Partagez
Aller en bas
avatar
Bail Organa
Immortel du Forum
Nombre de messages : 4668
Age : 28
Date d'inscription : 05/06/2006

Le fameux rp "(-18)"

le Lun 30 Jan 2012 - 18:16
Je suis obligé d'interrompre ma brève et douce pause sworienne, compte tenu du Rp sur merisee : " [Event] Fête de fin d'année (-18 ans).

Il est claire que dans son dernier poste notre ami, Allen* décris en détails l'acte sexuel d'un de ses pnj qui tourne alors le Rp à l'érotisme si ce n'est à de la pornographie (d'où le "-18", je présume).
Je vous rappel ou vous informe que l'Article 227-24 du Code pénal français, dispose que :

Le fait soit de fabriquer, de transporter, de diffuser par quelque moyen que ce soit et quel qu'en soit le support un message à caractère violent ou pornographique ou de nature à porter gravement atteinte à la dignité humaine, soit de faire commerce d'un tel message, est puni de trois ans d'emprisonnement et de 75000 euros d'amende lorsque ce message est susceptible d'être vu ou perçu par un mineur.

Je vous rappel que SWOR est un forum (soumis aux lois françaises) ouvert à toute personnes âgées de plus de treize ans et donc mineur (Et encore il me semble que même les moins de treize peuvent s'inscrire). Qu'en principe ils ont accès à toutes les sections du forum (qui ne sont pas privée) et que donc il faut être extrêmement prudent avec ce genre de Rp qui tombe largement dans le champ de la loi.
Aussi en principe, pour être en règle avec la loi je vais vous demander de prendre certaines précautions de base pour ce genre de Rp (valable également pour les Rp de type torture ect...).

- Précisé de manière claire et expresse, dans l'intitulé du premier poste du Rp, que le Rp est "Interdit aux mineurs/personnes âgées de -18 ans". Et non pas uniquement un simple "-18", entre parenthèse et autre "passablement hot !". C'est une question de forme, mais en Droit il s'agit énormément de forme et de procédure.

- De faire apparaître les postes rp équivoque tout ou partie sous la forme de "spoiler".

Avec ces deux précautions prises, les messages pourront être considérer comme n'étant pas susceptible d'être vu ou perçu par un mineur. Et n'engageront pas la responsabilité des responsables, qui je le rappel sont en principe toute les personne ayant des droits de modération sur le forum concernant incluant (à degré différents) autant les administrateurs que les modérateurs (Mj) de ce forum. Avec ces mesures prises, leurs responsabilités ne sera pas engagés en raisons des mesures nécessaires qui auront été prises pour prévenir tout accès pour un mineur à ces Rp.

--------------------------

Voilà pour la partie juridique.
En revanche je profite largement de ce poste pour ouvrir le débat sur ces Rps "à caractère violent ou pornographique ou de nature à porter gravement atteinte à la dignité humaine" . En principe Swor n'est pas un forum réservés aux adultes, et même si aux yeux de la lois toutes les précautions sont prises pour qu'il n'y ai aucun soucis, je considère comme dommage et nausif de devoir "interdire" une partie des Rp et une partie du forum aux mineures sous prétextes que certains joueurs ont envie de jouer en "mode adulte".

Je considère que Star Wars et l'univers étendu en général sont des moyens de divertissement familliaux réservés à un majorité, dont les "jeunes". Ainsi même si Swor se veut réaliste, il n'est nul besoin d'aller dans le gore, érotique ou pornographique pour exprimer ou décrire les situations voulues. L'art de l'écriture est tout aussi important dans la manière dont on peut narrer par de simples mots des situation pourtant peu communes voir extrêmes. Celà s'appelle la Subtilité.

Aussi plutôt que directement proposer à mes collègues adminsitrateurs une règle claire sur la question, j'aimerais que nous puissions d'un commun accord réfléchir sur cette question avant de s'orienter vers des pentes à mon sens glissante et bien souvent inutile dans un RPG basée sur l'univers Star Wars.


* : Allen je te demanderai de prendre immédiatement les mesures citées dans mon poste, pour ton Rp en cours sur Merisee.

Edit Justice : Avec le soutien de Justice.


avatar
Prince
Immortel du Forum
Nombre de messages : 2647
Age : 27
Date d'inscription : 20/01/2007
http://www.swor-jdr.com/t11007-le-prince-xizor

Re: Le fameux rp "(-18)"

le Lun 30 Jan 2012 - 19:27
On s'y attendait un petit peu à cette fameuse remarque.

Je dois dire que cela ne me surprend guère que ce soit notre cher ami Bail qui prenne la parole le premier sur le sujet tant attendu de l'érotisme et cela me fait énormément plaisir de voir son intervention ponctuée d'une touche assez importante qui n'est certainement pas l'usage du code civil. Avec tout le respect que je te dois, je ne pense pas que cela soit réellement nécessaire de stipuler une telle clause et user d'un argument aussi simpliste que ce dernier, quand bien même Pierre Bordage avait réussit à nous pondre une science fiction beaucoup plus abrasive que celle que nous connaissons avec celle de George Lucas. Et pourtant les caractères sexuels dans toute œuvre littéraire ont de tout temps et à toute époque engendré des débats, des tabous, ou des libérations.

Si je cite Pierre Bordage, ce n'est pas pour une raison obscure d'auto-culture que j'essaie de mettre en avant, mais bel et bien un véritable argument de l'usage de la pornographie dans notre RP. Alors oui, vous allez me dire qu'il n'y a absolument aucun rapport, mais laissez moi finir. Bordage est un éminent fan de Star Wars au niveau de sa spécificité fictive et s'est beaucoup inspiré de cet univers pour écrire ses récits. On reproche également à Bordage de ne pas suffisamment développer ses personnages féminins, et bien que cela soit assez trompeur, je dois dire qu'en ayant lu ses livres j'ai moi même à plusieurs reprises remarqué qu'effectivement on avait plutôt l'impression de voir une paire de jambe en l'air qui n'avait d'autre but que d'accepter la fatalité misogyne de sa vie. WTF ? En gros, l'érotisme dans ses récits est beaucoup présent, et pourtant on ne colle pas un gros PEGI 18 sur ses œuvres pour écarter les mineurs. Bien que parfois ce soit vraisemblablement l'inverse et que les mineurs soient intéressés par ce sigle plutôt qu'effrayés, ce qui induit ici un avis personnel ce pourquoi je n'en tiendrais pas compte, mais les faits sont là.

Il est question ici, cher Bail, de censure et la censure dans un texte littéraire est quelque chose qui me chiffonne. En cours de Seconde je me souviens avoir eut une prof de français célibataire et qui échauffait toutes les têtes de la classe avec ses tenues aguichantes (quoiqu'il n'y ait pas que les têtes qui furent chauffées), proposer un exercice de littérature consistant à écrire un poème en ne négligeant pas forcément l'aspect sexuel - voire même en nous conseillant de l'utiliser. J'imagine bien ce que peut dire la loi face à une telle demande, sort-elle le panneau de censure ou bien laisse-t-elle faire dans la mesure du respect des véritables valeurs qu'a acquit l'écriture au fil de tous ces siècles d'histoire de la France ?

Mais j'en viens alors à la véritable raison de ce remerciement à l'intervention de Bail, qu'est celle du petit mot souligné et mit en gras, qui accorde bien plus d'importance à son sens qu'au Code Pénal qui, encore une fois j'en suis navré, n'a pas vraiment sa place ici. Il s'agit bel et bien de la subtilité. La subtilité, messieurs, vous connaissez ? Oui, je vous apostrophe messieurs en faisant preuve de sexisme pour provoquer volontairement une plainte à mon égard, car le Code Pénal interdit le sexisme et que j'ai bien envie de croire que les femmes savent être plus subtiles de nature que les hommes, vous prouvant ainsi que je suis macho, psychopathe du dimanche et violeur de mouton intempestif, quasi invétéré. La subtilité chers amis est une amie de la plume, surtout lorsque cette plume entre dans les cavernes les plus obscures et humides qu'il lui est possible de rencontrer dans le chemin de sa vie. Si bien que lorsque vous ensemencez une page vierge de votre encre savante, vous devez réfléchir à la manière de faire pénétrer votre héritage dans le contenu de votre texte.

La subtilité est un art et il est dur de réellement le comprendre ou le prendre, et surtout si l'on se borne à croire qu'un trou, quel qu'il soit, est fait pour s'y terrer. Sortez donc de vos planques et épousez cet art pour au moins relever le niveau de vos RP. J'ai lu les RP, et à moins que je ne me trompe - dieu sait que ma tromperie est grande - j'ai l'impression d'y voir des gorilles en rut plutôt que de véritables mises en scènes psycho-dramatiques d'ébats entre deux personnages. Et il est évident que si le niveau reste aussi bas, alors l'apostrophe que j'ai à votre égard sera diminuée et il ne restera plus de ce jeu qu'un jeu terne et sordide sans sexe ni violence. Vous écrivez une odyssée, et la langue française est suffisamment pourvue pour que vous n'ayez pas à vous ranger au stade de "ma bite dans ton cul" ou toute autre pitrerie du genre. S'il vous plaît relevez le niveau.

C'était la critique du jour de l'érotisme sur SWOR.


Autre Compte : Narrateur
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum