Partagez
Aller en bas
avatar
Alemidna Zannar
Professionnel
Nombre de messages : 1222
Age : 25
Date d'inscription : 25/02/2007

[Chronique] Alemidna Zannar

le Sam 7 Jan 2012 - 20:01
Fiche Force

    Grade: Guerrier
    Orientation: Obscure

    Pouvoirs initiaux Apprenti:

    • Télékinésie [Maîtrisé]
    • Persuasion [Maîtrisé]
    • Illusion [Maîtrisé]


    Pouvoirs initiaux Chevalier:

    • Étranglement [Pratiqué]
    • Divination [Pratiqué]


    Forme de Prédilection: V Djem So [Novice] / IV Soresu [Pratiqué] / II Makashi [Maître]




Journal des RPs


Dernière édition par Alemidna Zannar le Jeu 2 Aoû 2012 - 0:17, édité 10 fois


Soeur de la Nuit
Apprentie secrète de l'Impératrice
Nouveau Thème d'Alemidna


[Mes chroniques]
Spoiler:
Variise Al-Anka / Héroïsme
avatar
Alemidna Zannar
Professionnel
Nombre de messages : 1222
Age : 25
Date d'inscription : 25/02/2007

Re: [Chronique] Alemidna Zannar

le Lun 9 Jan 2012 - 6:11
[Basculement]

Anakin's Dark Deeds by Soundtrack on Grooveshark

    La pluie coulait sur la longue robe d'Alemidna. Toute jeune encore, et déjà qu'elle comptait accomplir l'irréparable. Sa destinée serait dessinée dès ce soir. Cela faisait maintenant près de trois ans qu'elle s'entraînait, souffrait le martyr, perdait toute notion de bonté, de compassion, de joie pour mener à bien cette vengeance. Enfin, elle pourrait faire payer aux meurtriers de sa famille de l'avoir laissé en vie. Dans sa main tremblante, le sabre-laser serait l'outil de la justice ce soir. Une justice sanguinaire et sauvage. Derrière la jeune fille, Gwa Cir-Delàviel, les bras croisés, fixait sa jeune apprentie d'un air satisfait. C'était son initiation. Elle devait se montrer sans merci, utiliser sa colère pour mener à bien son entreprise et franchir le point de non-retour dans le Côté Obscur de la Force.

    -"Tu sais ce que tu as à faire, ma jeune apprentie. Dans cette villa se terrent les assassins de tes parents. Tue-les, au nom de ces êtres chers que tu as perdu."
    -"Oui... mon maître."

    Devant eux une riche demeure, de style naboo, située au sommet d'une petite colline. Un chemin, aucunement gardé, menait à l'entrée principale où deux vigiles fumaient, leur pistolet blaster serré à leur ceinture. Les deux femmes ignoraient ce qui les attendaient à l'intérieur, mais elles se fiaient au Côté Obscur pour les mener vers la victoire. Elles se mirent en route, marchant calmement, comme si les atrocités qu'elles allaient commettre ce soir n'était pas à prendre en considération. Alemidna était sereine, remplie d'une douce colère qui pigmentait ses yeux d'une aura jaunâtre. Son sabre toujours en main, elle ne l'utiliserait que plus tard.

    -"Bonjours mesdemoiselles! Vous êtes perdues? Voulez-vous qu'on vous montre le chemin jusqu'à... nos chambres?"

    Les deux gardes s’esclaffèrent en se tapant mutuellement l'épaule. Le premier fut cependant interrompu alors qu'une force mystérieuse l'empoignait autour du cou. En regardant fixement l'autre compère, Alemidna maintenait son contrôle sur le garde qui tentait de se défaire de cette emprise invisible, sans succès. La suite se déroula en quelques secondes. Premièrement, la nuque du pauvre innocent se brisa. Puis, Alemidna activa brièvement son sabre pour empaler le deuxième garde qui n'eut le temps de dégainer son arme ou de s’apitoyer sur le sort de son ami. Les deux s'effondrèrent mollement sur le porche de la villa. Delàviel, restée en dehors de cette première altercation, souriait en hochant la tête. D'une poussée de Force, Alemidna défonça la porte principale et entra dans la gueule du loup.

    -"Que ressens-tu?"

    Elles étaient dans le hall d'entrée. Immense pièce sur deux étages munies d'un double escalier en bois. Des chandeliers et diverses peintures ornaient et décoraient les murs. De riches tapis soyeux étaient posés au sol, sous les bottes d'Alemidna. Les yeux fermés, elle inspira profondément, puisant la réponse dans la Force.

    -"Ils arrivent. Lui, il est au deuxième étage, la pièce de derrière. Son bureau personnel. Il n'a pas peur... encore."
    -"Bien."

    Les deux activèrent leur sabre-laser alors qu'une troupe de mercenaire débarquait sur les deux étages, pointant leur fusil blaster dans leur direction. On leur bloquait l'accès à l'escalier. Tous les tirs furent bloquer dans un synchronisme parfait. Deux mercenaires tombèrent sous leur propre tir et les autres, stupéfaits, doublèrent d'ardeur, en vain. En même temps, les deux Sith foncèrent droit sur leurs proies, se frayant un chemin à coup de sabre-laser rougeâtre. Alors qu'Alemidna combattait devant elle, des hommes de main, sur le deuxième étage, en hauteur derrière elle, la prirent pour cible. Empoignant par la gorge le mercenaire devant elle, la jeune fille pivota, dévia le tir de blaster qui devait l'atteindre entre les deux omoplates et projeta au loin sa prise. L'homme se fracassa contre le mur et le tir atteignit son tireur entre les deux yeux.

    Sautant en vrille, Alemidna tomba directement derrière deux tireurs et les décapita prestement. Il ne fallut pas beaucoup de temps à son maître pour la rejoindre. En quelques instants elles avaient nettoyé le hall de toute opposition. Sans se consulter, les deux foncèrent vers une porte sur leur gauche. D'un coup de pied, la jeune Nagai ouvrit le chemin sur le bureau personnel du chef qui avait commandité l'assassinat de ses parents. L'arrivée d'Alemidna fut ponctuée d'un tir de blaster lourd que la jeune fille eut tout juste le temps de bloquer par la Force. Le choc la propulsa cependant quelques mètres derrière, dans un nuage de fumée, le cadre de la porte volant en éclat. Se relevant péniblement, l'apprentie Sith hurla de rage et fonça à toute allure vers l'intérieur de la pièce. Trois mercenaires assuraient la garde rapprochée de leur patron. Celui armé du blaster lourd reçu prestement le sabre-laser en pleine gorge. Alemidna, privée de son arme, sauta sur le deuxième garde tout en saisissant le deuxième par la Force pour le propulser dans l'immense baie vitrée. Une bourrasque de vent fit tomber la capuche de la Sith qui faisait revenir à elle son sabre pour mettre fin aux jours du garde sur lequel elle s'était jetée.

    Ne restait plus que le patron, se cachant derrière son fauteuil. Le vent décoiffait les quelques cheveux qui lui restait. D'un âge avancé, il n'avait plus la Force de se battre et il s'avait le combat perdu d'avance. Cir-Delàviel entra à son tour, usa de son pouvoir pour projeter le pauvre malheureux aux pieds de son apprentie. Celle-ci tremblait de colère. Ses yeux, maintenant complètement jaunes, fixait dangereusement sa cible. Elle respirait profondément, son sabre allumé dans sa main. Ses épaules s'élevaient et s'abaissaient au rythme de sa respiration. Le vent balayait les quelques feuilles sur le bureau du chef criminel et décoiffait aussi la jeune Sith qui profitait de ce moment de puissance. Les dents serrées, elle écoutait à peine les supplications du vieil homme. Derrière eux, dans l'ombre, son capuchon lui cachant les yeux mais pas son sourire carnassier, Gwa Cir-Delàviel assistait à la scène, silencieuse.

    -"Je... je vous jure que je n'ai rien fait! Mes hommes... mes hommes ne sont jamais allé dans ce secteur de la planète! Je... je vous en supplie!"

    Alemidna le fixait, silencieuse. Un silence qui en disait très long. Respirant par grande bouffée, elle devait maintenant commettre son premier meurtre à titre d'apprentie. La peur dans le regard de l'homme ne lui inspirait que de la haine et du dégoût. Comment pouvait-on en être arrivé là? Se retrouver lâchement à quémander la gratitude de celle que l'on avait fait orpheline. D'un autre côté, pensa-t-elle alors, le tuer ne reviendrait qu'à se montrer aussi barbare que lui. La voix de sa mère raisonna alors dans son esprit. Sa voix douce et calme. Cela semblait faire une éternité qu'elle ne l'avait pas entendue. Alemidna ferma les yeux. Elle éteignit son sabre, sous les regards stupéfaits de l'homme et de son maître.

    * Ne fait pas cela Midna. Tuer cet homme alors qu'il est déjà à ta merci et sans défense est inhumain et barbare. Sois une gentille petite fille et rend-moi fière de toi. Je t'ai... *

    La voix fut interrompue par celle de Cir-Delàviel. Elle perça l'esprit de la jeune fille qui se mit alors à verser des larmes, toujours aussi silencieuse et impassible. Des larmes qui tombèrent à ses pieds et s'écrasèrent sur le sol en se mélangeant avec le sang déjà versé. Les paroles étaient accompagnée par des souvenirs de l'assassinat de ses parents.

    * N'ÉCOUTE PAS CES BÊTISES DE TON IMAGINATION. CET HOMME EST L'ASSASSIN DE TES PARENTS. C'EST TOUT CE QU'IL MÉRITE. ACHÈVE-LE, MAINTENANT! *

    N'en pouvant plus, Alemidna souleva son bras et appliqua, grâce à la Force, une pression autour de la gorge de l'homme qui tentait en vain de se libérer de l'emprise invisible qui le soulevait maintenant de terre. Il regarda la jeune fille et vit dans ses yeux l'halo jaunâtre du Côté Obscur. Elle avait basculé. Elle le fixait elle aussi. D'un regard puissant, mortel, froid. Puis, sans crier gare, elle fit un mouvement brusque de la main et la nuque de l'homme se cassa, entraînant sa mort, sous le rire perçant de Gwa Cir-Delàviel. Au même moment, Alemidna fut assaillit d'une vision où elle voyait la Dame Sombre, dans l'ombre et les flammes du palais de son enfance, contemplant avec satisfaction le cadavres de ses parents. Alemidna tomba à genoux et hurla de colère et de tristesse.


Soeur de la Nuit
Apprentie secrète de l'Impératrice
Nouveau Thème d'Alemidna


[Mes chroniques]
Spoiler:
Variise Al-Anka / Héroïsme
avatar
Alemidna Zannar
Professionnel
Nombre de messages : 1222
Age : 25
Date d'inscription : 25/02/2007

Re: [Chronique] Alemidna Zannar

le Jeu 12 Jan 2012 - 4:12
[Couronnement]


The Emperor Arrives by John Williams on Grooveshark

    Il faisait toujours froid sur Coruscant. Depuis que Gwa l'avait amenée ici, Alemidna ne s'était jamais acclimatée à l'environnement métallique et obscur de la capitale impériale. Au coeur de la citadelle, la jeune fille se tenait dans l'ombre de son maître. Elles étaient arrivées, dans le plus grand des secret, il y avait de cela quelques jours. La Sombre Dame en avait profité pour renouer avec ses multiples contacts à la cour impériale. Le mot courait concernant la mort de Palpatine, mais ça, elle le savait déjà. Elle avait senti le trépas du Seigneur sombre des Sith dans la Force, tout comme sa jeune apprentie. Seule exception entre les deux, seule la maîtresse connaissait les réelles répercussions de cette nouvelle. Pour sa part, Alemidna voyait en cette visite sur Coruscant qu'un voyage parmi tant d'autre au cours de sa formation. Elle ne se doutait aucunement qu'elle allait devenir l'apprentie de la nouvelle impératrice galactique. Celle-ci l'amena alors pour la toute première fois au Palais impérial de Coruscant.

    Immense structure pyramidale, il n'était pas encore cet incompréhensible labyrinthe qu'il deviendrait sous son règne. C'est dans un hangar secret que les deux femmes rencontrèrent pour la première fois ce sombre personnage qu'est le Seigneur Vador. Lourdement escorté, le nouvel empereur par intérim scruta de bas en haut Gwa Cir-Delàviel et son apprentie. La respiration du seigneur Sith était le seul bruit à des dizaines de mètres au carré. Il tourna alors la tête vers Alemidna, mais n'y prêta guère attention. Reportant son attention sur la Sombre Dame, il expira une dernière fois puis, sans dire un mot, s'agenouilla. La jeune fille ne comprenait pas du tout ce qui se passait. Craignant de se faire déroger le titre d'apprentie, elle serra les dents, mais contrôla sa colère contre le Seigneur Sith qui ne parut pas sentir le changement d'émotion.


    -"Relevez-vous, mon ami" ordonna alors Delàviel. Le cyborg obéit et ils se mirent en route, Vador expliquant, en le moins de mots possibles, la situation qui guettait l'Empire. Alemidna comprit alors que son destin allait complètement changer. Elle comprit aussi les bases du fonctionnement de l'Empire et que Vador n'était aucunement à craindre à titre d'apprenti. Cependant, la jeune fille ne l'appréciait toujours pas, et voulait rester la préférée de la future impératrice. Palpatine était donc mort. Cette nouvelle ne fit aucune impression à Alemidna, elle restait silencieuse, toute petite dans l'ombre de Delàviel. Elles furent conduite à une immense salle du trône où se trouvaient le Vizir Prestage et les autres conseillers impériaux. Tout le gratin de l'Empire à un seul endroit et Alemidna dut attendre à l'extérieur.

    Assise dans l'anti-chambre de la salle du thrône, la fillette ferma les yeux et se mit à méditer. Rapidement, fit le vide dans son esprit et se concentra sur son lien avec la Force. Elle était seule dans la pièce, donc aucune distraction possible. L'obscurité l'envahit tranquillement et elle se retrouva en transe. Soudain, sans crier gare, elle fut assaillit d'une vision. Elle vit ce qui était arrivé à l'empereur Palpatine. Le combat contre le Luxien, sa mort, tout. Se réveillant en sursaut, elle réalisa alors que sa maîtresse l'observait, songeuse. Alemidna blêmit, pensant avoir fait quelque chose de grave mais réalisa tout à coup que sa maîtresse avait changé de robe. Beaucoup plus somptueuse, elle avait tout d'une divine souveraine. Lui ordonnant de rester là, Delàviel quitta. Ce n'est que quelques instants plus tard que, sur un écran où était diffusée l'Holonews impérial, qu'Alemidna revit sa maîtresse. Vador, au pied du trône de la Grande Salle Impériale, devant toutes les holo-caméras, proclamait haut et fort:

-"VOICI L'IMPÉRATRICE CIR-DELÀVIEL !"


Soeur de la Nuit
Apprentie secrète de l'Impératrice
Nouveau Thème d'Alemidna


[Mes chroniques]
Spoiler:
Variise Al-Anka / Héroïsme
avatar
Alemidna Zannar
Professionnel
Nombre de messages : 1222
Age : 25
Date d'inscription : 25/02/2007

Re: [Chronique] Alemidna Zannar

le Mar 17 Jan 2012 - 6:29
[Byss]

    L'Impératrice ne voulait pas être associée à sa jeune apprentie, ce pourquoi on l'envoya rapidement sur le monde secret de Byss. Cette planète, plongée dans le Côté Obscur, serait un endroit parfait pour terminer la formation d'Alemidna. Celle-ci n'était guère enjouée de rejoindre le centre de l'Univers: les voyages perpétuel et le tumulte relié à la bureaucratie impériale la rendait malade. Cependant, lorsqu'on lui promit des appartements privés dans la citadelle impériale, elle vit là un havre de relaxation et de méditation.


    Le voyage se fit sans encombre abord d'une navette Lambda et Midna mit enfin les pieds sur Byss. L'immense cité impériale s'étendait sous la citadelle de l'impératrice où elle serait secrètement confinée. Les gardes royaux amenèrent ses faibles bagages jusqu'à ses appartements qu'Alemidna eut le plaisir de découvrir: premièrement, l'élévateur donnait sur le grand salon où elle recevrait ses très rares, voir inexistants, visiteurs. Un fauteuil devant une immense baie vitrée avec une table basse en verre et quelques lampes. Une ouverture à la gauche permettait d'accéder au balcon qui offrait une vue incomparable sur le reste de la ville. Décoré de statues Sith et de divers chandeliers, le balcon disposait de quelques tapis et coussins sur lesquels Alemidna pouvait méditer en paix. Aussitôt qu'elle eut mis les pieds dans ses quartiers, un aura obscur empli les lieux et les gardes jetèrent quelques coups d'oeil en sa direction. Elle, fixait à l'extérieur, un mince sourire sur ses lèvres. Elle fut retirée de ses pensées par deux voix robotiques et les protestations d'un garde. Elle se retourna pour voir qui faisait irruption dans sa nouvelle demeure.

      -"C'est MA planète, j'ai donc entièrement le droit et le privilège de savoir qui y met les pieds, est-ce clair, soldat?"
      -"Monseigneur, sur ordre de Son Altesse Royale, nul ne peut..."
      -"Laissez-le entrer."


    Midna avait usé d'un brin de persuasion pour convaincre les gardes rouges de laisser ce curieux personnage entrer. Suivi d'un droïde protocolaire argenté de type 3-PO, un grand officier, portant un long manteau sombre et un chapeau, s'approcha. Son visage était voilé d'un masque à oxygène et de deux prothèses sur les yeux. Des voyants rouges faisaient office d'yeux. Une main derrière le dos, il s'inclina et retira son chapeau. Son crâne était lisse et scarifié à plusieurs endroits. Sa respiration, semblable à celle du Seigneur Vador, était par contre plus aiguë. Des gants de cuir couvrait ses mains qui émettait un cliquetis à chaque mouvement.

      -"Mylady, désolé de vous déranger, mais en tant que Moff de cette planète secrète je me fais un devoir de me tenir informé de ce qui s'y déroule. Et je ne m'attendais pas à ce que l'on nomme quelqu'un princesse de Byss.


    Prin... princesse?! Elle était maintenant une princesse? Mais que manigançait Delàviel! Midna avait horreur de la politique et voilà qu'elle était plongée malgré elle dans l'aristocratie impériale. Refoulant sa rage, elle soupira longuement tout en serrant les poings. Cela sembla mettre le soi-disant Moff mal à l'aise qui s'empressa d'effectuer une deuxième révérence.

      -"Pardonnez mon manque de politesse, j'ai omis de me présenter. Moff Johann Beirick, gouverneur de Son Altesse Royale. C'est moi qui gère cette ombre qu'est Byss. Et d'avoir un peu de compagnie ne peut qu'être consolant."
      -"Je suis loin de vouloir m'occuper de la gestion de cette maudite planète" laissa tomber la Sith qui tourna les talons et s'enferma dans sa chambre pour méditer et extraire sa colère.


    Laissé de marbre, le Moff jeta un coup d'oeil aux gardes derrière lui, fixa la porte un moment et se jura de revenir clarifier les choses avec la nouvelle venue. Entre temps, il lui laisserait son droïde de protocole comme cadeau de bienvenue.


Soeur de la Nuit
Apprentie secrète de l'Impératrice
Nouveau Thème d'Alemidna


[Mes chroniques]
Spoiler:
Variise Al-Anka / Héroïsme
avatar
Alemidna Zannar
Professionnel
Nombre de messages : 1222
Age : 25
Date d'inscription : 25/02/2007

Re: [Chronique] Alemidna Zannar

le Mar 7 Fév 2012 - 5:52
[Première mission]

    Alemidna avait rapidement compris que sa nomination au poste de princesse de Byss n'était qu'une couverture pour les véritables motifs de l'Impératrice. La jeune femme deviendrait la première Main de l'Impératrice: agente spéciale maîtrisant la Force pour éliminer les ennemis les plus coriaces de l'Empire. Fonction beaucoup plus dans les cordes de la jeune nagai. Elle réalisa cependant que cette couverture comportait un bémol majeur: pour celle qui détestait être mêlée à la politique impériale, elle y était maintenant plongée de force. Et c'est d'ailleurs au cours de sa première mission qu'elle le constata de plein fouet.

    Le Grand Banquet impérial devait avoir lieu dans le Palais impérial de Coruscant. Des mois de préparation pour quelques heures de festivités des plus hypocrites. Le grand hall du palais avait été décoré avec faste et d'impressionnantes banderoles ornaient les murs et côtoyaient les vitraux majestueux. Des milliers de serviteurs s'étaient affairer à rendre le tout parfaitement selon les désirs de Son Altesse. Celle-ci se trouvait dans ses appartements privés, avec ses dames de compagnie dont Alemidna. Elle était la seule spéciale du groupe. Or lorsque toutes eurent reçues leurs directives particulières et eurent quitté la pièce, Gwa Cir-Delàviel demanda à Midna de rester. Un genou au sol, la princesse de Byss inclina la tête, faisant plonger sa longue chevelure rougeâtre par dessus son front. Lui tournant le dos, la Dame Noire donna ses ordres spéciaux:

      -"Lady Zannar, certains invités sont des cibles des Bureaux de la Sécurité impériale. Vous devrez les faire parler et... en éliminer quelques uns au cours de la soirée. La liste des noms a été transférée sur votre datapad. Agissez vite et sans remous."


    Sachant qu'elle devait maintenant quitter pour se préparer, Alemidna se leva, exécuta une révérence et quitta les appartements royaux pour sa modeste chambre. En chemin, elle consulta son datapad pour y voir la liste de ses cibles. Un sénateur, deux capitaines soupçonnés de trahison et un... Alemidna entra en collision avec quelqu'un dans le couloir du Palais.

      -"Vraiment désolé je..." commença la voix robotique et familière du Moff Bieirick. "Oh! Princesse Zannar, quel plaisir de vous revoir!"


    Ravalant sa frustration d'être interrompue pendant sa lecture, Alemidna afficha un demi-sourire et exécuta une révérence devant le Moff de Byss. Au cours des quelques semaines suivant son arrivée sur Byss, la Main de l'Impératrice avait été la victime des incessantes tentatives du Moff de devenir son ami. Tout porte à croire que les nouveaux arrivants étaient rares sur la planète secrète et que Johann cherchait désespérément quelqu'un avec qui partager sa solitude. S'il savait la véritable nature d'Alemidna...

      -"C'est un plaisir partagé, seigneur Bieirick" murmura Alemidna.


    Et il décida de la raccompagner à sa chambre. Surprenant, la discussion fit sourire la jeune femme à plusieurs reprises. Malgré son statut de Moff, le cyborg possédait un sens de l'humour particulier qui convint à l'humeur triste de la jeune femme. Il souhaita la revoir au banquet et Alemidna ne lui promit rien. Refermant la porte derrière elle, la Main de l'Impératrice réalisa qu'elle aurait à éliminer un Inquisiteur.


Soeur de la Nuit
Apprentie secrète de l'Impératrice
Nouveau Thème d'Alemidna


[Mes chroniques]
Spoiler:
Variise Al-Anka / Héroïsme
avatar
Alemidna Zannar
Professionnel
Nombre de messages : 1222
Age : 25
Date d'inscription : 25/02/2007

Re: [Chronique] Alemidna Zannar

le Mer 1 Aoû 2012 - 23:24
[Précédent]
Twilight Princess Symphonic Movement by Koji Kondo on Grooveshark

    Alemidna était de retour chez elle mais elle n'en était pas moins colérique. La jeune femme n'avait toujours pas digéré sa défaite sur Nar Shaddaa. Elle gardait d'ailleurs bien étampé dans sa mémoire le visage de ce Jedi qui l'avait humiliée. Elle aurait sa revanche... Ses mains gantées se serrèrent autour des commandes du vaisseau.

    Le Patrouilleur Firespray se faufila à travers les quelques astéroïdes qui orbitaient autour de Dathomir. Elle ignora superbement les avertissements émis par la flotte de l'Empire et ne fit qu'envoyer ses codes d'identifications de la noblesse impériale pour la faire taire définitivement. Plus elle s'approchait de la planète, plus le Côté Obscur palpitait dans l'âme d'Alemidna. Elle fronça ses yeux et tenta de percer du regard la surface, opération impossible à si grande distance. Le vaisseau s'enligna pour l'hémisphère Nord de Dathomir et se positionna pour débuter l'atterrissage. Pendant ce temps, Midna ferma les yeux et laissa la Force la guider. Elle ne retournerait pas auprès des Soeurs de la Nuit immédiatement. Elle avait perdu son sabre lors du combat et Alemidna commencerait par remédier à ce petit problème. La dernière fois qu'elle avait assemblé une arme de forceux, c'était lorsqu'elle suivait encore les enseignements de Gwa Cir-Delàviel. Maintenant elle était seule, mais se sentait parfaitement capable d'arriver à ses fins.

    Midna mit pied au sol tout près d'une caverne réputée par les Soeurs comme étant empreignée du Côté Obscur de la Force. Debout devant l'immense entrée rocailleuse, Alemidna, vêtue de son long manteau noir, releva son collet et examina attentivement chaque détail de la caverne. Infiniment profonde, celle-ci était humide et l'air à l'intérieur, glacial. Les tatouages Sith de l'ancienne Main s'illuminèrent instantanément en présence de l'aura obscur qui planait en ces lieux. Songeuse, Alemidna fixa un instant sa main droite avant de se mettre en route vers les profondeurs de ce que ses Soeurs appelaient La Bouche des Ténèbres.


    The Call by Austin Wintory on Grooveshark

    Guidée par la Force, la jeune femme déambulait telle une ombre dans ce théâtre d'obscurité. Des centaines de stalactites pendaient à la cavité rocheuse et des gouttes d'eau noire en tombaient à un rythme inconstant. L'eau se fracassant contre le sol humide causait un vacarme par l'écho. Glissant d'un pas rapide, Midna ne savait pas vraiment où elle s'en allait, mais elle sentait que les éléments nécessaire à la confection de son cristal se trouveraient tout près. Elle avait pris soin d'amener avec elle un manche métallique ainsi que toutes les autres pièces d'un sabre-laser. Ces éléments pesaient dans une des poches intérieures de son manteau qui drapait son svelte corps. Flottant derrière chacune de ses avancées, la chevelure rousse de la jeune femme était la seule source de chaleur visuelle dans ce décors grisâtre.

    Midna n'avait jamais vu d'endroit aussi sinistre. Pourtant habituée aux obscures citadelles de Byss et ses nombreux voyages à titre de Main lui ayant fait voir des paysages assez lugubres, l'aura de cette caverne ne pouvait être égalé. C'était comme si chaque parcelle de terrain était drapé d'ombre, comme si derrière chaque stalagmite se terrait une créature des enfers, prête à déchirer les entrailles de la jeune femme qui, malgré tout, avançait d'un pas assuré vers une destination toujours inconnue.

    Perdue dans ses pensées, Alemidna ne se souciait guère de ce qui l'entourait immédiatement. Elle revoyait en boucle, dans son esprit, son sabre-laser être détruit par cet ignoble Jedi. Son objet le plus précieux lui avait été enlevé à jamais. C'était comme si une partie d'elle-même avait été réduit en cendres et dispersé aux quatre coins de l'univers. Serrant les dents à cette idée, Midna se ressaisit: l'occasion de se créer une nouvelle arme serait aussi celle de s'affranchir définitivement de la tutelle de l'Impératrice. La création de son premier sabre avait été l'accomplissement de ses années d'études sous les ordres de Delàviel. Son ancien sabre était classique, sobre, certes incurvé pour un meilleur maniement lors de l'utilisation du Makashi, mais rien en cette arme ne Maintenant libre, il lui fallait une arme plus personnelle, plus à sa propre image, à l'image de ce qu'elle était devenue. Un pâle sourire se dessina sur les fines lèvres blanchâtres de la Nagai.

    Soudainement, une faible lueur attira le regard émeraude de la jeune femme. Un passage étroit semblait émettre cette lueur rougeâtre. Intriguée et poussée par la Force, Alemidna bifurqua vers ce passage et s'y engouffra. Les gouttes d'eau venaient maintenant s'écraser contre son manteau et quelques unes contre sa froide joue. Un morceau de roche, particulièrement tranchant, découpa un morceau de vêtement et, au passage, égratigna la Soeur de la Nuit qui jura entre ses dents. Baissant légèrement la tête, Alemidna continua dans le passage de roc et déboucha alors dans une alcôve. La lueur rouge y était presque aveuglante comparée à l'obscurité totale du reste de la caverne. C'est à ce moment que la jeune femme en découvrit la source: un gisement de Ruse de Tyrannus, un cristal servant à la conception de sabre-laser. S'accroupissant tout près du gisement, Alemidna l'analysa quelques instants. Ce cristal était réputé pour donner une lame rougeâtre et extrêmement précise: un atout essentiel pour une duelliste comme la jeune femme. Fermant les yeux, elle usa de la télékinésie pour extraire un morceau juste assez gros pour la confection de sa nouvelle arme. Ensuite, elle déroula un petit tapis qu'elle gardait sous son manteau et y déposa les morceaux métalliques qui s'assembleraient en un nouveau sabre-laser. Il était temps de se mettre au travail!




Soeur de la Nuit
Apprentie secrète de l'Impératrice
Nouveau Thème d'Alemidna


[Mes chroniques]
Spoiler:
Variise Al-Anka / Héroïsme
avatar
Alemidna Zannar
Professionnel
Nombre de messages : 1222
Age : 25
Date d'inscription : 25/02/2007

Re: [Chronique] Alemidna Zannar

le Jeu 9 Aoû 2012 - 2:53
[Une nouvelle arme]

    Seule la lueur rougeâtre du gisement de cristaux éclairait Alemidna. En tailleur devant un petit tapis où étaient déposés les divers matériaux nécessaires à la confection de son nouveau sabre-laser, la jeune femme fermait les yeux et méditait. Elle visualisait la fabrication de son arme et userait de la Force pour tout mettre en place. Il y avait premièrement le manche, tout naturellement incurvé, était d'un métal les plus banal, mais recouvert d'un cuir de Rancor, récupéré ici, sur Dathomir. À défaut d'avoir un fouet-laser, cette petite personnalisation venait raffermir l'appartenance d'Alemidna aux Soeurs de la Nuit. Au bout du manche, un puissant aimant servirait à accrocher l'arme à la ceinture multifonction de Midna. Ensuite, la batterie de Diatium servirait à alimenter l'arme. Aucun détail pertinent de ce côté.

    Le plus important, outre le cristal Ruse de Tyrannus, était la lentille de focalisation du laser. Trafiquée à partir de pièces obtenues lors du don de son Patrouilleur, Alemidna avait conçu une lentille de gemme à rayon. Facile à faire avec des pièces d'un ordinateur de navigation. La lame obtenue serait alors beaucoup plus concentrée. Avec les autres pièces, le sabre-laser d'Alemidna pouvait maintenant être assemblé.

    Toujours en position de méditation, la jeune femme fit le vide dans son esprit. Inspirant et expirant profondément, elle laissait les énergies obscures en elle prendre le dessus. Ses tatouages s'illuminaient au rythme de sa respiration. Très lentement, un mouvement calculé et impeccablement exécuté, Alemidna plaça ses deux mains blanchâtres et tremblotantes au-dessus des pièces détachées de son sabre. Une goutte de sueur perla sur son front alors que le manche, la batterie, le cristal, la lentille et les autre morceaux commençaient à léviter tout doucement. Puis, dans un ballet des plus mystique, ils se mirent à tourbillonner lentement sous les mains de la Soeur. Celle-ci évitait toute pensée perturbante: la mort de ses parents, l'Impératrice, son apprentissage Sith... Elle ne focalisait que sur une chose: le Jedi qu'elle avait combattu. La rage et le désir de vengeance guiderait la conception de son nouveau sabre-laser qui serait, justement l'instrument de cette vengeance.

    D'une manière extrêmement précise, le manche accueillit la batterie et le cristal. Les pièces, manipulées par la Force, s'assemblèrent à l'ombre de la caverne. Dans un cliquetis métallique, l'assemblage se compléta et Alemidna ouvrit les yeux, curieuse du résultat. Selon ses estimations, tout était en ordre et son arme devait être fonctionnelle. Cessant d'utiliser la télékinésie, Alemidna fit déposer le sabre sur le petit tapis et le fixa du regard quelques instants.


    Le résultat répondait aux attentes de la jeune femme. Par la Force, elle saisit l'arme et se leva d'un bond. Très léger, le sabre incurvé se maniait parfaitement bien et serait excellent pour le Makashi. Ne restait plus qu'à tester le mécanisme du laser. Cette étape était cruciale et extrêmement dangereuse. Une seule erreur de la part d'Alemidna et le sabre pouvait voler en éclat. Fermant les yeux et retenant son souffle, Alemidna appuya sur le bouton d'activation. Ce n'était pas son premier sabre, donc elle ne s'en faisait pas trop... mais tout de même! Un silence qui sembla durer une éternité puis... le vrombissement habituel des lames laser. D'un rouge éclatant, la fine lame était la seule source de son de toute la caverne. Premièrement éblouie par l'éclat soudain, Midna était maintenant fascinée par sa nouvelle arme. Ses yeux brillaient de plaisir et un mince sourire, rarissime dans son cas, illumina sa fine bouche.

    La chasse au Jedi pouvait maintenant commencer.


Soeur de la Nuit
Apprentie secrète de l'Impératrice
Nouveau Thème d'Alemidna


[Mes chroniques]
Spoiler:
Variise Al-Anka / Héroïsme
Contenu sponsorisé

Re: [Chronique] Alemidna Zannar

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum