Partagez
Aller en bas
Prince
Prince
Immortel du Forum
Nombre de messages : 2647
Age : 27
Date d'inscription : 20/01/2007
http://www.swor-jdr.com/t11007-le-prince-xizor

Le Prince Xizor

le Ven 4 Mar 2011 - 15:40
Chroniques du Prince Xizor
Informations sur le personnage

SOMMAIRE

Message 1 : Liste des RP
Message 2 : Fiche de Perso
Messages 3 à 8 : Fiches des PNJ
Messages 9 et plus : Récits & Divers



Dernière édition par Prince Xizor le Ven 3 Aoû 2012 - 13:56, édité 7 fois


Autre Compte : Narrateur
Prince
Prince
Immortel du Forum
Nombre de messages : 2647
Age : 27
Date d'inscription : 20/01/2007
http://www.swor-jdr.com/t11007-le-prince-xizor

Re: Le Prince Xizor

le Dim 29 Jan 2012 - 7:42

Le Prince Xizor
Son Histoire

Prince Xizor

    Identité
  • Nom : Prince Xizor (Haxim)
  • Maison : De Sizhran

    Profil
  • Race : Falleen
  • Sexe : Mâle
  • Âge : Plus d'un siècle
  • Planète d'origine : Falleen

  • Apparence : Exotique. Étrange. Éloigné. Xizor reste un fier représentant de son espèce, reptiles au sang froid. Leur longévité peut atteindre des âges au delà du centenaire. Comme tout Falleen, pour le reste de la galaxie, Xizor détient des caractéristiques proprement séduisantes. Une élégante symétrie parfait sa posture droite et inconditionnelle, telle une image de perfection que l'on aurait peint sur le voile galactique. Il maîtrise les couleurs de sa pigmentation variant d'un vert émeraude à l'ocre pâle, en passant par le rouge délavé. Vous le verrez toujours vêtu des robes les plus exquises, virant à l'excentricité la plus extrême. De ses coiffes développées à ses bottes sveltes, il n'existe nul autre semblant de beauté que ce falleen aux attraits continuellement travaillés. Sur le long de sa colonne vertébrale ainsi que le sommet de son crâne se décorent des crêtes ardentes, jouxtant l'entièreté de discrètes écailles, contrastant avec les griffes de ses doigts et orteils.

    La biologie de son espèce lui fut accordée dans son entièreté. Outre les changements des teints de peau, Xizor a également l'aptitude de déployer autour de lui des phéromones touchant une majorité des espèces de la Galaxie, grâce à des glandes exocrines situées naturellement dans son corps. De par ses ancêtres il a acquit la possibilité de retenir sa respiration sous l'eau de manière incroyablement longue, et se meut avec une légèreté et une finesse exemplaire dans les domaines aquatique. Cependant ses organes respiratoires restent des poumons de ce qu'il y a de plus basique. Et la présence de deux mamelons circulaires sur son torse indique une plus forte apparenté à l'évolution des mammifères. Biologiquement, ses phéromones sont modificatrices - influent donc sur la biologie de ses partenaires ou interlocuteurs. Mais il lui est possible d'user de phéromones incitatrices - influent donc sur les comportements - telles les phéromones d'agrégation (pour attirer des individus) ou d'alarme (pour repousser ses adversaires). Il a tout pour plaire, et sait en faire usage.

    Sa garde robe quant à elle est encore plus variées que ses rares talents. Optant la plupart du temps pour un azur ferme allié avec du jais parsemé de fraîcheurs blanches, il se tourne souvent - et ce généralement lorsqu'il rencontre d'autres personnes - vers des teintures violacées, tantôt prunes, tantôt lilas, et ce pour accorder à son ton de peau qui tourne vers un olive sombre un contraste remarqué et soigné. Autre ses apparats vestimentaires habituels, il détient une robe unique, devenue relique, symbolisant son appartenance à la royauté et réconfortant ses adorateurs dans une vision unidirectionnelle d'un individu toujours égal à lui même. C'est cette robe, cette fameuse, qui lie dorures brodées à ce violet si caractéristique de son nom. Xizor reste avant tout un Prince, et ses habits vont dans le sens de ses goûts, des goûts de luxe.

  • Métier : Leader du Soleil Noir
  • Groupe : Soleil Noir
  • Entreprise : Xizor Transport Systems

    Informations
  • Histoire : Durant la Guerre Civile Galactique, le Prince Xizor fut certainement le plus influent de la galaxie, liant grand dignitaire du crime et noblesse de haut rang. Ses relations s'étendaient jusqu'aux Grands Moffs impériaux avec lesquels il sympathisait la plupart du temps pour des objectifs commun avec l'Empire. Grand ennemi juré de la Guilde du Maëstrom, il est impliqué dans une guerre du crime parallèle à la guerre civile, faisant certainement beaucoup plus de victimes que certains le pense. A la mort de l'Empereur, il ne se joignit pas à l'extrémisme Sith de l'Impératrice mais resta en bons termes avec cette dernière. Dark Vador quant à lui représentera son ennemi juré pendant longtemps, particulièrement après les évènements sur Falleen.

    Il naquit sur Falleen, une planète du Secteur Doldur, située sur la Bordure Médiane, non loin de la Route Corellienne, dans la maison des Sizhran. La politique d'alors basée sur un régime féodal força le jeune Xizor à se concentrer sur le contrôle de ses émotions et la patience de ses actions. Isolée des mondes extérieurs, la planète réussit à incorporer en Xizor un égocentrisme effroyable, lui faisant voir en Falleen la société la plus structurée et civilisée de la galaxie. Il effectua de nombreux voyages en dehors de son monde natal afin de remarquer la supériorité de sa race sur les autres régimes ou formes de gouvernements, et appris par bien des façons à connaître les différents plans de l'extérieur, qu'ils soient officiels ou officieux. Xizor était un touche à tout et maniait principalement le discours et les mots. Il réussit, pendant son enfance, à se forger une vision bien précise et unique de la galaxie, adoptant un dédain particulièrement hostile envers les autres espèces, et surtout les espèces non-humaines.

    Il n'accepta pas de prendre la place de son père sur le trône et se plongea dans une campagne beaucoup plus ambitieuse. C'est à ce moment qu'il fonda la Xizor Transport Systems, étendant son réseau d'influence à un panel d'alliés et de collaborateurs beaucoup plus large que quiconque. Il s'immisça dans la criminalité en rejoignant le Soleil Noir, déjà puissant à l'époque. Ce fut à cet instant précis qu'il éprouva un goût particulièrement attirant pour le crime et décida de devenir commanditaire du Soleil Noir. Et le vent fut en sa faveur. En effet, peu avant la Bataille de Naboo qui lança les prémices de la Guerre des Clones, la totalité des dirigeants du Soleil Noir furent assassinés par Dark Maul, envoyé par l'Empereur. Le Vigo Morn sur Mon Calamari dans son quartier général fut le premier à chuter, dévoilant la position de ses acolytes. S'ensuivirent ensuite Whee Tillatch, Narees, ainsi que tous les autres Vigos. Pour finir par Myghella, sorcière de Dathomir et garde du corps d'Alexi Garyn, le Maître du Soleil Noir. Lorsque ce dernier mourut, l'Empereur pensa que le Soleil Noir avait disparu, mais Xizor réussit à tirer profit de la chute de ses dirigeants et gagna en puissance.

    En l'an 12 AAE, un accident sur Falleen fera basculer la vie de Xizor. La fuite d'un laboratoire d'armes bactériologiques secret causera les ordres de Vador d'effectuer un Base Delta Zero (bombardement orbital de forte amplitude), rasant le laboratoire et les cités alentours, afin de taire le secret qui ne devait en aucuns cas être dévoilé. Les régions touchées furent celle de son père le Roi Haxim et ses parents, son frères, ses deux sœurs ainsi que trois de ses oncles périrent durant l'opération. Xizor quant à lui était alors seulement Vigo et opérait dans d'autres secteurs. Lorsqu'il apprit la nouvelle, il planifia de se venger et de tuer Vador. Il devint alors leader incontesté du Soleil Noir de par son expérience et introduisit son siège sur Coruscant. Dirigeant alors deux grandes sociétés, l'une officielle et l'autre criminelle, il devint détenteur d'une multitude de corporations galactiques. Pour parvenir à financer son réseau criminel, il fit appel à sa société de transports qui injecta des millions de crédits dans le Soleil Noir, illégalement.

    L'Empereur abandonna la lutte face au Soleil Noir lorsque les Luxiens débarquèrent, laissant l'organisation criminelle opérer comme bon lui semblait. Succéda alors l'Impératrice qui ne put que récupérer les restes de l'Empire de Sidious, avec Xizor... déjà au sommet, et prêt à retrouver son style de vie propre ainsi que venger la mort de ses pairs.

  • Psychologie : Le Prince Xizor est particulièrement habile avec les mots. Il sait user de politique et les idéologies, queles qu'elles fussent, ne lui sont pas étrangères. Il a vécu suffisamment d'années pour se forger une personnalité spéciale, unique. C'est un manipulateur hors pairs, en particulier avec ses contrôles de phéromones qu'il déploie autour de lui. Il calcule ses plans à long terme et n'agit jamais en premier. L'initiative est, selon lui, la chance pour les perdants d'avoir quelque peu de renommée, avant de chuter. Son Empire criminel, le Soleil Noir, est issu de nombreuses années de patience qu'il a su mettre à profit grâce à sa physiologie particulière lui permettant de vivre beaucoup plus longtemps que les humains - majoritaires dans cette galaxie. Plus que tout il tente de contrôler l'ensemble de la Galaxie en parallèle avec l'Empire, et ralliera tous les criminels qui seront suffisamment influents pour entrer dans le Soleil Noir, et pourquoi pas les nommer Vigo, aux mains d'un immense Sur-Secteur du crime, et aux ordres du Prince Xizor.

  • Affection : Il apprécie particulièrement la vie aux goûts de luxe, les discussions avec ses fidèles amis ou encore la séduction de femmes. C'est un noble, un Prince. Il joue, il s'amuse, il profite de ce qu'il a réussit à obtenir. Mais jamais il n'oubliera son véritable amour pour son monde d'origine. Son amour pour son peuple, sa culture, ses mœurs. Il est passionné par toutes formes d'arts, cinématographique, sculpturale, photographique, visuel, gustatif, ... Et son palais est rempli de vieux modèles ancestraux de valeurs inestimables.

  • Aversion : Il est particulièrement haineux envers les membres de la Guilde du Maëlstrom, bien que cette dernière ne soit pas officielle, Xizor se doute qu'une organisation de criminels se regroupe derrière toutes les attaques de grandes envergures contre son territoire. Parmi ses objectifs est de trouver le meneur, qu'il soit seul ou accompagné d'alliés. Il ne déteste pas particulièrement l'Empire et au contraire le trouve même idéal. Mais il s'est juré de mettre fin aux jours de Vador, qui a mit directement fin à la vie de ses proches.


Dernière édition par Prince Xizor le Sam 30 Juin 2012 - 13:48, édité 4 fois


Autre Compte : Narrateur
Prince
Prince
Immortel du Forum
Nombre de messages : 2647
Age : 27
Date d'inscription : 20/01/2007
http://www.swor-jdr.com/t11007-le-prince-xizor

Re: Le Prince Xizor

le Dim 24 Juin 2012 - 22:44

Guri
Son Histoire


    Identité
  • Nom : AA-1 VerboBrain Série, alias Guri
  • Fabriquandt : Département Impérial de la Recherche Militaire

    Profil
  • Race : Human Replica Droïde
  • Sexe : Femelle
  • Âge : 12 ans Matériels / 20 ans Apparents
  • Planète d'origine : Amas de Cluster

  • Apparence : S'il existe bien un doute pesant sur la personne de Guri, c'est bien la façon dont on doit la désigner. Chose, créature, être vivant ? Il est des questions qui restent sans réponse auxquelles la réponse même vous vient dans la situation. Et c'est le genre de situation qui n'est alors réservé qu'à très peu de personnes, ou bien celles qui l'ont croisée dans l’une des rares réunions avec le Prince Xizor lui même, ou bien celles qui buvaient leur dernier verre d'Uisge Beatha et sentir le fil vif de la mort casser leur nuque. Guri est tout et rien à la fois, mi droïde, mi humaine... Mi créature.

    Elle est doté de poumons organiques inspirant et expirant de l'air, et d'un cœur qui fait circuler du sang dans son système sanguin. L'apparence humaine n'est pas seulement trompe l'oeil, car son corps est composé de micro-fibres biosynthétiques qui apparaissent comme étant des fibres humaines aux scanners. Sa peau est un tissu vivant de cellules humaines issues d'un clonage d'ADN, et ses muscles sont faits d'une consistance apparaissant comme un tissu inconnu. Sa masse osseuse est composée de matériaux polymères intégrés de micro récepteurs lui permettant d'équilibrer la structure entière de son corps. Ses organes sont entièrement synthétiques et elle détient tous les composants nécessaires pour ressembler à une humaine, y comprit les parties les plus intimes. La seule différence notable reste sa température 10% inférieure à la température moyenne d'une femme de son âge.

    Guri reste néanmoins derrière ses airs de femme blonde aux yeux bleus une machine froide à tuer, dotée d'un processeur interne AA1 VerboBrain, lui permettant un recours à des capacités cognitives exceptionnelles chez un droïde. Couplé à cela, l'ordinateur interne de son cerveau lui permet d'utiliser des données l'assistant dans toutes ses missions, espionnage, combat, et même assassinats. Ses yeux sont dotés de senseurs lui offrant une vision nocturne et même infrarouge. Ambidextre, elle peut écrire des deux mains en une langue tandis que l'on lui parle une autre langue. Quant aux langage qu'elle maîtrise, ils sont principalement le Basic, le Falleen, le Huttese, le Rodese et enfin le Ryl. Exceptionnel serait le terme à utiliser pour la décrire, autant dans on physique que les capacités de sont programme.

  • Métier : Droïde Assassin
  • Groupe : Soleil Noir
  • Entreprise : Aucune

    Informations
  • Histoire : Après l'avènement de l'Empire, beaucoup de scientifiques décidèrent de libérer les contraintes éthiques que la République avait trop longtemps régulé. L'abolition des limites de la science permit ainsi à Simonelle ainsi que Massad Thrumble de concrétiser un projet longtemps gardé au secret, celui de la création d'un droïde humanoïde répliquant à la perfection les traits humains. Ils construisirent ainsi le robot le plus sophistiqué de toute la Galaxie, Guri. Mais ce projet n'aurait jamais pu naître sans la participation financière d'une personne hautement importante, la troisième personne la plus influente de la Galaxie, le Prince Xizor lui même, qui fournit neuf millions de crédits à ce projet pour réaliser ce qui lui semblait être un lieutenant idéal, fiable et loyal pour ses opérations, et vit en ce robot humanoïde un potentiel inégalable.

    C'est ainsi que naît cette femme, dans la paranoïa d'un riche milliardaire seigneur du crime subventionnant deux savants d'une époque controversés, deux constantes qui s'accouplèrent pour former une résultante hors du commun, un être doté de chaire et de sang qui n'est ni plus ni moins qu'une assassine intrépide aux froides attitudes. Lors de ses premiers moments avec Xizor, le Prince ne se refusa pas de tester les aptitudes de son nouveau garde-du corps, et Guri remarqua bien vite que les deux étaient devenus de véritables partenaires, ce qui ne fut pas pour la déplaire, car dans on inconscient robotique, les rouages de son processeur s'animaient et traduisaient son travail avec le Seigneur du Crime comme une véritable aubaine, alliant services dévoués aux tâches aisées, si l'on se dirait que les nanocellules transmettaient la réalisation d'ordres donnés en une euphorie plaisante, Guri, elle, y voyait là la réussite d'une action, d'un objectif. La réussite de sa servitude aux services de son possesseur. Un trait qui sera par ailleurs fortement masqué durant sa vie robotico-humaine.

    Elle fut donc chargée de réaliser toutes les tâches au service de son maître ou plutôt afin de lui garantir une meilleur sécurité. Elle partit ainsi en plusieurs missions d'espionnages, de reconnaissance, et la teneur des difficultés augmenta avec le temps. Ce fut en premier lieu les dissuasion de mutinerie qui prouvèrent les aptitudes de Guri en tant que maître dans le combat, puis les éliminations de troubles faits pour finir par les incontournables assassinats d'ennemis potentiels du Soleil Noir, ou de Vigos trop attachés à leur liberté qui refuseraient de s'avouer sous-fifre d'une hégémonie, et ne ploieraient pas devant la magnificence du Prince, bravant même l'honneur en levant les armes. La présence de Guri eut alors un impact majeur dans l'organisation du Soleil Noir car elle joua comme un étau psychologique sur les belliqueux seigneurs qui refuseraient l’allégeance. Elle devint rapidement connue si bien que ce fut le sujet de conversation de beaucoup de Vigos et Barons, et quelques Moffs eurent vent de ces prouesses particulièrement intéressante dans le domaine, notamment, de l'assassinat. Tant et si bien que Xizor comprit qu'il était temps d'effacer les données importantes concernant sa conception, afin de lui rendre l'unicité la plus particulière dans la Galaxie.

    Guri fut alors envoyée pour éliminer Simonelle, Thumbler étant de mèche avec l'Empire il pourrait garder sur ce dernier une main mise constante. Cependant, Simonelle avait devancé l'esprit retord du prince et s'était créé dans le plus grand secret une réplique de sa personne que Guri se chargea d'éliminer. Simonelle avait fuit et ne se ferrait jamais entendre pour la création d'autre robots par crainte que Xizor découvrit le subterfuge, et Thumbler fut payé en pots de vins pour l'empêcher de concevoir n'importe quel robot aussi avancé que Guri à qui que ce fut dans l'Empire. Xizor détenait alors l'arme la plus puissante de tout le modne du crime, et s'en servit avec brio.

    Bien que les membres du Soleil Noir voyaient le Prince Xizor assez souvent pour élaborer des stratégies commerciales utiles à l'expansion du Soleil Noir, ou simplement s'amuser autour d'une table de Sabacc, beaucoup virent en Guri une deuxième Leader du mouvement, surtout compte tenu de sa façon crue de s'adresser au Prince qui ne chignait pas. On en conclu que jamais personne ne pourrait comprendre qui de Xizor ou Guri dirigeait réellement le Soleil Noir, bien qu'en réalité c'était bel et bien les deux êtres qui s'en chargeaient, et cette conclusion avait le mérite d'amuser le Prince, et de conforter Guri dans sa posture de demi-chef afin d'amplifier ce sentiment de réussite et de pseudo-bonheur. Guri, la chose, la créature, l'être vivante, avait bel et bien vécu, et détenait une intention bien ferme de poursuivre sur cette lancée. Elle vivrait aussi longtemps que vivrait le Prince Xizor, et le défendrait de sa vie. Guri, mi humaine, mi machine, un délicat murmure refroidissant.

  • Psychologie : La psychologie d'un robot humanoïde serait assez dure à expliquer étant donné le nombre incroyable de paramètres à prendre en compte dans le descriptif de son état. Cependant, il est évident qu'elle voue une obéissance importante à son possesseur, Xizor. L'autonomie de Guri est si importante qu'elle est capable de vivre tout comme n'importe quel autre humain, manger, boire, ou dormir. Elle est également capable d'utiliser ses senseurs pour simuler toute sensation intuitive humaine, et peut donc éprouver de la joie, de la colère, de la tristesse, voire même des sensations de plaisir générées par des actions beaucoup plus intimes que les besoins basiques de tout être vivant. Elle reste donc cependant insensible à ces états dès la limite de son processeur dépassé, et peut bloquer tout sentiment contradictoire lors de ses missions pour empêcher la moindre erreur de calcul. Cependant, les répliques humaines sont si imprévisibles qu'il est quasiment impossible de connaître véritablement la psychologie de Guri.

  • Affection : Tout comme expliqué précédemment, il serait compliqué de définir le terme d’affection chez une machine. Or, guri est bien plus que cela, et possède bel et bien quelques penchants, quitte à se doter de péchés mignons. Lors des rares moments où elle n'est pas en mission, elle apprécie particulièrement être en présence du Prince Xizor, et ne cache pas une certaine attirance pour ce dernier, camouflant ses envies dans une obéissance encore plus étendue ou des conversations aux contenus amicaux, que Xizor n'aurait put avoir avec personne d'autre. Au delà du rapport ambigüe qu'elle entretient avec le Leader du Soleil Noir, elle éprouve du grand plaisir à repousser ses limites et toujours pousser à bout les capacités de son corps.

  • Aversion : Étant donné que l'objectif de Guri est de protéger Xizor à tout prix, elle n'a d'autre crainte que celle d'échouer dans sa mission principale. Guri étant un droïde, elle n'est pas pour autant insensible à toute forme d'échec et, sans pour autant adopter une attitude défaitiste, se refuse d'admettre une quelconque défaite, recherchant toujours le surpassement et la vengeance dans ses actes, bien que l'échec soit rare. Détestant ainsi la faiblesse, elle n'hésite pas à montrer une forte arrogance à ses adversaires et refuserait d'admettre avoir perdu un combat tant qu'il restera l'once d'une possibilité de lutter. Guri en tant que telle, en tant qu'assassine, en tant que robot, ne peut concrètement craindre quoi que ce soit, si ce n'est la crainte de craindre elle même.


Dernière édition par Prince Xizor le Sam 30 Juin 2012 - 13:41, édité 1 fois


Autre Compte : Narrateur
Prince
Prince
Immortel du Forum
Nombre de messages : 2647
Age : 27
Date d'inscription : 20/01/2007
http://www.swor-jdr.com/t11007-le-prince-xizor

Re: Le Prince Xizor

le Mer 27 Juin 2012 - 23:37

BoShek
Son Histoire


    Identité
  • Nom : BoShek
  • Affiliation : Monastère Dim-U

    Profil
  • Race : Humain
  • Sexe : Mâle
  • Âge : 34 ans
  • Planète d'origine : Corellia

  • Apparence : Vêtu d'une combinaison d'altitude hautement pressurisée, lui donnait des airs de faux-pilote accoutumé aux courses de Podracer. Fort heureusement pour lui sa carrure lui octroie des airs de grands conquérants, perfectionnant ainsi sa svelte silhouette, néanmoins musclée, jusqu'aux traits des guerriers les plus avertis. La plupart du temps, il porte des tenues de civil, principalement sombres et noires, tout comme l'est sa combinaison. Cette dernière, dotée d'armatures légèrement imprégnées de Duracier en faibles quantités, épouse chacun de ses muscles pour lui permettre une facilité de mouvement agrandie.

    BoShek est un homme qui se laisse traîner par l'usure du temps, sans être négligé. Sa coiffure brune dialogue couramment avec ses yeux d'un noir aussi épais que ses épis, et ses fines lèvres transcrivent son habituelle discrétion. Deux Mutton Chops traversent couramment son visage lorsqu'il aurait décidé de ne pas se raser - pour des raisons inconnues. Il adopte souvent une attitude niaise, hébétée, pour faire croire à ses interlocuteurs qu'il n'a rien de menaçant dans son expression faciale, bien qu'il lui arrive parfois d'être tout autant sérieux, et dans de rares occasions sacrément teigneux, préférant alors des airs de mauvais garçon. Ses mimiques sont celles d'un drôle de type, amusantes souvent, perplexes la plupart du temps, parfois même surpris de la moindre situation. Bien qu'il soit toujours sur ses gardes, à la moindre occasion, prêt à tirer son blaster du holster et faire feu.

    Contrairement aux apparences, BoShek était un homme qui manipulait la Force et s'entraînait secrètement dans le pseudo monastère lui servant de refuge pour ses activités illégales. Malgré cela, il restait un piètre utilisateur de la force et ne pouvait que percevoir instinctivement certaines présences ou éviter des situations critiques. En présence de troupes impériales, il faisait profil bas, afin d'éviter tout contact avec les stormtrooper et ce en raison des nombreuses contraventions qu'il avait sur le dos. Ainsi était l'homme de Corellia, le tristement peu célèbre pilote, lié d'amitié avec le Prince Xizor.

  • Métier : Contrebandier
  • Groupe : Soleil Noir
  • Entreprise : Société Illégale de Hack

    Informations
  • Histoire : A venir.

  • Psychologie : BoShek est un homme franc et honnête, qui préfere faire passer ses intérêts avant les grandes causes. Ayant eut connaissance de l'existence de l'Alliance Rebelle assez tôt, il décida rapidement de ne pas prendre part au conflit galactique qui régnait sur les mondes connus, préférant alors vivre sa vie au jour le jour, plutôt que de défendre une quelconque cause qui ne serait pas la sienne. Son affinité avec la Force est pour lui un mystère et une énigme insolvable, plus qu'un véritable don. En effet, il tenta à de nombreuses reprises de manipuler la Force à ses avantages, parfois il réussissait à bouger un grain de riz, puis des mois plus tard il prévoyait l'arrivée d'une patrouille impériale, mais jamais il ne put réellement comprendre le véritable sens de la Force. Pratiquant à longueur de journée - pendant ses temps libres - la méditation, sa frustration augmenta lorsqu'il se rendit compte qu'après des années d'entraînement, il n'avait exploré qu'une infime partie de cet ensemble mystique.

  • Affection : A venir.

  • Aversion : A venir.


Autre Compte : Narrateur
Contenu sponsorisé

Re: Le Prince Xizor

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum