien que quelque chose cloche.

De toute façon vous avez une idée de ce qu'était mon train de vie quotidien? J'ai passé les six premières années de ma vie ici. À chercher de la nourriture tous les jours, ou à fuir les esclavagistes. C'est un travail à plein temps je vous jure. J'aurais sans doute finit par me faire prendre ou tuer si je n'avais pas rencontré maitre Karim Plog. Un Kel'dor... à la fois effrayant et... non juste effrayant finalement. Je vous passe les détails mes en gros il m’a sauvé la mise. C’est d’ailleurs en le suivant que j’ai appris plein de chose. Comme la manière d’utilisé la force. Pour faire court, la force provient de micro organisme dans le corps qui…oh et puis je ne vais pas vous faire un film, en gros c’est des sortes de pouvoir magique géniaux que certaine personne possède!

Le problème c’est qu’avec de grand pouvoir viennent de grande responsabilité… Bon je sais ça fait un peu cliché, mais l'essentiel de ce que mon maitre ma appris. Comme on a des dons, c’est normal de venir en aide aux autres avec. C’était une notion assez nouvelle pour moi de devoir me soucier plus des autres que de moi-même. Après tout, la base pour rester en vie c’est de ce placer au sommet de la chaine alimentaire non? Bien pas pour les jedi. Non pour euent les gens normaux sont un peu comme des petits chiens sans défense et profiter de leur handicap face à la force serait à la fois perfide et cruel. Au départ je n’avais pas vraiment compris pourquoi, jusqu’à ce que mon charmant ami Kel’Dor lance une pierre sur un gamoréen un peu trop agressif. Le pauvre a vue… Bah… plus rien fait, ils c’est écraser au sol sans demander son reste. Sa ma fait un choc. Les gamoréens son pas reconnu pour leur solidité, mais quand même. Dire que l’on peut avoir la vie d’une personne entre le bout de ses doigts comme ça… sa ne m’étais jamais vraiment arrivé avant.

La première fois que j’ai quitté les bas quartiers, j’étais avec mon maitre et nous sommes allés chercher ma première lame. Bon vous voyez normalement les apprentis on leur premier sabre laser très tôt dans leur entrainement… mais fautes de pouvoir en trouver un dans les environs, je me suis contenté d’une vibro-lame un peu usé. Ensuite on a pris un vaisseau pour… Je ne sais pas trop en faites. Une petite planète pleine d’eau. On c’est ensuite installer dans des grottes près d’une chute d’eau géante. C’est la que j’ai fait la majeur partit de mon entrainement.

Le problème lorsque l’on est jedi, c’est que comme ça sa a l’aire bien, mais que il y a plein de gens qui veule votre peau. Les chasseurs de prime, les soldats de l’empire, les siths. A ça des siths c’est des espèces de merlin mégalomane avec pour seul préoccupation leur pouvoir personnel. En faites j’en ai jamais rencontré… je sais juste que c’est en quelque sorte l’équipe adverse.

J’ai perdu mon maitre récemment. Nous sommes allé au marcher, pour prendre des provisions. C’était une journée tranquille, il faisait soleil. Croyez mois c’est le genre de journée ou qu’il est facile de ce souvenir de l’ensemble des détails. On marchait simplement, c’est moi qui tenais les colis. De la nourriture pour l’essentiel. C’est la que de la ruelle, un type étrange est sortit. Il portait une armure, j’aurais déjà du voir qu’il n’était pas du coin. Mais voyez-vous avec les années de tranquillité a m’entrainé tout les jours, j’avais commencé à perdre ce sixième sens des gens dangereux qui m’avais permit de survivre sur Ryloth. Les premiers tirs de blaster mon réellement surprise. J’ai simplement lâche les paquets et je me suis réfugier derrière une étale. Maitre Plog avait quant a lui l’air tout a fait maitre de la situation. Il sortit son sabre laser plus vite qu’un neimoidiens saute sur les crédits. Je crois que le combat a duré deux bonne minute avant que l’ont prenne la fuite.

Je n’ai pas vraiment vue comment ça c’est passé, mais mon maitre avait été blessé. Je ne l’ai su que beaucoup plus tard alors que l’on était de retour dans la grotte. Il avait tout fait pour le cacher pour que je ne tente pas de l’emmener chez un médecin. Par contre lorsqu’il sait étendu sur son lit, je savais que quelque chose n’allait pas. Il était devenu pâle. Pourtant il avait l’air de sourire… sous son masque je veux dire. Il à bien pris le temps de m’expliquer la suite des évènements. Ce qui c’est surtout résumer a tu dois tout faire pour survive et trouver un moyen de complété m’as formation Jedi. C’était important pour lui. Comme alors que la vie le quittait ses derniers mots furent, que la force soit avec toi. C’est quand j’ai été sur qu’il ne reviendrait pas à lui que j’ai pris son sabre laser. Je sais que c’est contre les règles… mais j’avais l’impression que sans ça je n’arriverais pas a survive toute seule. J’ai laissé ma vibro-lame sur le plancher comme un vulgaire gilet que l’on ne porte plus. Puis j’ai pris mon courage a deux mains et je me suis lancé a la recherche de quelqu’un qui pourrait m’aidé a complété mon entrainement.


  • Inventaire :Un sabre laser a la pierre verte. La poigné est peu trop grosse pour ma main... Quoi! On n’a pas le choix de faire avec ce que l'on a! Des vêtements simple mais résistant.
  • Psychologie : Je crois que j’entre un peu dans ce que l’on appelle la crise d’adolescence. Il y a quelque mois, j’ai commencé à trouver des garçons vraiment mignons et à avoir envi d’aller contre l’autorité. Par chance j’ai réussis pour le moment à suivre le code quand même. Je n’ai rien fait qui allait a l’encontre de ce que l’on ma appris… mais c’est dure de toujours suivre les règles. En plus pourquoi je n’ai pas le droit d’avoir de petit ami moi? Pourquoi les jedi ne peuvent pas ce marier et avoir des enfants? Pourquoi il on n’a pas le droit d’aimer les autres? A tout ce mélange dans ma tête je sais plus du tout ou j’en suis…
  • Affection : Les beaux vêtements, la musique.
  • Aversion : Les préjuger racial contre les Twi’Lek, les chasseurs de primes, les sandtrooper, les charmeurs.




    Disposition
  • Fuseau Horaire :Canada, Québec
  • Disponibilité :Semaine et fin de semaine, risque de changer selon si je me trouve un emploie cet été.
  • Indisponibilité : Pareil
avatar
Désir
Maître du Jeu ▪
Nombre de messages : 107
Age : 27
Date d'inscription : 07/05/2012

Re: Iseris Onklane[v]

le Lun 18 Juin 2012 - 0:39
Twi Lek T'as eu peur de quoi ?! T'es toute blanche ! Twi Lek

Bonjour et bienvenue sur SWOR, je suis le MJ Désir, et je vais m'occuper de ta fiche.

Je trouve personnellement que c'est un personnage qui peut s'avérer interessant, autant au niveau de son origine, que de son histoire, et surtout de par sa psychologie. Le style RP est encore un peu particulier, mais tu t'habituera vite, et je ne doute pas que tu fera rapidement des progrès.

Je valide, n'oublie pas de faire ta fiche force !


"Si tu visite l'Antre du Désir, es tu sûr d'en sortir indemne ?"

Autres comptes : Miraan Ekta / Aeria "Ferret" Nasheï
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum