Partagez
Aller en bas
avatar
Dana Rangre
Grand Spécialiste
Nombre de messages : 441
Age : 24
Date d'inscription : 18/08/2011

PNJs de Dana Rangre [4/5]

le Mar 29 Nov 2011 - 0:56
Spoiler:

Nom : Ethan Kriglin

Race: Humain

Sexe : Homme

Age : 27 ans

Planète d'origine: Merisee

Histoire :
L’homme dans l’encadrure de la porte était vêtu d’une simple tenue de ville, typique de Coronath et des habitants, mode reprise aux grandes métropoles du centre de la galaxie. Son long manteau noir lui tombait jusqu’en bas du dos et venait largement le couvrir, cachant tant bien que mal son col V grisâtre et la chemise bleue la recouvrant. C‘était une personne d’une trentaine d’année, les cheveux bruns et les yeux jaunis par la sombreur des lieux. Sa peau était blanche, comme une petite majorité de la population de la cité. C’était visiblement un homme actif, sportif et multipliant les conquêtes d’un soir. Par ailleurs, l’argent ne semblait pas lui manquer énormément.

Élevé dans une famille aristocratique, il à cependant très tôt après le travaille de la terre auprès des fermiers qu'embauchait son père pour, selon ses dires, le rapprocher de la population et lui apprendre ce que vivais ces personnes. C'est par ailleurs à leurs cotés que le jeune Ethan commença à prendre conscience du monde qui l'entourait, des injustices qui peuplait ces terres et de la corruption croissante dans la galaxie.

Après de brillantes études de politiques aux cotés de Dana Rangre et Ilyas Dhanab al-Asad, il passa plusieurs années de sa vie à arpenter le monde pour finalement, à la mort du Sage Cryd, prendre sa place et, avec l'aide et la motivation de la Sénatrice, mettre en place ses idées

Caractère:

Métier: Membre du Conseil

Grade ou popularité: Membre humain du Conseil

Ordre ou Groupe : Politicien

Aime : Ethan est un homme simple qui aime la justice et le travail bien fait. S’intéressant plus à la conditions humaines qu'a l'argent, il se révèle d'un altruisme rare.

N'aime pas : Bien entendu l'esclavage, mais aussi l'argent et la corruption qu'elle traîne dans son sillage.

Inventaire & Armes : Diverses tenues


Dernière édition par Dana Rangre le Ven 19 Avr 2013 - 21:35, édité 2 fois
avatar
Dana Rangre
Grand Spécialiste
Nombre de messages : 441
Age : 24
Date d'inscription : 18/08/2011

Re: PNJs de Dana Rangre [4/5]

le Mar 29 Nov 2011 - 22:17
PNJ supprimé (Laetitia Rangre)


Dernière édition par Dana Rangre le Ven 19 Avr 2013 - 20:53, édité 1 fois
avatar
Dana Rangre
Grand Spécialiste
Nombre de messages : 441
Age : 24
Date d'inscription : 18/08/2011

Re: PNJs de Dana Rangre [4/5]

le Jeu 19 Jan 2012 - 22:38
Spoiler:

Nom : Im’Toral XV

Race: Coynite

Sexe : Homme

Age : 98 ans

Planète d'origine: Coyn

Histoire :
100 BBY : Naissance du petit Im'Toral à l'En'Tra'Tal, la Cité des Roi, dans une famille modeste de la Ville

91 BBY : Mort du père de l'enfant dans un combat contre un Ag'Tra suite à un défis pour prendre son rang. Le petit se fait la promesse qu'il vengerait son père, qu'il re-dorerait le blason de sa famille

82 BBY : Im'Toral est devenu le Leader de son groupe, leader incontesté et incontestable. Une cicatrice voyante sur sa joue droite fait sa fierté et prouve au monde qu'il est l'un des meilleurs, déjà.

75 BBY : Après huit ans de gloire, il lance un défis à l'Ag'Tra qui a tué son père. Il gagne de justesse mais se retrouve incapable de bouger son bras gauche. Grosse frayeur qui le conduit à l’errance et à l'humiliation. Il décide de quitter les cités en compagnie de son Tris pour renforcer son bras fragile et renouer à la fois avec sa terre mais aussi avec son sang et sa sueur.

74 BBY : Il sort vainqueur in-extremis d'un combat avec un Tangak. Il a 26 ans et les séquelles des combats se font sentir sur son corps.

72 BBY : Retour à la civilisation. Fort de ses expériences il s'engage dans la Guilde des Mercenaires de Coyn qui lui permet de prouver sa valeure et de voyager, de découvrir le monde.

40 BBY : Après bon nombre de succès, ses compétences ne sont plus à prouver. L'En'Tra'Sol'Tais'Tra l'appelle à sa cours pour devenir Ag'Tra. Il refuse, trouvant le Roi-Maître bien trop pleutre et continue à combattre de manière indépendante, notamment lors de la guerre des clones.

22 BBY : l'Empire Galactique arrive au pouvoir. Il ne s'y oppose pas directement du fait de ses compétences martiales, mais n'aime pas un tel gouvernement.

20 BBY : Im'Toral revient sur Coyn où son retour est salué avec respect par la population, en connaissance de ses hauts faits.

15 BBY : Après avoir fondé une famille et éliminé à la loyal les hommes venu le défié, il romps son serment avec le Roi-Maître et le provoque en duel. Victoire sans équivoque. Il monte alors sur le trône, salué par la population pour ses talents guerriers.

14 BBY : Débuts politiques difficile étant meilleur chef de guerre que politicien. Il parvient cependant à résoudre les problèmes qui lui sont posés.

2 BBY : Il fonde, avec la Sénatrice du Secteur Elrood, le Conseil d'Eskyirt

Caractère: Loyal, Royal et imposant seraient sans aucun doute les trois meilleurs adjectifs pour qualifier ce guerrier, ce roi et ce maître indiscutable de Coyn. Alors que sa simple voix peut imposer le respect et influencer des décisions primordiales, son physique lui offre un avantage psychologique, insufflant légèrement la peur, à ceux qui l'entours.
Bien que colérique et déterminé dans ses buts, il reste cependant un bon vivant aimant la franche rigolade et les blagues douteuses.

Métier: En'Tra'Sol'Tais'Tra

Grade ou popularité: Très importante (Roi-Maître)

Ordre ou Groupe : Conseil d'Eskyirt

Aime : La guerre, les conflits, l'honneur, la justice, la paix

N'aime pas : Les lâches, les pleutres, l'injustice

Inventaire & Armes : Tenue de Guerre Coynite (Arme et Armure)
avatar
Dana Rangre
Grand Spécialiste
Nombre de messages : 441
Age : 24
Date d'inscription : 18/08/2011

Re: PNJs de Dana Rangre [4/5]

le Dim 25 Mar 2012 - 18:22
Spoiler:

Nom : Narha Col

Race: Miraluka

Sexe :Homme

Age :84 ans

Planète d'origine: Kidron

Histoire :

Au centre d'une des grandes places de la Cité du Refuge, capitale de ce monde sans loi, un vieillard s’apprêtait à prendre la parole, seul au milieu de tous. Seul ... Non.

« Mesdames et messieurs … Je sais pourquoi vous êtes là. Vous avez peur et vous avez besoin que l’on vous guide.

Les récents évènements dans la Haute Cité du Refuge, évènements qui d’ordinaire s’inscrivent dans une routine, étaient d’une violence rare, une violence que les autorités ont peine à imaginer. Comment cela est-il possible ? Comment pouvez-vous laissez des personnes, comme vous et moi, vivant à vos côtés, mangeant avec vous et marchant dans les même rue que vos enfants, assassiner de la sorte ? Parce que vous avez peur. Parce que vous vous sentez seuls face à toute cette violence. Parce que vous ne savez que faire pour économiser le sang et pour vous dresser contre ces assassins.

Je n’ai pas peur. Je n’ai nullement peur pour la simple et bonne raison qu’Il est avec moi. Depuis que je suis enfant, je Le sens, Il me guide, Il me souffle discrètement à l’oreille ce que je dois faire. Jamais Il ne m’a abandonné et toujours Il m’a aidé. Lorsque j’avais peur, j’entendais Sa voix me rassurer. Lorsque j’étais seul en apparence, je savais que je ne l’étais pas et qu’Il était là.
Entendez-Le ! Regardez-Le ! Il est partout, Il est tout !

Lorsque j’étais encore dans la force de l’âge, des hommes, une demi-douzaine, armés de vibrolames et bien plus fort que moi, m’ont coincés dans une rue sans issus. Je pensais que j’allais y rester, que j’allais périr ici. Mais je n’avais pas peur. Si je disparaissais de cette terre, ce n’était que pour rejoindre mon Seigneur par-delà les étoiles. Pour ainsi dire, j’étais résigné. Totalement.
Je me suis mis à genoux et j’ai fait mes dernières prières en vitesse. Je les entendais s’approcher de moi et rire de mes gestes. Ces pauvres brebis ne savaient pas qu’Il était avec moi. J’ai prié pendant une longue minute. Deux, cinq, dix. Je ne bougeais plus et j’attendais que quelque chose se passe, que le Seigneur vienne prendre mon âme pour la mettre à ses côtés.

Mais c’est une petite fille qui passait avec ses parents, qui est venue me tapoter sur l’épaule. Elle me demandait pourquoi j’avais ce bandeau sur les yeux, mais aussi pourquoi j’étais à genoux. J’allais lui dire de partir avant que les hommes ne la prennent avec moi, avant que je ne comprenne. Il m’avait aidé. Mes assaillants étaient tous allongé à même le sol, dans un état d’inconscience.

Si j’avais eu des yeux, sans doutes que mes larmes auraient coulés. J’ai remercié de tout mon soul cette Divinité qui avait épargné la jeune fille, et j’ai compris la tâche qu’Il m’avait donné. Je devais rester auprès des hommes pour les guider sur la véritable voie. Je devais les accompagner et les amener à vaincre leurs peurs. Et alors, savez-vous ce que j’ai fait ? J’ai ramené ces pauvres pécheurs chez moi et je les ai soignés. Ils m’ont racontés qu’une force mystérieuse, sans aucun doute Lui, le Divin, leur avait fait perdre connaissance et qu’ils s’étaient retrouvés, en vie, dans les draps propres de celui qu’ils avaient voulu tuer. Ces six-là se sont repentis pour tous leurs pêchers et ont embrassés le chemin religieux pendant deux longues années.
Aujourd’hui, je peux dire que je suis fier d’eux. Ce sont d’honnêtes hommes qui vivent de leurs mains, qui aident ceux dans le besoin et qui n’oublient jamais que notre Dieu les guides, les surveille et les protège.
Aujourd’hui, ils n’ont plus peur. »

Le vieux Miraluka, après avoir terminé son discours devant une assemblée toujours plus nombreuse, se retira pour rendre visite à ces dits hommes. Ils avaient réussi leur reconversion, et du crime étaient passés à l’innocence la plus totale et la plus pure.

La vie était ainsi faite. Pleine de surprise. Et Narha le savait. Sa vie non plus n’avait pas été de toute repos, mais non pas pour lui, mais pour ceux qu’il aidait, pour les autres. Sa vie propre, à lui-même, n’existait plus depuis bien des années. Il n’était plus qu’un vieil homme, défenseur de la veuve et de l’orphelin, qui avait ses idées propres. Et l’Empire était contraire à toutes les siennes. Ce porteur de mort avait pactiser avec le Démon … Comme tous les criminels de ce lieux … Il ne reverserait pas l’Empire de ses mains, mais peut être parviendrait-il à assainir cette ville.

Caractère:Narha est un homme vénérable, très respectueux et totalement altruiste. Cependant, bien qu'il cherchera avant toute chose à sauver l'Homme bon, il n'hésitera pas, si la corruption a totalement gangrener un corps, de l'abandonner à son sort.

Fait particulier : Maîtrise inconsciemment la Force (Intervention divine)

Métier: Religieux

Grade ou popularité: Très connu à la Haute Cité du Refuge de Kidron

Ordre ou Groupe : Neutre

Aime : Son Dieu, la religion, les hommes bon, la vie, la justice, la paix, la sérénit

N'aime pas :L'avarice, la colère, l'envie, la gourmandise, la luxure, l'orgueil et la paresse, la mort, les assassins, l'Empire

Inventaire & Armes :
- Vêtements religieux
- Bandeau pour les yeux
- Pipe
avatar
Dana Rangre
Grand Spécialiste
Nombre de messages : 441
Age : 24
Date d'inscription : 18/08/2011

Re: PNJs de Dana Rangre [4/5]

le Ven 19 Avr 2013 - 21:34
Spoiler:
Nom : Kim Try

Race : Humaine

Sexe : Femme

Age : 24 ans

Planète d'origine: Osirag

Histoire : « Votre fille … Elle souffre d'un mal assez puissante. Nous avons tout tenté avec le matériel que nous disposons ici, mais nous n’y arrivons pas. C’est comme si la cellule mutait pour résister et combattre les anticorps de Kim. Il faudrait l’envoyer en soins intensif à Coronath. Mais il y aurait un coût très élevé, et plus tard, ce sera trop tard ... »

Kim naquis le jour du soliste d’hivers dans l’hémisphère sud d'Osirag. Sur la petit île de Rhad, une famille nombreuse de fermier venait de voir naître la plus petite des quatre, petite et déjà condamné a une mort certaine.

Les soins, trop chère pour la famille, se résumèrent à des médicaments permettant de ralentir le processus de maladie, mais jamais elle n’accéderait aux élixirs de guérisons.

Son enfance se passa relativement bien. Les médicaments que la petite devaient prendre n’étaient pas pénible et lui permettait d’aider ses parents dans les champs tout en accédant a une éducation descente. Bien que ses parents jugeaient cette dernière inutile et la voyaient d’avantage comme un corps servant de main-d’œuvre, plutôt que comme une futur adulte, la proximité de ses frères et sœurs et l’envie de ne pas éveiller de soupçons, sans compter les indemnité dites « éducatives » lui permirent de débuter la vie avec un certain nombre de connaissances théoriques et manuelles.

Le travail des champs étaient pénibles, mais lui apprirent les travaux manuels comme aucuns autres. Elle connu la satisfaction d’un champ bien récolté, d’une naissance d’animaux de basses cours. Mais surtout, elle connu le bonheur de résoudre un problème, de connaître de nouvelles choses et de grandir sans problèmes.
La vie était belle. Les couleurs vives, le soleil chaud. La petite vivait une enfance normale sur Osirag. Normal, mais malade.

La découverte de sa maladie l’affecta profondément. Que ces gélules n’étaient pas des bonbons pour gagner de la force pour bien travailler fût l’un des plus grands chocs de sa vie. La petite avait trouvé une ordonnance à son nom dans le bureau de son père, ainsi que des papiers traitant de sa maladie, la condamnant pour la trentaine, soit une quinzaine d’année plus tard. Sans réfléchir elle s’enfuit vers Coronath où elle prit les transports et se dirigea vers le monde de Kattada où elle commença un long parcours de vagabonde, serveuse, danseuse, dealeuse, droguée, fumeuse, buveuse, bref tous les points noirs lui permettant un tant soit peu d’oublier sa mort prochaine. Sa santé mental en pris également un coup, mais elle se ressaisit après une année entière de débauche, vivant de son corps.

Elle entreprit une vie plus clean et aventureuse qui lui permit de gagner quelques crédits, avant de prendre une nouvelle décision dans la vie, celle de prendre la vie pour vivre.
En effet, les soins pour sa maladie, n'étaient pas disponible dans le secteur Elrood. Bien que les hôpitaux soient devenus gratuit, la sienne, seule Coruscant pouvait la guérir. Et le prix y était astronomique.
Ainsi, de par ses quelques années d’expériences dans les milieux sombres des planètes les plus obscures, elle put rapidement obtenir de quoi se lancer dans la traque. Elle était pathétique au départ, n'arrivant même pas à toucher une cible d'entrainement immobile.
L'énervement montait, elle n'avait pas le temps de perdre du temps. Mais ce fut tout de même plusieurs mois à s'entrainer avant de pouvoir se mettre sur sa première prime : un politicien de sa planète natale.
Ironie du sort ou subconscient qui l'avait guidé vers là, elle retourna sur son monde qui l'avait vu naître et l'avait immédiatement condamné. Elle y était retourné un jour d'hiver. Elle avait vu et tirée sur l'homme et avait disparue dans l'Ombre.
Ce fut son premier sang. Non sans une certaine symbolique, mais sans regret. C'était lui ou elle.
Elle continua a faire ce métier dangereux des années durants. Cinq ans de sa vie s'étaient envolés et les prix sur Coruscant, de par la guerre avaient flambés. Elle n'avait toujours par les moyens de subir le traitement et, continuant les primes quelques temps encore, elle retourna, résignée, sur Osirag.

Presque tout avait changé là bas. Non pas pour l'absence de réel gouvernement ou par la présence quasi-exclusive de fermes, mais par la présence du Conseil d'Eskyirt.
La jeune femme fut émerveillée par ce que faisait ce gouvernement et postula alors en tant que militaire pour la défense du Secteur. Elle n'aurait certes pas de quoi se soigner, mais elle vivrait pour une oeuvre majestueuse jusqu'à la fin de ses jours.

Montant en grade, elle eu l'occasion de rencontrer le Roi Coynite et même la Sénatrice de qui elle devint relativement proche au fil du temps ...

Caractère:Brusque, droite, peu patiente. Trois traits qui la définissaient à la perfection à vrais dire, lors d'un combat.
Elle aimait l'action et avait prit goût au sang. Sa nature animale revenait assez souvent lorsque les conflits éclataient. L'instinct de survie et tout cela.
Droite pour son code d'honneur. Elle en avait un comme tous ses semblables, et le respectait à la lettre.
Peu patiente de par sa vie morte ...

Cependant, son caractère changeait du tout au tout lorsqu'elle était confronté au peuple. Calme et patiente, elle devenait également une femme au sens aigu de la justice et désirant à tout prix protéger ceux dont elle répondait.

Métier: Chasseuse de prime/Commandant d'Eskyirt/Amie de Dana

Grade ou popularité: Connue dans la caste militaire

Ordre ou Groupe :Eskyirt

Aime :Le combat, le peuple, les solutions, la vie, Eskyirt.

N'aime pas :Attendre, les problèmes, les contretemps, la mort, les pirates.

Inventaire & Armes : Tenue de Chasseuse de Prime légère et armes.
Contenu sponsorisé

Re: PNJs de Dana Rangre [4/5]

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum