Aller en bas
Prince
Prince
Immortel du Forum
Nombre de messages : 2647
Age : 27
Date d'inscription : 20/01/2007
http://www.swor-jdr.com/t11007-le-prince-xizor

L'Eyttyrmin Batiiv Empty L'Eyttyrmin Batiiv

le Lun 19 Juil 2010 - 23:22
Eyttyrmin Batiiv


Background

L'Eyttyrmin Batiiv Org_ey10
Connu désormais sous le nom de "Survivants de Khuiumin", ce groupe est tout ce qui reste d'un des plus puissants groupe pirate de la Bordure Extérieure. Opérant autrefois depuis le système Khuiumin, leurs effectifs de plus de 8000 hommes étaient répartis dans une petite escadre de combat capable de vaincre n'importe quel convoi : 28 corvettes, plus de 50 cargos légers et yachts modifiés et environ 70 chasseurs stellaires.

Grâce à cette impressionnante armada, les pirates d'Eyttyrmin Batiiv écumèrent pendant de nombreuses années les voies commerciales de leur secteur.

Sous le régime impérial, deux Destroyer Stellaires de classe Victoire, le Bombarde et le Croisé, furent chargés de briser cette bande qui devenait un peu trop arrogante au gout des autorités.

Malgré un rapport des forces relativement en faveur des pirates, les impériaux utilisèrent leur orgueil pour les mener à une bataille perdue d'avance et pulvérisèrent l'armada pirate dont seuls une corvette et quelques chasseurs réchappèrent du désastre, avec des effectifs n'atteignant pas les 300 hommes.

Depuis, les Survivants de Khuiumin ont adopté un profil nettement plus bas pour reconstituer leurs forces. Ils y parvinrent avec difficulté et gardèrent leur titre de pirates les plus redoutables. Sous les ordres d'un Commandant aux ambitions inconnues, le Runasimi Quechua, ils réussirent à perdurer sous le dictat impérial au travers d'escarmouches de grandes envergures. Harceleurs, ils narguent tout régime politique et constitue un régime anarchiste parasitaire évoluant sur le rapt de biens par les armes.

Sources : Star Wars Holonet
Article rédigé par Pénombre. Modifié par moi même.



Hiérarchie
Titre (Fonction) [Crédits Mensuels]

  • Commandant Général des Flottes et Armées Pirates. [Fonds de l'Organisation]
    • Amiral (Dirige les combat sur le front) [12 800]
      • Commandant (Dirige un bâtiment de guerre) [6 400]
        • Aspirant (Officier en formation pour devenir Commandant) [2 000]
          • Premier Maître ("Patron" d'un vaisseau) [1 700]
          • Major (Se charge de la sécurité d'un vaisseau ou d'une base) [1 600]
            • Quartier-maître (Officier subalterne, également stratège) [850]
            • Chef (Chef d'une escadrille) [810]
            • Patron (Chef d'une petite escouade) [790]
              • Crabe (Soldat/garde) [390]
              • Chouffe (Pilote/gestionnaire) [400]
              • Mousse (Mécanicien/réparateur) [380]

    • Contre-amiral (Dirige l'arrière garde de la flotte) [10 400]
      • Capitaine de vaisseau (Dirige un bâtiment de soutien) [4 700]
        • Lieutenant de vaisseau (Officier opérant dans un vaisseau de la flotte) [3 200]
          • Maître Principal ("Cipal", il s'occupe de la cohésion dans un vaisseau) [1 500]

      • Capitaine de frégate (Dirige un bâtiment de type frégate) [6 500]
      • Capitaine de corvette (Dirige un bâtiment de type corvette) [5 000]




Membres actuels
  • Runasimi Quechua (Commandant Général)
  • Kanavan Diorik (PNJ capitaine du Skawlyshyyv)
  • Wayctor Timbalt (PNJ capitaine du Korvetii)
  • Oorlog (PNJ capitaine du Quasar Fire)
  • Hulas (Capitaine du Viscère porté disparu)
  • Bendak Keltan (Patron - Expert en mécanique)
  • Kayra Shaan (Chouffe)




Code d'Honneur

Règne au sein de la Batiiv un code d'honneur strict qui force chaque membre à être des plus fidèle à son organisation. Tous suivent le code et il est rare de trouver un membre de la Batiiv qui ne l'applique pas à la lettre. Les pirates sont peut être des brutes dans l'art de la guerre, mais dans leurs vaisseaux ressemblant à de véritables palais transformés en forteresse, la plupart font preuve de civilité des plus moderne. Ils représentent la réussite d'un régime anarchiste et marginal, puisant ses réserves sur un vampirisme des factions supérieures. Bien entendu, le code est sujet à différentes interprétations et en cas de litige, celui qui a le grade le plus élevé ou l'arme la plus grosse l'emporte.

Article I : La Piraterie – Définitions :
    1 – Par définition, un acte de piraterie est un acte de brigandage spatial qu'exercent les pirates dans des zones peu fiables où la sécurité n’est pas assurée correctement pour empêcher les dits actes. 1. Action, fait de s'emparer illégalement et par la force du bien d'autrui. 2. Action de s'accaparer le contenu des oeuvres intellectuelles ou artistiques.

    2 – Par définition, un pirate est une personne exerçant en métier officiel ou officieux les actes liés à la piraterie. 1. Individu qui s'empare illégalement par la force de biens d'autrui ou de personnes. 2. Individu qui s'enrichit ou acquiert une position sociale aux dépens d'autrui, par escroquerie, spéculation.

    3 – Par définition, un capitaine est une personne chef d’ordre militaire. 1. Officier commandant un navire. 2. Officier commandant une compagnie ou un escadron. Le capitaine a tous les droits dans son vaisseau, qu’ils soient arbitraires ou justifiés.

    4 – Par définition, une personne placée sous le droit du « pourparler » est une personne bénéficiant d’un droit de dialogue, de conversation et d’entretien avec le capitaine ou tout membre d’équipage d’un vaisseau pirate. Celle-ci bénéficie des interdictions de l’Article II du code pour veiller à sa sécurité et son bien être.

    5 – Par définition, un prisonnier est un ennemi de la piraterie détenu en vie dans une prison. 1. Personne qui est maintenue dans un lieu où elle est privée de liberté d'action et de mouvement. 2. Militaire ou membre d'un organisme de sécurité publique, tombé entre les mains de la piraterie.


Article II : Respect et Sécurité :
    1 – Il est interdit de s’attaquer à un pirate, à toute personne concernée par la piraterie, à toute personne placée sous le droit du « pourparler », à mains nues, avec une arme blanche, avec une arme laser ou avec n’importe quelle autre arme qu’il soit. Ce à l’exception des duels*.

    2 – Il est interdit de proférer à l’encontre d’un pirate ou d’une personne concernée par la piraterie : des menaces, des paroles discriminatoires ainsi que des insultes. Toute provocation effectuée en dehors du cadre des interdictions listées ci-dessus est cependant tolérée.

    3 – Il est interdit de proférer à l’égard de la piraterie, du code des pirates, des capitaines ou de toute institution se rapportant à l’ordre pirate : une insulte ou quelconque diffamation orale ou écrite de nature intentionnelle et gratuite.

    4 – Il est interdit d’exiger d’une personne, sous la menace ou la contrainte, qu'elle se dessaisisse de la totalité ou d'une partie de ses biens. Ceci n’est pas valable lorsque la personne concernée n'est pas sous le droit de « pourparler ».

    5 – L’autodéfense est un acte encouragé pour veiller à la bonne sécurité d’un groupe. Tout acte est considéré comme autodéfense si le coup porté à la victime est rendu de manière équivalente. Si suite à une autodéfense la riposte tue l’adversaire, une procédure de mise en quarantaine est engagée et un jugement de la part du capitaine est appliqué.

    6 – Toute contestation d’un ordre du capitaine ou de tout officier ou sous-officier est réprimandé par un jugement arbitraire du gradé contredit. Si plus de la moitié de l’équipage d’un vaisseau soulève une contestation ou entame un mouvement de révolte, le capitaine doit appliquer la décision de la majorité de l’équipage ou bien être destitué de ses droits de capitaine.


L'Eyttyrmin Batiiv 78px-Ettyrmin_Pirates

Article III : Diplomatie et Relations :

    1 – L’ordre Pirate doit être vu comme un groupe à part entière et réunit sous le drapeau noir décoré par un crâne humain croisée en haut, au centre ou en bas par deux branches blanches de n’importe quelle nature ou quelque chose d'effrayant. Malgré les divergences d'opinions de tous les pirates entre eux, ils forment à eux seule une même et unique organisation.

    2 – L’Empire est un régime ennemi de l’ordre pirate, toute personne appartenant à ce régime ne possède aucun droit face à un pirate et peut être agressée, torturée ou abattue par n’importe quelle personne. Soutenir, aider ou supporter un impérial est passible du bannissement à vie de l’ordre Pirate. Si l'Empire est contre la piraterie, l'Empire va à contre courant.

    3 – Les Mercenaires ainsi que les Corsaires sont ralliés avec l’ordre pirate. Il est conseillé de dialoguer, marchander et voyager avec eux pour une bonne entente de nos deux institutions. Les mercenaires peuvent à tout moment rejoindre la piraterie, et vice versa. Les mercenaires possèdent tous les droits de pirates accordés dans l’Article II. Les mercenaires ayant causés des dommages ou des pertes importantes à l’ordre pirate doivent être poursuivis, chassés et tués.

    4 – Les Marchands sont les cibles des pirates. Il est impératif de s’attaquer à leurs convois ou leurs vaisseaux si ceux-ci sont susceptibles de posséder une marchandise rentable pour l’ordre pirate. La bouffe de votre assiette vient de ce qu'ils ont dans la leur.


Article IV : Sanctions :

    1 – Sont passibles de peine capitale les crimes suivants : meurtre envers un pirate, trahison envers la piraterie, fuite du champ de bataille non accordée par le capitaine, abandon du navire non accordé par le capitaine, rébellion à l’encontre de toute institution se rapportant à la piraterie, vol de biens personnels au sein d'un vaisseau, sabotage.

    2 – Sont passibles d’emprisonnements les délits suivants : tentative de meurtre envers un pirate, corruption d’une personne à l’encontre des institutions pirates, réclamation non justifiée de crédit, agression envers un pirate, tentative de vol au sein d'un vaisseau, tentative de sabotage, racisme.

    3 – Sont passibles de correction physique les délits suivants : contestation d’une décision d’un supérieur hiérarchique, atteinte à la sécurité générale d’un vaisseau, refus d’obéissance à un ordre direct ou indirect, application contraire ou différente d’un ordre donné, menace envers un officier supérieur, insulte envers un officier supérieur.

    4 – Sont passibles de corvée ménagères les délits suivants : inactivité lors d’un mouvement général ou d’une bataille, endormissement lors des heures non prescrites, prise des commandes du vaisseau sans l’accord du capitaine, atteinte à la sécurité d’une ou plusieurs personnes, tentative de drague d'un officier supérieur, relation sexuelle avec un membre de l'Empire, grève de la faim, mutisme lors d'un sondage (sauf pour les muets), dérision d'autrui, tricherie.


Autre Compte : Narrateur
Bendak Keltan
Bendak Keltan
Initié au Jeu
Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 19/09/2010
http://swng.forumactif.com/t10304-chroniques-d-un-mec

L'Eyttyrmin Batiiv Empty Re: L'Eyttyrmin Batiiv

le Jeu 4 Aoû 2011 - 6:22
L'Eyttyrmin Batiiv Nouvel10

[Secousses Politiques]

Après un dernier coup d'éclat dans les mondes du Noyau, Runasimi Quechua, Commandant Général des Forces et Armées Pirates, fut porté disparu sur la planète Sif-Uwana. Mort ? Disparition Volontaire ? Nul encore n'est capable d'affirmer les raisons qui conduisirent à l'évaporation du brillant Stratège, bien que les théories les plus folles aient dores et déjà été avancées.
Quoiqu'il en soit, et nombre de personnes se penchent encore sur ce cas mystérieux pour établir la vérité, la disparition de Runasimi Quechua causa au sein de l'Organisation pirate un vif émoi. Les personnalités jusque là réprimées, tenues dans l'ombre par l'égo (que d'aucun qualifieront surdimensionné) du Commandant Général, se détachèrent de la masse des pirates, et les langues liées par l'autorité, se délièrent peu à peu afin d'exprimer leur point de vue sur la question qui parcourait toutes les lèvres au sein de l'organisation, mais également parmi ses alliés : QUI pour succéder à Runasimi Quechua ?

Si nombreux furent les candidats à la succession au poste de Timonier en chef de la flotte Pirate, les derniers mois, riches en luttes intestines, alliances et en coups bas divers, permirent de faire émerger quatre personnalités, soutenues chacune par des franges plus ou moins importante de la vaste organisation criminelle. Et c'est aux cas de Drall Zandar et Bassadro Dol qu'il convient de s’intéresser en premier.
L'Eyttyrmin Batiiv Battte10
Sous le règne sans partage du Commandant Quechua, Drall Zandar, Duros, et Bassadro Dol, Humain de la bordure extérieure s'étaient efforcé de ne pas laisser éclater la rivalité qui, depuis des décennies les avait opposés. Tous deux survivants du massacre de Khuiumin, le premier avait plus que tout au monde tenu à servir loyalement son commandant, alors que le second avait tenté de conserver une certaine indépendance vis à vis des ordres de son état-major, jugeant qu'il était en partie responsable de la tragédie qui lui avait arraché ses frères d'armes.
Tous deux avaient grimpés les échelons de la hiérarchie au sein de l'organisation, jusqu'à devenir des Premiers Maîtres respectés par leurs hommes, qui au fil des années avaient fini par adopter le point de vue de l'un ou de l'autre, à propos du rival.
Ces deux commandants de vaisseaux furent donc les premiers à revendiquer publiquement leur droit légitime à la succession aux fonctions de Runasimi Quechua, et à attirer suffisamment de soutien, l'un arguant de sa loyauté sans faille envers ceux qu'il considérait comme sa famille, l'autre de sa clairvoyance. Tout aurait du se régler au cours d'une élection "démocratique", faisant intervenir chaque équipage dans un vote à bulletin secret, si un troisième personnage haut en couleur n'avait pas fait son apparition sur la scène. Tussk Needo.

Tussk Needo, Rodien ambitieux, ayant rejoint l'Eyttyrmin Batiiv en pensant y devenir rapidement quelqu'un d'important, n'avait jamais réussi à attirer suffisamment l'attention pour être promu à un poste plus élevé que celui de Patron à bord du Viscère. Frustré, mais bien plus malin que les clichés sur son espèce ne l'avaient laissé supposer, Tussk avait attendu la semaine de l'élection pour annoncer son intention de faire Sécession et de quitter la flotte avec pas moins de cinq-cent hommes. Si Drall Zandar et Bassadro Dol avaient d'abord pris l'affaire pour un coup de bluff, ils ne tardèrent pas à remarquer, que les menaces du Rodien étaient plus que fondées, et pour éviter que la Batiiv ne se vide de ses effectif par effet boule de neige, les deux favoris avaient bien été obligé de laisser une place au soleil à l'ignoble petit Rodien, qui désormais briguait lui aussi le poste de Commandant Générale des Flottes et Armées Pirates, tout en cherchant un homme providentiel, capable de les tirer de ce mauvais pas. C'est là qu'intervint un dénommé Bendak Keltan.

Bendak Keltan, mécanicien recruté sur Coruscant, et petit protégé du défunt Commandant, qui jusqu'à présent avait plus attiré l'attention pour ses capacités à réparer les moteurs que pour son sens du leadership, avait senti l'occasion de prendre du galon, en s'adonnant à l'une de ses activités préférées : Casser du Rodien. Avec une certaine habileté, il mit fin à la querelle opposant Drall Zandar à Bassadro, en se proposant, soutenu par une bonne partie de l'équipage du Viscère, de devenir leur Champion, pour écarter Tussk du trône, créant ainsi une alliance tripartite réunissant suffisamment de soutien pour diriger ce grand squelette dégingandé qu'était devenue la flotte pirate. A contrecœur, les deux Premiers Maîtres acceptèrent, et c'est désormais ce triumvirat fragile qui décide de la nouvelle politique de la mythique Eyttyrmin Batiiv...


L'Eyttyrmin Batiiv Bendak10
Bendak Keltan
Bendak Keltan
Initié au Jeu
Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 19/09/2010
http://swng.forumactif.com/t10304-chroniques-d-un-mec

L'Eyttyrmin Batiiv Empty Re: L'Eyttyrmin Batiiv

le Mar 23 Aoû 2011 - 4:04
[Un Nouvel Allié]


C'est en la personne de Tyber Zann que l'Eyttyrmin Batiiv s'est trouvé un nouveau soutien de poids. Ce dernier, en excluant de fait Bassadro Dol et Drall Zandar de la table des négociations a d'ailleurs redistribué les cartes, faisant de Bendak Keltan l'unique dirigeant légitime. Une coopération que les deux organisation espèrent longue et fructueuse, d'autant que privée de ses infrastructures, l'Eyttyrmin Batiiv ne disposait plus jusqu'à présent de base de repli en cas de pépin.

Bendak Keltan ne se satisfait pour autant pas de la situation, et compte bien retrouver la stabilité matérielle que connaissait son organisation sous l'air de Runasimi Quechua, toujours porté disparu à ce jour. Bien qu'il n'ait pas encore officiellement annoncé ses objectifs, le commandant Keltan préparerait avec son Etat Major une campagne de conquête de la bordure Extérieure, afin que la flotte se refasse une santé, loin du regard inquisiteur que l'Empire fait peser sur les mondes du noyau.


L'Eyttyrmin Batiiv Bendak10
Bendak Keltan
Bendak Keltan
Initié au Jeu
Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 19/09/2010
http://swng.forumactif.com/t10304-chroniques-d-un-mec

L'Eyttyrmin Batiiv Empty Re: L'Eyttyrmin Batiiv

le Lun 5 Déc 2011 - 22:44
[La Fin]

• Après l'échec de Devon Gorshun, le lieutenant Mandalorien d'un Bendak Keltan déjà chahuté, la victoire à la Pyrhuss de Carida sonna le le glas de l'organisation pirate. Leur chef disparu, les lieutenants embourbés dans des conflits intestins, Tyber Zann profita de la confusion pour prendre le contrôle sur une petite moitié de l'ancienne flotte du commandant Keltan et de ses ressources, en bon charognard.
Le reste des équipage se dispersa en désordre dans la bordure extérieur, après le putsch raté de Komen le Gamoréen, emportant du même coup la coquette somme de cinquante-cinq millions de crédits... Quant à Devon, il est encore trop tôt pour dire quelle direction choisit le jeune capitaine après l'éclatement de son état-major. Quoiqu'il en fut, l'heure de l'extrême onction pour la Flotte de Feu-Quechua était définitivement venue. La Batiiv n'était plus, seuls ses exploits resteraient gravés dans la légende, à jamais.


L'Eyttyrmin Batiiv Bendak10
Contenu sponsorisé

L'Eyttyrmin Batiiv Empty Re: L'Eyttyrmin Batiiv

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum